SFR RED 30 Go = 10

Motorola fermera l'usine américaine qui fabrique le Moto X

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
motorola

Au lancement du Moto X, une grande partie de la communication de Motorola consistait à promouvoir un smartphone fait par les Américains, pour les Américains, sur le sol américain. Cette usine texane va fermer ses portes d’ici la fin de l’année.

Ce n’est pas « l’happy end » à l’Américaine classique. Motorola va fermer son usine de fabrication de smartphone basée à Fort Worth au Texas (laquelle appartenait auparavant à Nokia). La fermeture, annoncée officiellement par le patron du constructeur et reprise dans le Wall Street Journal, sera effective avant la fin de l’année.

Même le patriotisme américain à ses limites ?

Cette fermeture est doublement symbolique. D’abord parce que cette usine est celle où est fabriquée la version U.S. du Moto X. Souvenez-vous : quand Motorola annonçait son nouveau smartphone « haut de gamme » (qui ne l’était pas vraiment techniquement), il faisait jouer la fibre patriotique en expliquant que le mobile a été créé par des designers américains dans une entreprise américaine et produit par des petites mains américaines dans une usine située au coeur des Etats-Unis.

Motorola Moto X

Le Moto X : un bon smartphone, mais incapable de rivaliser sur le haut de gamme

Une grande partie du marketing s’appuyait alors sur cette reconnaissance nationale qu’il était possible de produire un bon smartphone outre-Atlantique et non pas uniquement en Chine. Or, pour le prix proposé, même si les services (liés à Google Now notamment) étaient innovants, le Moto X ne parvenait pas à faire face aux smartphones beaucoup plus puissants, notamment l’iPhone 5S et son double coeur 64-bit.

Le modèle économique du Moto X remis en cause ?

Deuxième raison de la symbolique forte, cette fermeture confirme que l’économie du smartphone ne permet pas aujourd’hui de produire des smartphones compétitifs dans des conditions de marché telles que nous les vivons actuellement. Dans l'interview accordée au Wall Street Journal, le patron de Motorola explique que le marché US est « exceptionnellement difficile ». Ce qui peut avoir deux sens différents : soit le prix de revient du mobile ne permet pas de marger suffisamment pour que l’opération soit rentable, soit le Moto X n’a pas rencontré un succès commercial suffisant pour que le modèle soit économiquement viable.

Le résultat est cependant le même : l’usine va fermer. Aucun détail n’a été révélé sur le sort promis aux 3800 employés de Fort Worth. Il est cependant intéressant de noter que seuls 700 de ces salariés assemblaient le Moto X. Soit moins de 20 %. Que faisaient les autres ? L’usine n’était-elle pas déjà sous-utilisée ? Les ambitions de Motorola, qui souhaitait certainement faire tourner son usine grâce au Moto X, n’étaient-elles pas inconsidérées ? Et surtout, cette fermeture n'est-elle pas liée à la vente de Motorola à Lenovo ? Peut-être bien...

Partagez cet article

Comparer les prix du Motorola Moto X

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer