SFR RED 30 Go = 10

Fragmentation d’Android : Oreo dépasse (enfin) les 1 %

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
android oreo

Après quelques mois désespérants, Oreo anime enfin 1 % du parc installé Android. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Nougat est devenu la version la plus présente de ce parc, dépassant d’une très courte tête Marshmallow.

Comme chaque mois, nous revenons sur les chiffres de la fragmentation du parc installé Android. Donnée essentielle pour les développeurs (qui savent jusqu’où porter la rétrocompatibilité de leurs applications), la fragmentation nous indique également à quel rythme les mises à jour du système d’exploitation arrivent chez les usagers. Et cela se voit : Samsung, qui cumule pas loin d’une vente de mobile sur cinq dans le monde, n’a pas encore commencé à le faire. Nous nous demandons parfois quel est l’intérêt d’attendre le lancement du Galaxy Sx annuel pour ouvrir les vannes...

Oreo au-dessus des 1 %...

Il y a deux informations importantes ce mois-ci. La première concerne justement Oreo. Malgré le taux de présence très faible d’Android 8.x au sein du parc installé, cette version cumule 1,1 %, soit une progression de 0,3 point. Cela veut dire que plus d’un appareil sur cent est animé par Oreo. C’est une première étape. La croissance de cette version devrait s’envoler avant la fin de l’hiver, grâce à l’impulsion de Motorola, Huawei, LG, Sony et... Samsung. Car les premiers terminaux concernés (Galaxy S8 et Galaxy S8+) seront mis à jour dans les prochaines semaines.

... et Nougat en tête du classement

La seconde information importante est le couronnement d’un nouveau leader : Nougat. Après un an et demi de bons et loyaux services, Android 7.x est désormais en première position dans le parc installé avec 28,5 %, en progression de 2,2 points. C’est évidemment la meilleure progression (il n’y a que deux versions qui progressent, vous l’aurez compris). Nougat passe ainsi devant son prédécesseur, Marshmallow, qui a baissé de 0,5 point pour s’établir à 28,1 %. Nous nous demandons dans quelle mesure la campagne de mise à jour des trois dizaines de terminaux Xiaomi vers Nougat impacte ce changement.

 

Fragmentation Android février 2018

Rappelons qu’il avait fallu attendre le mois de juin 2017 pour voir Marshmallow passer en tête de ce classement. Cependant, c’est logique : le point culminant des versions est plus faible ces dernières années. L’amplitude est donc plus faible et plus facile à rattraper.

C’est une double bonne nouvelle pour Nougat qui, le mois dernier, passait devant Lollipop. Cela veut-il dire que Nougat dispose du potentiel pour atteindre la barre symbolique des 33 % que son prédécesseur a ratée (32,2 % en septembre 2017) ? C’est possible, même si les campagnes de mise à jour vers Oreo ralentiront considérablement cette progression euphorique.

Partout ailleurs, ça baisse

En troisième position nous retrouvons donc Lollipop, qui représente toujours 24,6 % du parc installé, contre 25,1 % le mois précédent. Soit une baisse de 0,5 point, comme Marshmallow. Viennent ensuite KitKat à 12 %, en baisse de 0,8 point, et Jelly Bean à 5 %, en recul de 0,6 %. Le recul de KitKat et Jelly Bean est plus prononcé que le mois dernier. C’est un signe que le renouvellement des terminaux est très actif en ce moment (après Noel). Terminons avec Gingerbread et Ice Cream Sandwich, qui ont tous deux reculé de 0,1 point. Le premier s’établit maintenant à 0,3 % et le second à 0,4 % du parc. Il est presque certain maintenant qu’ils disparaitront du tableau avant la fin de l’année.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer