Samsung Galaxy S10e + Forfait Bouygues Telecom

La rumeur d’un GPU chez Apple à nouveau évoquée

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Depuis plus d’un an, les rumeurs affirment qu’Apple développerait un interne son propre GPU pour gagner son indépendance vis-à-vis d’Imagination Technologies. Et selon ce dernier, cette séparation pourrait avoir lieu en 2019.

En décembre 2015, une rumeur affirmait qu’Apple avait lancé le développement de son propre processeur graphique. Les développements n’en étaient alors qu’aux stades préliminaires, mais l’objectif était simple : intégrer au sein de la firme les équipes, les brevets et la technologie nécessaire pour concevoir un GPU optimisé pour les besoins d’iOS (notamment l’architecture Metal). Sans oublier les avantages financiers à ne plus payer de licences d’exploitation, une économie considérable pour la firme qui doit débourser un pourcentage des ventes à son fournisseur.

PowerVR

Divorce ?

Ce fournisseur, c’est Imagination Technologies, le développeur des PowerVR, une société britannique dont Apple est actionnaire à hauteur de 8 %. Jusqu’à présent, Apple s’est toujours exclusivement appuyé sur elle. Tous les iPhone, iPod Touch, Apple TV, Apple Watch et iPad en sont équipés, que ce soit avec les premiers modèles (équipés de SoC Samsung) ou les suivants fonctionnant sous Ax (intégré depuis l’iPhone 4). Or cela pourrait changer, à en croire une déclaration officielle du concepteur de GPU. Et même relativement vite (même si nous ne sommes pas à l’abri d’un revirement de situation).

Dans un communiqué à destination des analystes financiers et des actionnaires, l’entreprise explique qu’elle pourrait perdre son plus gros client dans les produits qui sortiront dans les 15 à 24 mois prochains. Soit les iPhone (et autres) de 2018 ou 2019. Ce qui voudrait dire que la firme de Cupertino sera en mesure de produire un GPU pour son chipset «A12» ou «A13». Ce qui, si cela s’avère juste, serait un véritable tour de force de la part d’Apple. Car le développement d’un GPU est bien plus complexe que la création d’un CPU. Samsung tente de produire son GPU depuis plus de 10 ans. Mais la firme coréenne a dû mettre cela en sommeil il y a deux ans et a renouvelé son contrat avec ARM.

Indépendance, mais pas que

Indépendance. Optimisation. Économie. Apple a toutes les bonnes raisons de fabriquer son propre processeur graphique. Elle en aurait eu plus encore à tenter de reprendre Imagination technologies, une opération financière qui a failli avoir lieu au printemps 2016. Dévoilé par le Financial Times et relayé dans nos colonnes, ce rachat hypothétique a finalement été annulé, malgré un plan de licenciement qui visait clairement à réduire les coûts de structure avant une potentielle acquisition.

Cette acquisition aurait permis à Apple de ne pas devoir changer beaucoup ses habitudes en terme technologique, tout en ne prenant aucun risque vis-à-vis de la concurrence. Car l’un des atouts considérables des iPhone, c’est les performances de son chipset. Performance du CPU, mais aussi du GPU (face aux ARM Mali). Espérons que les iPhone de 2018 ou 2019 continueront à en profiter.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer