SFR RED 30 Go = 10

Free Mobile : le traitement des portabilités devrait s'accélérer

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
free mobile

Le GIE EGP (Groupement d'Intérêt Économique Entité de la Gestion de la Portabilité) est prié d'accélérer nettement la cadence dans le traitement des portabilités, à la demande du Ministre Éric Besson.

Incapable de répondre à l'afflux des demandes de portabilité, le GIE EGP semble traîner des pieds pour augmenter ses capacités de traitement, alors que le lancement de Free Mobile a eu lieu il y a déjà trois semaines. Il était grand temps que cet organisme prenne conscience de la situation dans laquelle il plonge des centaines de milliers de clients qui changent actuellement d'opérateur mobile.

« Nous allons procéder par petits paliers pour atteindre 80.000 requêtes traitées quotidiennement" contre un maximum de 40.000 prévues jusqu'alors par le système, a indiqué mardi à l'AFP Nicolas Houéry, directeur opérationnel du Groupement d'intérêt économique-Entité de la gestion de la portabilité (GIE-EGP). »

Eric Besson demande une amélioration dans les plus brefs délais

Suite au tweetclash de samedi dernier entre un Xavier Niel, un peu excédé, appelant le Ministre Eric Besson à agir afin que les opérateurs respectent la loi et effectuent les portabilités en trois jours et un désimlockage immédiat, il semblerait que les choses soient désormais sur de bons rails.

En effet, le Ministre Eric Besson a envoyé hier une lettre à Nicolas Houéry lui indiquant qu'il souhaitait que « la capacité effective de la plateforme de portabilité soit augmentée dans les plus brefs délais à 80.000 numéros portés par jour, afin de mettre fin aux retards subis par les consommateurs ». Une copie a également été envoyée à Stéphane Richard (PDG de France Telecom), Franck Esser (PDG de SFR) et Olivier Roussat (DG de Bouygues Telecom).

Eric Besson écrit à Nicolas Houéry


L'Arcep rappelle aux opérateurs mobiles membres du GIE EGP leurs obligations

Dans un courrier en date du 30 janvier 2012 , le président de l’Autorité a rappelé au GIE-EGP et aux opérateurs membres de son conseil d’administration qu’ils doivent, conformément aux textes applicables, veiller au respect du principe de non-discrimination et énoncer des règles claires et transparentes de traitement des demandes de conservation du numéro mobile.

Dans l’intervalle, il est indispensable que les abonnés mobiles souhaitant conserver leur numéro à l’occasion d’un changement d’opérateur ne le perdent pas ni ne subissent des délais d’interruption de service disproportionnés. Il est donc indispensable que les opérateurs mobiles veillent à ce que leurs abonnés disposent de leur nouvel accès mobile avant la date effective du portage et informent leurs abonnés de la date prévue.

Par ailleurs, les opérateurs mobiles doivent être en mesure de traiter les demandes de rétractation ou d’annulation des demandes de portabilité dans les délais légaux, afin que les abonnés ne se retrouvent pas injoignables.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer