SFR RED 30 Go = 10

Test du Sony Xperia X Compact : un bon modèle, mais une gamme Compact en retrait

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Sony Xperia X Compact

Non, le nouveau Compact de la gamme Xperia n’est plus un « superphone ». Déclinaison du Xperia X et non du Xperia XZ, le X Compact est un mobile qui a perdu l’audace de ses prédécesseurs. Mais il n’est pas dépourvu d’intérêt pour autant.

C’est un triste constat : la gamme « Compact » de Sony, dont nous avons souvent loué les atouts et le positionnement atypique, voire même audacieux, a malheureusement été contraint d’abandonner une partie de ses forces pour s’adapter aux conditions de marché modernes. Avec l’arrivée de l’iPhone SE, nouveau chantre de la téléphonie aussi petite que performante, Sony a dû adapter son discours et son offre. Car, vendre un concurrent de l’iPhone SE à un prix plus élevé est stratégiquement suicidaire. La gamme Compact doit donc être positionnée en dessous, quitte à faire quelques concessions.

Sony Xperia X Compact prise en main

Changement de gamme

Alors que tous ses prédécesseurs sont des déclinaisons de modèles haut de gamme, le Xperia X Compact est, comme son nom l’indique, la version miniaturisée du Xperia X, lequel est positionné sur le segment milieu de gamme premium. En voici la preuve avec la fiche technique détaillée, suivie de nos commentaires :

  • dimensions : 129 x 65 x 9,5 mm
  • poids : 135 grammes
  • ratio écran / taille : 70,9 %
  • certification IP68
  • écran IPS Triluminos 720p de 4,6 pouces (résolution de 319 pixels par pouce) avec verre 2.5D Corning Gorilla
  • chipset Snapdragon 650 de Qualcomm avec deux coeurs Cortex-A72 cadencés à 1,8 GHz et quatre coeurs Cortex-A53 cadencés à 1,4 GHz.
  • GPU Adreno 510
  • 3 Go de mémoire vive au format LPDDR4
  • 32 Go de stockage interne (extensibles par microSDXC jusqu’à 256 Go supplémentaires)
  • batterie de 2700 mAh (non amovible) compatible Quick Charge 3.0
  • compatible LTE catégorie 6, WiFi ac dual band, Bluetooth 4.2, GPS (Glonass), NFC, DLNA et radio FM
  • chipset audio ClearAudio+, double haut-parleur frontal stéréo
  • lecteur d’empreinte digitale
  • port USB type-C et jack 3,5 mm
  • capteur photo Exmor RS 23 mégapixels avec flash LED, autofocus à détection de phase, stabilisation SteadyShot, objectif G Lens grand-angle 24 mm ouvrant à f/2.0, compatibilité 4K en vidéo
  • webcam Exmor R 5 mégapixels, objectif ouvrant à f/2.4, compatible 1080p en vidéo
  • Android 6.0.1 Marshmallow avec interface Xperia UI

Sony Xperia X Compact prise en main

La conclusion de cette fiche technique est simple : au revoir chipset de la série Snapdragon 8XX. Il cède sa place au composant qui anime le Xperia X, à savoir l’hexa-core Snapdragon 650. Plus loin encore, le Xperia X Compact adopte donc les défauts du Xperia X, sans gommer ceux du Z5 Compact. Il conserve sa webcam (5 mégapixels ouvrant à f/2.4) et son l’écran 720p qu’il héritait déjà du Z3 Compact. Un écran 1080p aurait été bienvenu pour augmenter la résolution. D’autant que même celle de l’iPhone SE est meilleure...

Le design du Xperia XZ

Côté design, le Xperia X Compact ressemble à un petit Xperia XZ. Les deux mobiles disposent de la même version du design Omnibalance de Sony avec des tranches haute et basse bien droites, tandis que les tranches latérales sont plus rondes. La coque métallique, faite d’une seule pièce complexe, couvre pratiquement toutes les arêtes du parallélépipède, hormis deux à l’arrière qui sont protégées par la plaque arrière.

Sony Xperia X Compact prise en main

Le Xperia X Compact semble presque aussi large que le Xperia XZ tout en étant bien moins haut. Et cela se vérifie : 5 mm de moins en largeur contre 17 mm en hauteur. Il faut dire que les bordures autour de l’écran sont, proportionnellement, plus importantes. Le mobile est aussi plus épais, comme tous les modèles de la gamme Compact. Vis-à-vis de son prédécesseur, il a pris un peu d’embonpoint. Il est plus grand en hauteur (2 mm), mais aussi en épaisseur (0,6 mm). Et ce malgré une baisse de 3 grammes sur la balance.

Sony Xperia X Compact prise en main

Le Xperia X Compact conserve les deux haut-parleurs frontaux, ce qui est à priori une excellente nouvelle. Les éléments techniques sont également à la même place que d’habitude : tiroir SIM et microSD à gauche, boutons à droite, port USB (ici de type C) en bas et jack 3,5 mm en haut. Le capteur NFC est positionné dans le dos de l’appareil et non à côté de la webcam (comme sur le XZ). Le capteur photo reprend la géométrie de celui du XZ avec une différence : le bloc de capteurs additionnels (autofocus laser, flash) est horizontal et placé à droite de l’objectif photo, et non vertical et soulignant le capteur.

Prise en main agréable

Le Xperia X Compact est très agréable à manipuler, même à une main grâce à des dimensions qui restent raisonnables. Avec des matériaux très lisses, le téléphone glisse facilement. Nous louons le choix de Sony de placer le lecteur d’empreinte dans le bouton de mise en marche, sur la tranche. Nous sommes également satisfaits de la présence d’un bouton dédié à l’appareil photo, héritage de la gamme Xperia. En revanche, le contrôle du volume est toujours trop bas si vous êtes droitier. Nous ne cessons de pointer ce problème ergonomique depuis le Xperia Z5 et l’arrivée des boutons de mise en marche allongés.

Sony Xperia X Compact prise en main

L’écran du Xperia X Compact conserve les atouts de ces prédécesseurs, mais souffre d’une certaine stagnation. Si les taux de contraste et la luminosité restent bons (surtout la luminosité), la résolution de l’écran est désormais éloignée des standards des segments premium. Il n’est en effet plus rare de trouver des smartphones Full HD à moins de 400 euros, pour des résolutions de 400, voire 440 pixels par pouce. Les pixels se voient à l’oeil nu, ce qui n’est pas qualitatif. Il serait peut-être temps de passer au 1080p, non ? Notez aussi des couleurs excessivement chaudes, comme pouvait l’être l’AMOLED il y a trois ans.

Sony Xperia X Compact prise en main

Interface toujours surchargée d'application

Une fois l’écran allumé, le Xperia X Compact présente la version 6.0.1 d’Android, affublée de l’interface Xperia UI que nous avons découverte avec le Xperia XZ. Les modifications apportées par la firme japonaise à la ROM de son haut de gamme vis-à-vis de l’interface de la première fournée de « Xperia X » (X, XA, X Performance) ont été ici aussi intégrées. Pour rappel, il s’agit de l’arrivée de Google Now dans un panneau latéral dédié et de la simplification générale des widgets préinstallés. La navigation générale dans le système s’apparente à celle que souhaiterait apporter Google à tous les terminaux Android.

Sony Xperia X Compact interface Sony Xperia X Compact interface

Nous retrouvons aussi, et ce n’est pas une si bonne nouvelle, toute la panoplie d’applications que sony a l’habitude de préinstaller dans ses téléphones. Les siens (Musique, Album, Video, PlayStation, LifeLof, What’s New, Actualités, Movie Creator, Dessin Xperia Lounge, Diagnostic, TrackID, ainsi que les modules complémentaires de l’application photo), ceux de Google et ceux de partenaires commerciaux (toujours les mêmes au demeurant, à savoir Spotify, Amazon, AVG, Facebook et Swiftkey). Ce n’est donc pas plus mal qu’un moteur de recherche soit présent dans le lanceur d’application. Lanceur qui, comme toujours, présente des « recommandations ». De la pub en gros.

Sony Xperia X Compact interface Sony Xperia X Compact interface Sony Xperia X Compact interface

Une empreinte considérable

Puisque le Xperia XZ et le Xperia X Compact disposent d’un espace de stockage identique, de la même ROM et du même volume de mémoire vive, il est logique de constater que l’empreinte sur le système est identique d’un modèle à l’autre : le système pèse une douzaine de gigaoctets (10 Go pour Android et 2 Go pour les applications supplémentaires qu’il est possible de désactiver, mais pas de désinstaller). Et la mémoire vive est utilisée en permanence à plus de 50 %.

Sony Xperia X Compact interface Sony Xperia X Compact interface

Sur un smartphone sous Snapdragon 820, l’impact reste négligeable. Sur un mobile avec un Snapdragon 650, c’est déjà une autre paire de manches. Heureusement, cela n’a aucune incidence sur l’autonomie du mobile qui est excellente (meilleure même que celle du Z5 Compact). La largeur de la ROM se remarque sans même devoir ouvrir un outil de benchmark. Le mobile ralentit un peu au lancement de certaines tâches, ce qui n’est pas très qualitatif. Nous sommes impatients de voir ce que Sony proposera avec Nougat, en espérant un vrai choc de simplification. Bien sûr, une impression n’est pas factuelle.

De bonnes performances

Passons donc aux résultats des benchmarks avec de bonnes et de moins bonnes surprises. La première est une bonne surprise : les performances du système sont bonnes. Nous avons fait deux comparaisons. La première avec le Xperia X sous Snapdragon 652 (et autant de RAM) et la seconde avec le Xperia Z5, sous Snapdragon 810 (avec 3 Go de RAM également). D’abord, nous remarquons que l’adoption d’un écran HD avec le Snapdragon 650 offre au Xperia X Compact la même réactivité que le Xperia X (qui est doté d’un écran Full HD). Les deux mobiles obtiennent des scores similaires, que ce soit au niveau système qu’au niveau graphique.

Sony Xperia X Compact performances Sony Xperia X Compact performances Sony Xperia X Compact performances

Ensuite, face au Snapdragon 810, nous avons eu l’agréable surprise de constater que le Xperia X Compact ne démérite pas. Il frôle les scores de son ainé dans les domaines liés au système, mais se laisse complètement distancé sur les tâches graphiques. Et c’est bien normal. Un enseignement est donc à tirer de cela : si le Snapdragon 660, encore non officiel à l’heure où nous écrivons ces lignes, se révèle tel que les rumeurs l’annonce, il sera aussi performant, voire plus, qu’un Snapdragon 810, sans les désagréments calorifiques. Une excellente combinaison qui pourrait équiper le prochain modèle compact de Sony...

Sony Xperia X Compact performances Sony Xperia X Compact performances

Petites déceptions en multimédia

En attendant qu’une telle plate-forme n’arrive, jouons donc avec celle-ci. Au figuré, comme au propre puisque nous avons installé Dead Trigger 2 sur le Xperia X Compact. Petite anecdote : cette partie du test a démarré sur un signe négatif : le jeu positionne automatiquement ses graphismes sur la qualité la moins bonne possible. Heureusement, ces premiers instants de doute n’ont pas duré longtemps, puisque le jeu fonctionne bien. Sans être aussi fluide qu’avec le Xperia Z5 Compact, l’expérience est agréable, mais ponctionnera beaucoup sur l’autonomie du téléphone.

Sony Xperia X Compact multimedia

En vidéo, l’expérience est meilleure, car les images en mouvement ont toujours eu un impact positif sur les écrans de moins bonnes résolutions (difficile de voir des pixels au milieu d’un film). Impression soutenue par deux haut-parleurs frontaux puissants (peut-être même un peu trop) placés de chaque côté de la dalle. Comme avec le Xperia XZ, l’application vidéo a été légèrement revue, avec un léger recul sur la compatibilité des codecs et des sous-titres. Notons cependant que le lecteur vidéo est nativement compatible DLNA pour récupérer sur votre réseau domestique des séquences stockées sur un disque dur ou un ordinateur, à l’image d’Archos Video par exemple.

Sony Xperia X Compact multimedia

Un capteur trop bon pour une telle plate-forme ?

En photo, Sony offre au Xperia X Compact une expérience très similaire à celle du Xperia XZ avec le même équipement photo (capteur 23 mégapixels, objectif ouvrant à f/2.0, autofocus hybride), le même déclencheur matériel et la même application dédiée (avec ses nombreux modules complémentaires pour des clichés très artistiques). Le résultat est, sans surprise, très bon, avec les mêmes qualités (contraste, colorimétrie, netteté), mais aussi les mêmes petits défauts sur la gestion de la lumière entre les parties sombres et les parties très lumineuses. Il faudra vous y reprendre à plusieurs fois pour obtenir un bon cliché équilibré et lumineux.

Sony Xperia X Compact multimedia
Photo prise avec le Sony Xperia X Compact

Nous avons également une autre remarque, propre au Xperia X Compact : la prise de vue est certes rapide, mais l’enregistrement de la photo est lent. Ce qui peut avoir deux conséquences. D’abord, le mode rafale est moins performant. Ensuite, il y a un risque de corruption lors de la conversion de la prise de vue entre le format « RAW » du capteur et le fichier JPG obtenu en sortie. Notre avis : il s’agit d’un problème propre à la puissance du Snapdragon 650, peut-être un peu juste pour un capteur 23 mégapixels.

Sony Xperia X Compact multimedia

Une gamme moins fantasque, mais plus réaliste

En conclusion, le Xperia X Compact est un bon modèle milieu de gamme avec une fiche technique qui montre davantage d’équilibre que d’exubérance. Pratiquement tous les éléments ont été choisis pour concevoir un téléphone à l’interface fluide, pas trop cher et avec quelques atouts dans sa manche. Le principal est son autonomie, inversement proportionnelle à la taille de son écran, et son capteur photo 23 mégapixels qui offre de très bons clichés, détaillés et équilibrés. Lancé à 449 euros en septembre dernier, il se négocie aujourd’hui à moins de 350 euros, ce qui en fait une bonne affaire. 

Tout n’est pas parfait. Quelques accrocs dans la fluidité sont à prévoir en jeu, en photo ou même dans la navigation dans l’interface. Car, quand il tente d’impressionner, par la finesse de son capteur ou la complétude de sa liste d’applications préinstallées, le Xperia X Compact trébuche. Peut-être qu’un capteur 16 mégapixels aurait suffi ici. D’autant que « ce n’est pas le nombre de mégapixels qui fait la qualité des photos ». Et peut-être qu’il serait temps que l’interface Xperia soit époussetée.

Nous sommes évidemment un peu nostalgiques de l’ancienne ligne Compact qui montraient qu’il était possible de proposer un flagship petit format. Nous avons souvent pensé que la sortie de l’iPhone SE aurait eu pour effet de dynamiser la concurrence sur le segment des petits superphones ou les Compact trônaient. Cela a été finalement le contraire : les marques ont préféré faire des concessions sur la fiche technique pour baisser le prix. C’est dommage.

La note de LesMobiles.com

Sony Xperia X Compact

Sony Xperia X Compact
75%

3,8 / 5

Partagez cet article

Comparer les prix du Sony Xperia X Compact

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer