HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Test du Nokia X : les avantages d'Android avec une interface Windows Phone

Mis à jour le 8/04/2014 à 09h30

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Nokia X

Avec le Nokia X, Nokia fait enfin ses premiers pas sous Android mais se cantonne à l'entrée de gamme. Un segment où les offres ne manquent pas. Faut-il privilégier celle du Finlandais ou aller voir ailleurs ? Réponse à la fin de ce test flash.

Nokia a profité du dernier Mobile World Congress pour présenter le Nokia X. A mi-chemin entre Asha et Lumia, le smartphone est le premier de le marque à tourner sous Android. Une proposition que beaucoup attendaient, mais pas nécessairement sous cette forme. Il est notamment loin de concentrer tout le savoir-faire du Finlandais puisqu'il s'agit d'un modèle entrée de gamme des plus modestes, comme en témoigne sa fiche technique :

  • Android 4.1 Jelly Bean
  • écran IPS WVGA (800 x 480 pixels) de 4 pouces
  • Processeur Snapdragon dual-core 1 GHz
  • 512 Mo de RAM
  • 4 Go de mémoire interne (+ microSD)
  • APN 3 mégapixels
  • Connectivités 3G, WiFi b/g/n et Bluetooth 3.0
  • Fonctionnalité dual-SIM
  • Batterie 1500 mAh
  • Dim : 115,5 x 63 x 10,4 mm
  • Poids : 128,7 grammes

Nokia X

En contrepartie, le Nokia X est proposé à un tarif attractif : 119 € nu, dont 20 € remboursés jusqu'au 30 juin 2014. Et c'est loin d'être son seul atout. Premièrement, acheter Nokia, c'est l'assurance de recevoir régulièrement des mises à jour. Chose plutôt rare avec les smartphones chinois que l'on trouve dans la même catégorie de prix. Le Nokia X se démarque également de ces derniers avec une interface nouvelle et intrigante, ce qui peut être à double tranchant.

A vouloir s'éloigner au maximum de Google, Nokia a sacrifié la plupart des fonctionnalités et services qui font le succès d'Android. Sont-ils pour autant indispensables et irremplaçables ? C'est ce que nous allons tenter de découvrir à travers ce test flash, mais commençons d'abord par l'emballage.

L'ADN de Nokia

Un coup d'oeil au Nokia X suffit à reconnaître la patte du constructeur. Coque en polycarbonate, couleurs vives (vert, bleu, rouge, jaune, noir ou blanc), les fans de Nokia ne devraient pas être dépaysés lors de leur première prise de contact. La qualité de fabrication est, comme souvent, irréprochable et la prise en main très agréable.

Nokia X : avant / arrière

Nokia X : gauche / droite

Le Nokia X n'est ni trop grand, ni trop petit. La plupart des utilisateurs devraient pouvoir couvrir sans peine la surface de son écran avec leur pouce, puis le ramener à l'unique bouton sensitif placé en-dessous. De même, les différents boutons de la tranche droite, alimentation et contrôle du volume, sont toujours à portée. MicroUSB et jack 3,5 mm, quant à eux, ont été idéalement placés sur les tranches inférieure et supérieure, respectivement.

Nokia X : jack 3,5 mm

Le design anguleux n'est pas un problème non plus. Nokia se rattrape avec un dos légérement voûté afin que le smartphone épouse parfaitement la paume de la main. Autrement dit, c'est un sans faute d'un point de vue ergonomique. Nous regrettons tout de même le fait de devoir retirer le capot et la batterie afin d'accéder aux emplacements des deux cartes microSIM et de la carte mémoire, même si la manipulation est simple à réaliser.

Nokia X : sous le capot

Android, oui, mais à la sauce Nokia

Une fois sorti de veille, le Nokia X présente un bel affichage WVGA (800 x 480 picels) de 4 pouces. Certes, ce n'est pas le plus fin que nous ayons vu mais l'utilisation d'une dalle IPS offre un véritable confort visuel. Les couleurs sont vives et les angles de visions relativement larges. Dans cette catégorie de prix, l'écran du Nokia X est sans conteste parmi les plus agréables.

Nokia X : écran

Il fallait bien ça pour profiter pleinement de l'interface utilisateur de Nokia, très éloignée de celle d'Android 4.1 Jelly Bean sur lequel elle s'appuie. Le constructeur a modifié l'OS de Google en profondeur et nous livre une interface largement inspirée de Windows Phone.

L'écran de verrouillage affiche l'heure et les notifications. Un glissement horizontal permet de déverrouiller et d'accéder à l'écran d'accueil. Ce dernier est composé de tuiles colorées et redimensionnables à disposer sur un fond noir (d'où l'intérêt de couleurs vives pour offrir des constrastes intéressants). Il défile de manière verticale et s'allonge à mesure que de nouvelles applications sont installées. Il n'y a donc pas réellement de limite dans la longueur, si ce n'est l'espace disponible sur la mémoire du smartphone (4 Go en interne + microSD). Notons qu'une ligne accueille jusqu'à trois tuiles.

Nokia X : écran de verrouillage  Nokia X : écran d'accueil

Une pincée de Asha

Avec un seul bouton servant à revenir en arrière (appui simple) ou à l'écran d'accueil (appui long), la navigation repose essentiellement sur des gestes. Depuis l'écran d'accueil, glisser vers le haut fera apparaître la fonction Recherche. Glisser vers la gauche ou la droite mènera à Fastlane (ou « Derniers », en français), une fonctionnalité empruntée cette fois aux Asha. Il s'agit d'une sorte de tableau de bord regroupant les dernières applications utilisées et les notifications reçues.

Nokia X : Fastlane  Nokia X : menu contextuel

Dans les applications, le menu est à dérouler depuis le bord inférieur de l'écran

Quelques reliquats d'Android

Plusieurs éléments d'Android ont tout de même été conservés : les widgets, les dossiers pour ranger les applications et le panneau de contrôle à tirer depuis la barre d'état. Le multitâche, en revanche a bel et bien disparu et c'est la seule véritable critique que nous avons à formuler ici. L'interface est intuitive, bien qu'elle manque de réactivité. Les applications prennent souvent un peu de temps avant de se lancer. Peu surprenant au vu des caractéristiques techniques de la bête et de la version d'Android utilisée comme socle.

Nokia X : panneau de contrôle  Nokia X : widgets

Une offre logicielle fournie par Nokia et Microsoft

Nokia a également modifié l'offre logicielle habituellement livrée avec Android. S'il a conservé une partie de la suite multimédia de Google (galerie, éditeur photo et lecteur vidéo), il a pris soin de remplacer différents services par les siens ou ceux de Microsoft. On y trouve ainsi un store spécifique pour le téléchargement d'applications, un navigateur maison pour internet, HERE pour la cartographie, MixRadio pour la musique, Skype pour la messagerie, etc. Le smartphone est également livré avec Facebook, Twitter, Viber, WeChat, Opera et plusieurs jeux Gameloft. 

Nokia X : HERE Maps  Nokia X : MixRadio

HERE Maps & Nokia MixRadio


Des performances moyennes

Nous avons déjà signalé que le Nokia X n'était pas un foudre de guerre en règle générale. Il ne faudra donc pas attendre de miracle en multimédia, comme le confirme le score obtenu sur AnTuTu, inférieur à 8000 points. Malgré tout, avec son CPU dual-core Snapdragon S4 cadencé à 1 GHz, son GPU Adreno 203 et sa faible mémoire vive (512 Mo), il parvient à faire tourner quelques jeux 3D comme Temple Run 2.

Nokia X : AnTuTu  Nokia X : Temple Run 2

En vidéo, peu de nos échantillons ont pu être décodés par le lecteur natif. C'est pourtant celui de Google, généralement pas mauvais. Nous avons donc dû recourir à MX Player, disponible sur des boutiques tierces généralement mieux fournies que celle de Nokia. Le Nokia X parvient alors à lire la plupart des formats sans trop de peine jusqu'en HD 720p et se révèle être un bon lecteur vidéo, grâce aussi à un puissant haut-parleur. Il fera donc également un bon lecteur audio.

Nokia X : lecteur vidéo

Naviguer sur le web se fera via un navigateur maison plutôt classique incluant notamment une barre d'adresse et de recherche (via Bing) unifié et la gestion d'onglets. Défiler et zoomer sur une page ne se fait pas sans les habituels ralentissements, comme sur toute entrée de gamme.

Nokia X : navigateur internet  Nokia X : navigateur internet

De quoi illustrer ses comptes Facebook, Instagram & Cie

En capture, le Nokia X parvient à tirer son épingle du jeu malgré un modeste capteur de 3,1 mégapixels, dépourvu d'autofocus et de flash. Tout d'abord, l'application photo, bien que classique, offre de nombreux réglages : résolution, qualité, balance des blancs, ISO, saturation, contraste, netteté, exposition. Quelques effets de couleur ont également été ajoutés. Il faudra toutefois privilégier les scènes mortes et les sujets immobiles car le déclenchement est plutôt lent.

Nokia X : Appareil photo

Ensuite, les résultats sont plus que corrects lorsque les conditions de luminosité sont bonnes. Le manque de détails est compensé par une bonne restitution des couleurs ainsi qu'une bonne gestion de la lumière. Dans l'exemple ci-dessous, nous avons été particulièrement surpris de retrouver un ciel bleu alors que le reste de la scène n'a pas été plongé dans l'obscurité. La plupart des smartphones surexposent l'un ou sousexposent l'autre. C'est donc parfait pour les réseaux sociaux et nous n'en attendions pas plus.

Photo prise avec le Nokia X

Photo prise avec le Nokia X

Allergiques à Windows Phone, s'abstenir

Beaucoup se sont un jour demandés ce que donnerait un Lumia sous Android. Avec son équipement en retrait, le Nokia X se présente comme une réponse partielle, mais encourageante.

Le smartphone n'a pas grand chose à envier à ses concurrents chinois. Son design et son écran de bonne facture en font un smartphone agréable à utiliser en règle générale alors que ses performances acceptables en multimédia permettront de se divertir à l'occasion. Avant cela, il faudra tout de même se faire à sa version tronquée, mais néanmoins riche, d'Android.

Le Nokia X ne manque, en effet, (presque) de rien sur le plan logiciel, à la condition d'être un peu débrouillard. Si les services de Nokia et Microsoft ne suffisent pas à remplacer ceux de Google, il existe à chaque fois une autre alternative à installer manuellement ou depuis des boutiques alternatives d'applications, type 1Mobile Market. Nous conseillons toutefois aux allergiques à Windows Phone de s'abstenir.

La note de LesMobiles.com

Nokia X

Nokia X
60%

3 / 5

Partagez cet article

Comparer les prix du Nokia X

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer