SFR RED 30 Go = 5

Google déploie aujourd’hui Google Pay

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Google a déployé aujourd’hui Google Play outre-Atlantique. La plate-forme de paiement qui ne fait pas que du paiement remplace Android Pay, tandis que Google Wallet devient Google Pay Send. Présentation.

Il y a quelques semaines, Google annonçait la fin d’Android Pay et de Google Wallet. Une fin sous forme de renaissance, puisque les deux applications de paiement étaient alors regroupées sous une marque ombrelle appelée « Google Pay ». Et il n’en fallait pas moins pour relancer la firme de Mountain View dans la course aux moyens de paiement sur mobile, à l’heure où les firmes chinoises (Huawei, mais pas que) et coréennes (LG et Samsung) font pression auprès de leur parc installé d’utilisateurs.

Android Pay remplacé par Google Pay

Un peu plus d’un mois plus tard, Google Pay est arrivé sur le Play Store. Et plus exactement sur les versions britanniques et américaines du Play Store. Car, comme toujours avec les solutions de paiement, cela démarre toujours avec le marché domestique de son éditeur. Les propriétaires d’un smartphone sous Android avec un compte américain ou anglais peuvent donc se rendre sur la boutique applicative pour mettre à jour Android Pay (lequel cèdera sa place) ou pour l’installer le cas échéant.

Google Pay

Une fois installée, vous découvrez une application qui ressemble à celle que vous pouvez découvrir sur l’image qui accompagne cet article. L’application gère vos cartes de paiement (débit immédiat ou différé), les cartes de fidélité, les bons de réduction virtuels et même les cartes cadeau. Si quelqu’un vous offre une carte pour le Play Store, il suffit de la scanner et vous pourrez payer vos applications avec. C’est simple.

Paiement, fidélité et moyens de transport

L’application garde en mémoire la liste des transactions qui ont été effectuées avec Google Pay, que ce soit dans un magasin physique, une boutique virtuelle, sur Google Store ou sur Play Store. Les cartes de transport sont également prises en charge. Trois villes sont couvertes aujourd’hui : Kiev, Londres et Portland.

Les boutiques, sites Web et applications qui acceptent Google Pay sont les mêmes qu’Android Pay. En France, cela comprend Carrefour (et toutes les déclinaisons Market et Express), H&M, Quick, McDonald’s, MediaMarkt, Deliveroo, Showroomprive, etc.

Wallet devient Google Pay Send

Google Wallet est également concerné. L’application d’échange d’argent entre particuliers reste la même, mais elle change simplement de nom. Comme l’explique Google, son interface a été adaptée au nouveau design de Google Pay afin d’harmoniser l’ensemble. Notez que l’échange d’argent n’est pas encore activé et qu’il ne le sera, dans les prochains mois, qu’entre citoyens américains et britanniques (Google ne précise pas si les échanges pourront être transatlantiques).

Ceci n’est évidemment qu’une première étape dans le déploiement de la « suite » Google Pay. Bien d’autres arriveront prochainement. Nouvelles fonctionnalités.  Nouveaux réseaux de boutiques et marchands en ligne. Nouvelles banques partenaires. Et compatibilité avec les autres produits de Google. Car même si Google Pay s’adresse avant tout aux propriétaires de smartphones, les utilisateurs de Chrome (macOS et Windows), ou de Google Home (via Google Assistant) ne seront pas en reste. Et nous n’oublions pas Android Wear, même si les montres connectées ne sont pas citées par la firme.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer