HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Test du Sony Xperia Z5 Compact : le plus petit des superphones est de retour !

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Sony Xperia Z5 Compact

Secoué par quelques rumeurs de surchauffe lors de son lancement commercial, le Sony Xperia Z5 Compact est bien au contraire un petit smartphone étonnant qui démontre la maîtrise de Sony sur la téléphonie. Un grand smartphone, dans un tout petit châssis.

Les Xperia Zx Compact ont toujours été des modèles ancrés sur une niche : les petits smartphones haut de gamme. Sur ce segment, nous retrouvions l’iPhone 5 (et 5S) d’Apple, avec écran 4 pouces et larges bordures autour. Mais depuis qu’Apple a cédé à la mode des plus grandes dalles tactiles (et a donc revu à la hausse les dimensions de ses mobiles), Sony est finalement resté le seul dans ce domaine.

Alors que nous aurions pu penser que le constructeur japonais finisse par abandonner le concept et évoluer vers une offre « mini » à l’image de celle de la concurrence (c’est-à-dire « allégée »), il n’en fut rien. Le Z3 Compact était le meilleur des plus petits smartphones. Et le Z5 répond avec exactitude à cette définition, allant même jusqu’à coiffer au poteau certains « flagship » de la concurrence.

Sony Xperia Z5 Compact prise en main

Une réputation infondée

Car loin d’être la petite bouillotte hivernale que laissaient entendre quelques retours d’utilisateurs (certainement légitimes), le Xperia Z5 Compact est non seulement un smartphone qui sait garder la tête froide, mais tend à être le meilleur des smartphones sous Snapdragon 810, même face au OnePlus 2 qui avait réussi à nous surprendre. Mieux encore, contrairement au second « flagship killer » qui n’a pas été très prompte à montrer ses vraies capacités, le Xperia Z5 Compact s’est laissé dompter rapidement, révélant des trésors de performances, sans pour autant montrer une propension à chauffer plus que de raison. Il faut dire que Sony a pris quelques précautions. Voici la fiche technique complète avant quelques commentaires :

  • dimensions 127 x 65 x 8.9 mm
  • poids : 138 grammes
  • ratio écran / taille : 68,9 %
  • châssis étanche certifié IP68
  • écran Triluminos 720p de 4,6 pouces (résolution de 323 pixels par pouce)
  • chipset Snapdragon 810 de Qualcomm avec quatre coeurs Cortex-A57 cadencés à 2 GHz et quatre coeurs Cortex-A53 cadencés à 1,55 GHz.
  • GPU Adreno 430
  • 2 Go de mémoire vive
  • 32 Go de stockage interne (extensible par microSDXC)
  • batterie de 2700 mAh (non amovible)
  • compatible LTE catégorie 6, WiFi ac MiMo, Bluetooth 4.1, GPS (Glonass), NFC, DLNA, MHL, radio FM
  • chipset audio ClearAudio+, double haut-parleur frontal stéréo
  • lecteur d’empreinte digitale
  • capteur photo Exmor RS 23 mégapixels avec LED, autofocus à détection de phase, objectif G grand-angles 24 mm, compatibilité 4K en vidéo
  • webcam Exmor R 5 mégapixels, objectif grand-angle 25 mm, compatible 1080p en vidéo
  • Android 5.1.1 avec interface Xperia UI

Sony Xperia Z5 Compact prise en main

En pratique, vous ne trouverez aucun smartphone de 4,6 pouces avec une telle fiche technique, ce qui fait de ce Z5 Compact un modèle évidemment unique en son genre. Un Snapdragon 810 dans un si petit châssis, c’est presque trop. D’autant que sa fréquence est ici supérieure à sa cadence habituelle (qui tourne plutôt entre 1,5 GHz et 1,8 GHz). Ce qui expliquera en partie les résultats obtenus dans les benchmarks. Techniquement, c’est le meilleur des petits smartphones. L’est-il également à l’usage ? Voilà une question à laquelle nous allons tenter de répondre tout au long de ce test.

Le design Omnibalance modifié

Commençons tout d’abord par faire le tour du propriétaire. Nous reconnaissons immédiatement certaines caractéristiques physiques du design Omnibalance des appareils Sony, mais avec quelques modifications flagrantes. Le Xperia Z5 Compact, comme son grand frère le Xperia Z5, se démarque ergonomiquement beaucoup des générations Z2 et Z3, mais moins du Xperia Z4/Z3+ qui avait déjà entamé certains changements dans le châssis (comme l’abandon des dalles de verre Gorilla Glass à l’arrière, les haut-parleurs frontaux cachés dans l’épaisseur pour réduire les bordures supérieures et inférieures, etc.). Ici, les lignes sur les tranches sont beaucoup plus franches.

Sony Xperia Z5 Compact prise en main

Autre révolution, le bouton de mise en marche n’est plus rond, mais ovale. Il cache un lecteur d’empreinte digitale idéalement placé pour allumer le mobile et le déverrouiller d’un seul geste. D’autant qu’enregistrer un seul pouce (et non deux avec les modèles dont le lecteur d’empreinte est sous l’écran, comme l’iPhone 6S) améliore, selon nos constatations, le temps de réponse du lecteur. L’une des conséquences de cette modification ergonomique est le déplacement du contrôle du volume. Heureusement, le déclencheur mécanique de l’appareil photo est toujours là.

Sony Xperia Z5 Compact prise en main

Un châssis plus plastique

Mais si le Xperia Z5 conserve le métal pour garantir la protection des tranches du smartphone, le Xperia Z5 Compact adopte un polycarbonate mat un peu moins qualitatif. Il y a cependant plusieurs avantages à cela. D’abord, visuellement, la pièce de plastique est continue (alors que les bordures en métal doivent être séparées en plusieurs parties pour garantir la bonne connectivité du mobile, héritage de l’antennagate de l’iPhone 4). Ensuite, côté performance, le plastique assure mieux les échanges de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur. Une astuce qui a également été utilisée pour le Z3 Compact. Plus loin encore, le verre renforcé à l’arrière est remplacé par un plexiglas protégé contre les rayures et les traces de doigts.

Sony Xperia Z5 Compact prise en main

Par rapport au Xperia Z3 Compact, les changements ergonomiques sont importants. De nombreux éléments ont été déplacés : le capteur photo a été déplacé dans un coin, la place de la webcam est inversée pour se retrouver à l’opposé du capteur 23 mégapixels, le contrôle du volume s’est rapproché du déclencheur photo mécanique, et les ports nanoSIM et microSD ont été rassemblés derrière une seule trappe. Le connecteur propriétaire de Sony a disparu, comme sur le Z3+.

Une prise en main pas toujours bonne

La prise en main du smartphone, toujours très bonne, est sensiblement similaire à celle du Z3 Compact. Notamment parce que la taille de l’écran et les dimensions du smartphone sont pratiquement les mêmes. Notez cependant deux différences importantes. D’abord, il semble que la protection de l’écran ait été changée pour une solution peut-être aussi protectrice (nous n’avons pas tenté de jeter le mobile par terre), mais qui glisse légèrement moins bien. Ensuite, le fait d’avoir déplacé les touches de volume les rend inaccessibles avec le pouce. Elles tombent en effet dans le creux de la main. Il aurait mieux valu les placer au-dessus du lecteur d’empreinte.

Sony Xperia Z5 Compact prise en main

L’écran du Z5 Compact est strictement le même que celui du Z3 Compact. Aucun changement ni dans la taille, ni dans la résolution. Bien sûr, cette dernière se trouve au-dessus de la fameuse résolution Retina. Mais il est dommage que Sony n’ait pas poussé le concept haut de gamme jusqu’au bout en proposant un écran Full HD, afin d’offrir un piqué dans l’image un peu plus saisissant. Les technologies utilisées (Triluminos, X-Reality) offrent le même rendu : belles couleurs, beaux contrastes, angles de vision assez ouverts, mais une luminosité pas toujours au rendez-vous en extérieur (surtout quand le réglage est automatique).

Sony Xperia Z5 Compact prise en main

Xperia UI enfin plus légère

Le smartphone est animé par Android 5.1.1 Lollipop et devrait logiquement passer sous Marshmallow dans les mois à venir. Comme nous avons pu le voir avec les premières captures d’écran, la surcouche Xperia UI a été légèrement nettoyée, paraissant, au démarrage, moins encombrée par les widgets et les raccourcis vers les applications maison. What’s New (plus imposant que jamais), par exemple, a été déplacé sur un écran latéral, et non plus sur l’accueil. De même pour les applications multimédias. Nous retrouvons donc ici un agencement similaire à la concurrence (avec dossier Google et raccourci Play Store). Nous nous demandons toutefois si cette configuration est due à la taille d’écran ou si elle sera généralisée. Réponse dans une semaine avec le Xperia Z5, arrivé lui aussi à la rédaction.

Sony Xperia Z5 Compact interface Sony Xperia Z5 Compact interface Sony Xperia Z5 Compact interface

En ouvrant le menu d’application, vous serez peut-être étonnés de constater que certaines applications de Sony sont absentes. Il n’en est rien : glissez vers le panneau à droite et vous constaterez qu’elles ont juste été masquées. En revanche, vous constaterez avec plaisir que la majorité d’entre elles peut désormais être supprimée. C’est le cas de PlayShare, TrackID, Dessin, Socialife, LifeLog, Privilège Plus ou encore PlayStation, mais aussi de certaines applications tierces comme GameLoft, AVG, Amazon, Spotify, Office Suite ou encore Facebook. Ce sont de bonnes nouvelles, car l’interface n’en est que plus fluide et l’espace de stockage est facilement optimisable. Ceux qui ne jouent jamais, ou n’utilisent pas Spotify pour écouter de la musique, pourront se débarrasser de quelques applications futiles.

Sony Xperia Z5 Compact interface Sony Xperia Z5 Compact interface Sony Xperia Z5 Compact interface

Des performances très surprenantes

Côté performance, nous avons été très agréablement surpris par cette plate-forme. Pour rappel, ce petit smartphone propose un Snapdragon 810, un Adreno 430 et 2 Go de mémoire vive pour animer un simple écran 720p. Cela semble presque trop simple. D’autant que les coeurs Cortex-A57 de l’octo-core de Qualcomm sont ici cadencés à quasiment 2 GHz (nous l’avons vu monter jusqu’à 1,98 GHz). Ce qui offre du tonus, du répondant et des résultats bien supérieurs à d’autres plates-formes similaires. Nous avons obtenu avec le Xperia Z5 Compact un excellent 66 518 points sur AnTuTu, soit le meilleur score offert par un Snapdragon 810 (13 000 points de plus que le Xperia Z3+ !).

Sony Xperia Z5 Compact performance Sony Xperia Z5 Compact performance Sony Xperia Z5 Compact performance

Le fait que le chipset soit légèrement surcadencé par rapport aux plates-formes haut de gamme précédemment croisées dans nos colonnes et que l’écran soit 720p (et non Quad HD ou Full HD) a une incidence non négligeable. Nous avons également réussi à décrocher 1720 points sur Basemark OS II, ainsi que 1374 et 3811 points sur Geekbench 3 (single-core et multi-core respectivement). Généralement, ses scores sont supérieurs à ceux du OnePlus 2. Sur 3DMark, le Z5 Compact écrase la concurrence et fait même mieux que l’iPhone 6S : 29135 points sur Ice Storm Unlimited. Un score totalement improbable.

Chaleur modérée, mais autonomie en berne

Deux points de détails importants sur les performances du smartphone. Le premier concerne la chaleur émise par le chipset. Oui, il chauffe, mais pas plus qu’avec un autre smartphone. CPU-Z nous a informés que certains capteurs de température ont enregistré jusqu’à 49 °C en interne. Mais grâce à l’inclusion de polycarbonate, la température baisse très rapidement et la chaleur est bien répartie. Nous n’avons donc jamais été gênés. En lançant un enregistrement en 4K, le smartphone nous a avertis qu’il risquait de s’éteindre si la température interne augmente (voir capture d'écran ci-dessus). Mais, après 17 minutes, la coque n’était pas chaude (elle était tiède). Il y a donc fort à parier que le mobile restera à cette température normale pour des séances de prises de vue usuelles, de quelques minutes.

Sony Xperia Z5 Compact performance Sony Xperia Z5 Compact performance Sony Xperia Z5 Compact performance

Le second point est moins positif et concerne l’autonomie du mobile. En réalisant nos tests, nous avons constaté que le niveau de la batterie a baissé drastiquement. Nous avons démarré nos tests à 100 %. Et nous avons fini avec un peu plus de 60 %. Habituellement, nous dépensons entre 20 % de la batterie avec les mêmes tests. 2700 mAh est une belle capacité pour un tel mobile. Mais peut-être est-ce un peu juste pour le chipset.

Une excellente petite plate-forme multimédia

Côté multimédia, nous retrouvons l’expérience très qualitative de la gamme Sony avec un très bon comportement en jeu vidéo (l’écran est un peu petit pour faire du Remote Play avec la PS4, soyons honnêtes) et en lecteur audiovisuel. Avec Dead Trigger 2, le Xperia Z5 Compact offre une très bonne réactivité et gère bien les textures et les effets physiques. Les déformations que vous constatez dans la capture ci-dessous sont des gouttes d’eau qui coulent sur les yeux du personnage. Aucune fausse note ici, même avec cette vitre de protection. Cela augure de bonnes parties, en faisant attention toutefois à l’autonomie.

Sony Xperia Z5 Compact multimedia

En vidéo, aucune mauvaise surprise. Nous sommes toujours ravis du lecteur par défaut de Sony. Quelques codecs audio manquants, notamment parmi ceux dont la licence est payante (il n’y a pas de petites économies), mais le décodage des sous-titres dans les fichiers MKV est pris en charge. Et ça, c’est un gage de bonne qualité. Notez que le Z5 Compact, comme tous les Xperia haut de gamme, est équipé de deux haut-parleurs frontaux. Ce n’est donc pas ici un artifice ergonomique.

Sony Xperia Z5 Compact multimedia

Encore légèrement perfectible en photo

En photo, nous retrouvons avec plaisir la très bonne application photo de la surcouche Xperia. Cette application offre de nombreux réglages et paramètres qui plaisent aux photographes amateurs. Un petit changement à noter ici : l’arrivée de deux réglages à la volée dans la prise de vue automatique. Il s’agit de la luminosité et de la colorimétrie. Ce sont des réglages intéressants qui prouvent rapidement leur utilité et leur efficacité. Comme toujours, l’application est modulaire et propose de nombreux profils d’utilisation.

Sony Xperia Z5 Compact multimedia Sony Xperia Z5 Compact multimedia

Et c’est tant mieux, car l’une des forces de ce smartphone est son capteur 23 mégapixels, nouvelle création de la branche Exmor de Sony. Les résultats sont étonnamment bons, même sans jouer avec les curseurs que nous venons d’évoquer. Les photos sont lumineuses, détaillées et très bien équilibrées au niveau de la luminosité. Vous remarquez que les nuages sont bien dessinés, alors que la rue en contrebas reste visible. Quelques petits soucis en revanche dans le grain de la photo. Celui-ci grossit malheureusement assez vite, même quand l’appareil photo est positionné sur 23 mégapixels (et non le 8 mégapixels par défaut).

Sony Xperia Z5 Compact multimedia

Le meilleur de sa catégorie, mais aussi le seul !

En conclusion, le Xperia Z5 Compact est, comme ses prédécesseurs, un produit à part. Si à première vue, il aurait dû être positionné sur le milieu de gamme premium, notamment vis-à-vis de son châssis en polycarbonate et plexiglas, il offre cependant une plate-forme résolument haut de gamme qui justifie amplement son positionnement, et d’une certaine manière son prix : 600 euros. Le plus cher des petits smartphones donc, mais aussi le meilleur, incontestablement.

Nous sommes évidemment particulièrement surpris (et ravis) de voir un Snapdragon 810 capable d’offrir des résultats sur les benchmarks qui vont bien au-delà de certains concurrents plus chers. Parvenant à concurrencer un Galaxy S6 (qui l’aurait cru ?) aussi bien sur la partie graphique que technique, ce petit mobile en a véritablement dans le ventre. En test dans nos locaux pendant une petite semaine, nous avons été enchantés de constater qu’aucune surchauffe n’est venue assombrir cette très bonne impression globale.

Ce petit Xperia Z5 Compact mérite son positionnement haut de gamme. Nous nous posons évidemment la question sur la pertinence d’un tel montant (600 euros) pour un mobile qui n’est ni très grand, ni clairement présenté comme un flagship, mais comme une déclinaison miniaturisée d’un flagship. Peut-il se vendre à ce prix ? Pas si sûr. Il le mériterait bien, pourtant.

La note de LesMobiles.com

Sony Xperia Z5 Compact

Sony Xperia Z5 Compact
90%

4,5 / 5

Comparer les prix du Sony Xperia Z5 Compact

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer