SFR RED 30 Go = 10

Danew : « Nous allons lancer de nouveaux smartphones avec Rohff et Blaise Matuidi » (interview)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
danew

Danew est l’une de ces marques françaises qui s’est implantée en téléphonie après avoir démarré avec d’autres types de produit. Une stratégie opportuniste, certainement, mais qui gagne peu à peu en crédibilité. Reste à faire savoir qu’elle existe.

Danew n’est pas une nouvelle marque, puisque l’entreprise qui la soutient existe depuis 2006. Mais en téléphonie mobile, la gamme Konnect est encore très récente. Arrivé sur le marché des smartphones en 2014, Danew a d’abord présenté des modèles entrée de gamme avant, peu à peu, de s’intéresser au milieu de gamme, notamment avec le Surnaturel R500 dont nous avons publié la prise en main en février dernier.

Toujours opportuniste dans sa stratégie produit, la marque semble avoir trouvé en 2015 son positionnement spécifique, le petit truc qui fera parler d’elle et combler le grand manque de notoriété dont elle pâtit. Une stratégie que nous explique Renaud Amiel, le Président de Danew.

Renaud Amiel, Président de Danew
Renaud Amiel, Président de Danew

À l’origine, Danew n’est pas une marque de mobiles. D’où vient-elle ?

L’entreprise a été fondée en 2006 par Nathan Mauran. Elle a commencé par importer en France les PDAPhone de QTEK [devenu HTC ensuite, N.D.L.R.], puis a lancé une gamme de GPS. Nous sommes d’ailleurs toujours référencés chez PSA et Renault. Quelques années plus tard, plusieurs investisseurs privés, dont je fais partie, ont aidé l’entreprise à grossir. En 2011, nous avons lancé notre activité tablettes, laquelle réalise aujourd’hui 60 % de notre chiffre d’affaires, lequel a pratiquement atteint les 10 millions d’euros l’année dernière.

Comment en êtes-vous venu à la téléphonie ?

Produire des smartphones après des GPS et des tablettes nous a semblé naturel, d’autant que ce type de produit aide à créer la notoriété et à renforcer la visibilité d’une marque. C’est en 2014 que nous avons élargi notre catalogue avec le Konnect 350, un produit 3G que nous avons arrêté depuis. La première année, nous avons vendu 50 000 pièces. Et en 2015, nous en avons vendu 60 000. Les smartphones représentent aujourd’hui 30 % de nos revenus. Nous espérons atteindre les 100 000 unités cette année.

Où les produits Danew sont-ils distribués ?

La marque Danew est disponible en grandes surfaces alimentaires (Cora, Carrefour), en grandes surfaces spécialisées (Electro-depot, Conforama, Office Depot), dans les boutiques en ligne (Cdiscount, Amazon), ainsi que chez Vente-Privée.com avec qui nous réalisons régulièrement des opérations commerciales. A date, nous ne sommes pas présents dans le catalogue des opérateurs, mais nous leur avons présenté notre dernier modèle, le Konnect 510. Et certains se sont montrés intéressés.

Vous avez une réputation de marque low-cost. Comment définiriez-vous votre positionnement ?

Danew n’est pas une marque « low-cost », mais une marque « low-margin ». Cela veut dire que nous réalisons de très faibles marges pour baisser le prix de vente, mais nous ne négligeons pas pour autant la qualité des terminaux. Depuis 2012, nous travaillons en étroite collaboration avec nos fournisseurs chinois et taïwanais pour améliorer la qualité générale de nos produits. En outre, depuis 2015, nous avons choisi de positionner Danew comme une marque française qui collabore avec des artistes français. Nous appliquons cette stratégie sur nos modèles premium, comme le Surnaturel R500, réalisé avec le rappeur Rohff et vendu 299 euros, mais également sur les plus abordables, dont le prix passe sous la barre des 100 euros.

Il y a une grande différence entre le Konnect 350 et le Surnaturel R500. Quels sont les segments couverts par votre gamme ?

Notre catalogue couvre aujourd’hui tous les segments jusqu’à la limite symbolique des 300 euros au-delà de laquelle nous n’irons pas. Il y a les Konnect, des mobiles abordables et fonctionnels. Le dernier modèle est le Konnect 510, un smartphone qui vient d’arriver dans les boutiques. Il s’agit d’un modèle 4G avec écran 5 pouces et une coque amovible et interchangeable. Dans la boîte, nous avons placé six coques de rechange de couleurs différentes. L’utilisateur peut ainsi changer de coque tous les jours s’il le souhaite. C’est la première fois qu’un mobile en propose autant sans coût additionnel. Puis il y a les modèles développés avec des personnalités françaises de la musique ou du sport, comme le Surnaturel R500.

Danew Surnaturel R500

Quelle a été l’implication de Rohff dans la création de celui-ci ?

Rohff s’est impliqué dans toutes les étapes de conception du smartphone et a été force de proposition quant à certaines spécificités techniques. Il a proposé notamment que son logo, à l’arrière du mobile, s’illumine en fonction des notifications. Le développement du R500 a été très long : 8 mois. Nous sommes partis d’une feuille blanche pour le concevoir. Et nous sommes fiers du résultat. Nous avons produit plusieurs centaines d'unités du téléphone et nous avons rapidement été en rupture. Une seconde fournée de quelques milliers d'unités est en cours de production. Elle sera en vente dans quelques semaines.

Y aura-t-il d’autres modèles avec Rohff ?

Oui. Le second smartphone, appelé Surnaturel R50, arrivera dans un mois. Son positionnement sera plus entrée de gamme puisqu’il sera proposé à 99 euros. Nous avons signé un contrat de 5 ans avec l’artiste. Nous travaillerons donc avec lui sur de nouveaux projets.

Vous évoquiez précédemment plusieurs personnalités. En avez-vous signé d’autres ?

Nous présenterons en effet une nouvelle collaboration avec la marque sportswear DWN TWN qui travaille avec le footballeur Blaise Matuidi. Comme Rohff, le sportif a contribué à l’élaboration des mobiles qui porteront son nom. Ils seront dans un premier temps au nombre de deux : le BM525 et le BM45. Le premier est un modèle milieu de gamme et le second un modèle entrée de gamme. Blaise Matuidi participera aussi à leur promotion. Ce contrat a également été signé pour une durée de 5 ans. Enfin, nous travaillons sur un projet avec un artiste d’art contemporain.

Vous avez présenté en 2014 le W40, un mobile sous Windows Phone. Quels sont les retours ?

Le W40 ne s’est quasiment pas vendu. Nous avons créé ce modèle par opportunisme, mais aussi parce que nous avons un rapport privilégié avec Microsoft, car une part significative de notre catalogue tablette fonctionne sur Windows. Cependant, la demande a été faible. Nous ne réitèrerons pas cette expérience à court terme.

Qu’est-il advenu du Konnect Twin, le mobile double écran présenté au MedPi 2015 ?

Ce projet est toujours dans nos cartons, mais nous nous sommes concentrés sur les partenariats avec Rohff et Blaise Matuidi. Nous avons réalisé deux prototypes fonctionnels du Konnect Twin. Le premier exploite l’écran e-ink secondaire comme la dalle LCD. Il est possible d’utiliser Android sur chacune des deux faces, indifféremment. Le second modèle différencie les usages. L’écran e-ink sert à afficher des images, lire un eBook, etc. Si nous devions le sortir, ce ne serait pas avant la fin de l’année et il nous faudrait mettre à jour la fiche technique.

Danew Konnect Twin

Avez-vous d’autres projets dans les cartons ?

Nous avons plusieurs projets en cours. D’abord, côté produits, nous allons déployer plusieurs terminaux : le R50 avec Rohff et les BM525 et BM45 avec Blaise Matuidi. Nous préparons également un modèle étanche et renforcé contre les chocs. Ensuite, nous souhaitons nous développer à l’international. Aujourd’hui, Danew réalise 95 % de son activité en France et le solde en Europe. Nous avons signé deux accords de distribution pour nous implanter en Espagne, en Belgique, au Pays-Bas et en Allemagne. Nous allons ouvrir une filiale en Iran où nos produits viennent d’être agréés. Enfin, nous étudions des partenariats au Maghreb et en Afrique subsaharienne.

Propos recueillis par Samir Azzemou et Stéphane Deschamps.

Partagez cet article

Comparer les prix du Danew Surnaturel R500 by Rohff

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer