HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Free Mobile ouvrira début 2012

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
free mobile

Alors que l'Autorité de régulation des télécoms a annoncé avoir attribué la quatrième licence de téléphonie mobile à Free, Xavier Niel, fondateur et PDG de Free, promet de « diviser la facture par deux ».

Dans une interview accordée au Figaro, Xavier Niel détaille les ambitions de Free Mobile suite à l'attribution de la quatrième licence mobile à Free vendredi dernier. Le projet mobile représente pas moins de 1,3 milliard d'euros !

Lancement début 2012 !

Xavier Niel précise qu'il sera possible de s'abonner à Free Mobile dans deux ans. Début 2012. Le temps pour le nouvel opérateur de déployer son réseau. « Nous entrons maintenant dans une phase un peu longue, qui dépend de la capacité humaine à déployer le réseau et des autorisations à obtenir localement pour implanter nos antennes. Nous pensons couvrir plus de 25 % de la population d'ici à deux ans, ce qui nous ouvrira le droit à l'itinérance sur le réseau de nos concurrents et nous permettra d'avoir une couverture nationale. »

10 000 emplois créés

Free compte recruter des centaines de personnes directement et faire travailler des sous-traitants et sociétés spécialisées dans toute la France. « Sur la durée, nous allons créer environ 10 000 emplois directs et indirects. L'arrivée de Free ne détruit pas de l'emploi, elle en crée. »

Objectif : proposer des prix attractifs

« Grâce à Free, la France a aujourd'hui les prix de l'Internet parmi les moins chers au monde. Nous allons faire la même chose sur le mobile. Nous voulons offrir le forfait le plus accessible avec les meilleurs ser­vices. Surtout, nous voulons développer de nouveaux marchés, décomplexer l'usage de l'Internet mobile ; d'ici quelques années, chacun d'entre nous, au lieu d'avoir une seule carte SIM, en aura plusieurs. »

Par ailleurs, Free compte bien tenir sa promesse de diviser par deux la facture d'un foyer. « Dans le passé, les opérateurs ne se sont pas concurrencés sur les prix. Rien ne justifie des prix aussi élevés. Les consommateurs le savent. Nous avons une autoroute devant nous. Car enfin, qui peut aujourd'hui s'offrir un iPhone dont la facture mensuelle est en moyenne de 103 euros TTC, quand le salaire moyen des Français est de 1 400 euros ? Cela représente 7 % du budget avant que l'on ne commence à se loger et à se nourrir ! »

Sur le plan des forfaits, Free a promis une offre de base incluant plus de 3 heures de communication pour un tarif inférieur à 20 euros par mois.

Ouverture de nombreuses boutiques

Enfin dernier élément de taille Free compte ouvrir des boutiques à l'instar d'Orange, SFR et Bouygues Telecom. « Nous ouvrirons très probablement des boutiques, mais notre modèle mise beaucoup sur la dématérialisation, qui paraît prometteuse. Quand vous voulez acheter un iPhone, vous n'avez pas besoin de le voir et de le toucher. En revanche, vous le voulez tout de suite, il faut qu'il puisse être livré rapidement. »

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer