HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Apple chercherait à développer un autre composant pour l’iPhone

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Après les GPU et peut-être la mémoire, c’est au tour des composants liés à la batterie de faire l’objet d’une rumeur d’intégration au sein d’Apple. La firme de Cupertino aurait commencé de développer une équipe dédiée de 80 ingénieurs répartis entre Munich et Cupertino.

La note d’information envoyée par Imagination Technologies la semaine dernière a provoqué dans le marché des fournisseurs de composants un stress considérable. Notamment chez ceux qui fournissent des produits à Apple pour la confection des iPhone. Pour rappel, Imagination Technologies, qui fournit les GPU de l’iPhone depuis la toute première version en 2017, a émis une alerte il y a quelques jours. Selon celle-ci, la firme de Cupertino, principal client du créateur des PowerVR, pourrait ne pas prolonger son accord de licence de ses processeurs graphiques. Le contrat se terminerait à horizon 2019, sans suite. Ce qui laisserait évidemment Imagination Technologies dans un certain tracas, d’autant que les PowerVR ne sont pas beaucoup utilisés avec d’autres chipsets.

iphone 7 démonté
iPhone 7 Plus démonté par iFixit

Après les CPU et les GPU, les chipsets de batteries ?

Apple développerait donc son propre GPU, pour des raisons que nous avons déjà évoquées et qui rappellent celles qui ont poussé Apple à concevoir son propre chipset (et non plus à utiliser ceux de Samsung). Une stratégie qui pourrait s’appliquer à d’autres technologies. En étudiant les rapports de iFixit sur l’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus, nous découvrons qu’Apple est à l’origine d’un nombre toujours croissant de composants. Alors, pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Un article de l’agence de presse Reuters cite un rapport de la banque d’investissement allemande Bankhaus Lampe. Dans ce rapport, elle affirme qu’Apple pourrait se détacher d’un autre de ses fournisseurs : Dialog Semiconductor. Ce dernier fournit à la firme de Cupertino les chipsets qui contrôlent les batteries. Les produits d’Apple représentent 70 % du chiffre d’affaires de Dialog pour l’exercice 2016 et son composant anime environ 20 % des smartphones vendus dans le monde. Bien sûr, pour calmer la frilosité des investisseurs, Diaolog a démenti un éventuel départ d’Apple « sur 2017 ».

Une équipe de 80 personnes

Or, la banque d’investissement, qui cite des sources anonymes, affirme qu’Apple développe une équipe d’ingénieurs pour concevoir ce chipset. Cette équipe serait composée de 80 personnes environ et serait basée entre Munich et Cupertino. L’idée étant de s’appuyer sur un produit finalisé dans les deux ans à venir. Soit en 2019. D’où l’apparente sérénité des dirigeants de Dialog sur l’année 2017 et sur l’année 2018. Une autre source, citée par l’agence de presse, confirme même qu’Apple débauche ces ingénieurs directement chez le fabricant de semi-conducteurs. Notez qu'une partie des modules dédiées à la gestion de l'énergie provient aussi de Qualcomm. Rien ne dit que ce projet d'Apple n'englobe pas aussi ce composant-là.

Ce ne serait pas la première fois qu’Apple remplacerait un de ses fournisseurs par un composant maison. L’exemple le plus flagrant est le chipset : les fameux Ax ont succédé dans le smartphone aux SoC de Samsung (les prédécesseurs des Exynos). D’autres exemples sont cités par Reuters : CSR, PortalPlayer, Sigmatel, Wolfson. Ce dernier, désormais filiale de Cirrus Logic, fournissait un chipset audio à Apple. Aujourd'hui, ce composant est développé par Apple, en partenariat avec Cirrus Logic.

Quoi d'autre ensuite ?

Et d’autres pourraient suivre. Selon une rumeur datant de la semaine dernière, Apple a participé aux enchères pour le rachat de l’activité mémoire de Toshiba. L’entreprise japonaise fournit Apple en puce de stockage, avec SK Hynix. Nous avons évoqué précédemment le cas d’Imagination Technologies. Les batailles judiciaires entre Apple et Qualcomm pourraient également avoir un impact sur la fourniture d’autres composants, le modem notamment. En clair, Apple se déploie petit à petit pour gagner son indépendance.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer