Test du Honor 5C : le meilleur rapport performances/prix du moment ?

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Honor 5C

Après l'excellent Honor 5X, la marque alternative de Huawei est de retour avec le Honor 5C. Une lettre changée pour un équipement à peine allégée dans un châssis plus maniable et 30 € de moins sur la facture. L'échange est équitable. Une bonne surprise de plus !

La qualité vaut souvent mieux que la quantité et Honor l'a bien compris. Plutôt que d'inonder le marché français de smartphones, la marque alternative de Huawei se contente de quelques modèles par an qu'elle positionne avec adresse et bon sens. Elle l'a encore prouvé avec son premier smartphone de l'année, le Honor 5X, et l'heure est venue de découvrir si le second est à la hauteur de sa réputation. Nous parlons bien évidemment du Honor 5C.

Honor 5C

Lancé au mois de juin au tarif de 199 €, le Honor 5C se présente comme une version légèrement allégée et un peu plus compacte du Honor 5X. Comprenez un milieu de gamme plutôt bien équipé de 5,2 pouces, ce qui se fait plutôt rare à l'heure où la mode est plutôt aux phablettes sur ce segment. C'est notamment l'un des rares de sa catégorie à proposer un affichage Full HD mais voici sa fiche technique complète pour vous faire une idée plus globale :

  • Android 6.0.1 Marshmallow + EMUI 4.1
  • Ecran IPS Full HD de 5,2 pouces (424 ppi)
  • Kirin 650 avec CPU octa-core Cortex-A53 4x2 GHz + 4x1,7 GHz et GPU Mali-T830 MP2
  • 2 Go de RAM
  • 16 Go de stockage (+ microSD jusqu'à 128 Go)
  • connectivités 4G / Wi-Fi / NFC / Bluetooth 4.1 / GPS
  • fonction double SIM
  • appareil photo principal 13 mégapixels avec autofocus, optique ouvrant à f/2.0 et flash LED
  • appareil photo secondaire 8 mégapixels avec optique ouvrant à f/2.0
  • batterie 3000 mAh
  • dimensions : 147,1 x 73,8 x 8,3 mm
  • poids : 156 grammes

Un châssis métallique qui a du style

Avant de découvrir plus en détail ce que renferme le Honor 5C, intéressons nous au design auquel Honor semble avoir accordé beaucoup de soin. La marque annonce un châssis en aluminium avec un revêtement résistant au temps mais aussi aux rayures et à la corrosion. Nous ne nous sommes évidemment pas amusé à maltraiter le smartphone pour prouver ses dires mais le premier contact est plutôt bon, que ce soit avec l'oeil ou la main. L'effet brossé est réussi et le châssis a l'air solide et bien assemblé, puisqu'il est fait de plusieurs pièces. Des pièces d'ailleurs assez originales. Le cadre remonte légèrement au dos avec une petite avancée en prime vers l'appareil photo carré et légèrement protubérant au centre.

Honor 5C : avant / arrière
Honor 5C : gauche / droite

Nous apprécions l'effort à l'heure où la plupart des constructeurs s'obstinent à pondre des clones d'iPhone, même si Honor s'en inspire aussi un peu. L'idée des deux vis autour du port microUSB en bas est reprise. Nous retrouvons aussi le haut-parleur à leur droite. Pas de prise jack en revanche. Elle est sur la tranche du haut. Résultat, une seconde grille a été ajoutée pour répondre à la première par symétrie. Et c'est bien la seule raison. N'attendez donc pas de son stéréo. Juste une belle illusion. Enfin belle, ce n'est évidemment que notre avis. Les goûts et les couleurs... D'ailleurs, en parlant de couleurs, profitons-en pour rappeler que de l'or et de l'argent sont aussi proposés en plus du gris de notre modèle de test.

Honor 5C : microUSB et haut-parleur
Honor 5C : appareil photo et webcam

Sujet beaucoup moins subjectif, l'ergonomie frôle la perfection. Frôle, car le Honor 5X reste parfois difficile à utiliser à une main. Des bordures un peu plus fines autour de l'écran auraient été bienvenues mais ça va évidemment avec le positionnement. Dans tous les cas, il est toujours plus maniable que toutes les phablettes qui trônent sur les présentoirs et la prise en main reste confortable grâce aux tranches arrondies. Les boutons qui tombent naturellement sous le pouce pour l'alimentation et le volume sont également très appréciables. Notez enfin que les emplacements nanoSIM et microSD ont été rassemblés dans un tiroir sur la tranche gauche, avec un compartiment hybride pour le double SIM ou l'extension de mémoire. Il faudra donc choisir...

Honor 5C : tiroir nanoSIM/microSD

De la Full HD à moins de 200 €

Si le design fait partie des atouts du Honor 5C, l'écran en est un autre même s'il le doit en grande partie à sa définition. Il est encore rare de trouver de la Full HD sous la barre des 200 € et plus encore sur une diagonale raisonnable. 5,2 pouces dans ce cas. Le résultat est une résolution confortable de 424 pixels par pouce qui permettra d'apprécier la lecture autant que le visionnage de photos et vidéos. Pour le reste, nous avons affaire à une dalle IPS assez classique avec des couleurs un peu trop chaudes (mais paramétrables), un taux de contraste faiblard et une luminosité trop juste pour en profiter en plein soleil.

Honor 5C : écran

EmotionUI demande un certain temps d'adaption

Le Honor 5C est livré avec Android Marshmallow et EMUI 4.1 par dessus. Une surcouche qui berce la rétine par son ambiance feutrée, ses menus aérés et ses thèmes personnalisables mais qui risquent de dérouter les inconditionnels d'Android stock. Le menu des applications est supprimé mais ce n'est peut-être pas le plus dérangeant. C'est même un gain de temps avec un bureau bien organisé. On vient en revanche à en perdre avec le volet des réglages rapides qui ne propose pas de gestion directe pour les connexions Wi-Fi et Bluetooth ou le gestionnaire de multitâche dont le système à défilement horizontal est moins rapide que celui à cartes de Google, même s'il a l'avantage d'offrir un aperçu de la RAM utilisée et disponible.

Honor 5C : bureau Honor 5C : réglages rapides Honor 5C : gestionnaire de multitâche

Quelques changements sont également à prévoir dans les Paramètres, et notamment le groupement de plusieurs réglages pourtant assez classiques et couramment utilisés dans une section baptisée Paramètres avancées. C'est notamment là qu'il faudra chercher pour l'état de la mémoire et la gestion de la batterie. Résultat : on perd encore un peu de temps, surtout à la première utilisation. Nous avons en revanche apprécié de trouver des options de personnalisation pour la barre de navigation et surtout un bouton additionnel pour dérouler le centre de notification sans avoir à frôler l'entorse du pouce en allant le chercher en haut de l'écran quand la deuxième main est prise. L'utilisation à une main est également simplifiée avec un mode dédié qui réduit la taille de l'interface et/ou du clavier et un bouton flottant.

Honor 5C : Paramètres Honor 5C : Paramètres avancés Honor 5C : personnalisation de la barre de navigation

Il y a donc du bon et du moins bon mais c'est avant tout une question d'habitude. EmotionUI s'apprécie avec le temps. Ce n'est en revanche pas le cas des nombreuses applications qui vont avec et que l'on aime ou pas généralement pour de bon. La bonne nouvelle, c'est qu'il est au moins possible de désinstaller celles qui s'inscrivent dans des partenariats commerciaux, comme les jeux Gameloft ou Opera. Il faudra en revanche conserver celles de Huawei mais elles sont généralement utiles et plutôt bien fichues. C'est le cas des applicatiions Musique et Vidéos. Nous avons également apprécié Santé pour le suivi d'activité et le Gestionnaire de Téléphone pour la maintenance. HiCare servira aux débutants avec de nombreux guides, ou en cas de casse pour connaître le prix des pièces de rechange... Ca peut être utile !

Honor 5C : Musique Honor 5C : Santé Honor 5C : Gestionnaire de Téléphone

Pour en finir avec l'interface, notons que nous n'avons rencontré que peu de ralentissements en navigant. Le smartphone est réactif et les applications se lancent généralement rapidement. Comme pour la reprise, c'est le poids de l'application qui est déterminant. Rien d'anormal à ce niveau de prix. La mémoire interne est par ailleurs amputée de 6 Go environ, qui reviennent naturellement au système. Il reste donc un peu moins de 10 Go à disposition.

En multimédia, le Kirin 650 fait le boulot

Pour ce qui est du multimédia, le Honor 5C est évidemment aidé par son bel écran Full HD à la glisse agréable mais il n'est pas en reste non plus sur les performances grâce au Kirin 650 et ses huit coeurs Cortex-A53 cadencés jusqu'à 2 GHz couplés au Mali-T830 MP2 d'ARM comme le montrent d'ailleurs les benchmarks avec des scores honorables autant pour le CPU que le GPU et pratiquement comparables à ceux de l'Helio X10 de MediaTek. Autrement dit, il ne faudra évidemment pas attendre des prestations dignes d'un Snapdragon 820 mais le boulot est fait, que ce soit en jeu ou lecture vidéo.

Honor 5C : AnTuTu Honor 5C : Basemark OS II Honor 5C : 3Dmark

Pour le premier scénario, nous avons ressorti nos titres habituels. Dead Trigger 2 s'est bien comporté avec le profil graphique intermédiaire. Nous n'avons malheureusement pas pu aller au-delà, le soft ayant jugé la configuration insuffisante pour cela, mais c'est déjà bien. Une bonne impression qui s'est confirmée avec Angry Birds Go! qui s'est montrée tout aussi fluide. En conclusion, le Honor 5C devrait pouvoir faire tourner la majorité des titres du Play Store même s'il faudra parfois revoir vos prétentions graphiques à la baisse.

Honor 5C : Angry Birds Go!

Du côté du lecteur vidéo, tous nos fichiers de test en 1080P sont passés comme des lettres à la poste, que ce soit du MP4, du MKV ou autres. Petit bémol en revanche pour les options de lecture trop peu nombreuses (pas de sous-titres notamment) et les codecs audio mais un lecteur tiers permettra de contourner ces petits problèmes. Et ce n'est clairement pas ce qui manque sur le Play Store. MX Player et VLC sont par exemple deux alternatives intéressantes et surtout gratuites.

Un bon appareil photo d'appoint

Bon en lecture multimédia, le Honor 5C assure aussi en capture avec son capteur 13 mégapixels capable de capturer des scènes relativement détaillées et bien exposées. Les couleurs sont également bien retranscrites. S'il fallait trouver un point faible, ce serait plutôt l'optique, responsable de légères distorsions dans les coins et sans doute aussi du manque de piqué, même si sa grande ouverture (f/2.0) est appréciable en basse luminosité. Le bilan est donc largement positif dans l'ensemble. La webcam de 8 mégapixels offrira elle des selfies sympathiques à condition de désactiver toutes les options d'embellissement...

Photo prise avec le Honor 5C

Pour couronner le tout, Honor livre avec le bel équipement photo du Honor 5C une application très complète et assez intuitive. Nous avons particulièrement apprécié le mode manuel qui débloque de nombreux paramètres, jusqu'à la mise au point, mais de nombreux modes automatiques sont également proposés : HDR, Gourmet, Light Painting, Ralenti... S'ajoutent encore à cela quelques effets. De quoi satisfaire tout le monde.

Honor 5C : Appareil photo Honor 5C : Appareil photo Honor 5C : Appareil photo

Abordable et polyvalent

Le Honor 5X nous avait laissé un si bon souvenir que nous craignions un peu d'être déçus par le 5C. Il n'en est rien. La recette est pratiquement la même, lecteur d'empreinte en moins, et elle fonctionne toujours aussi bien. Honor signe à nouveau un excellent smartphone qui ravira celles et ceux qui cherchent un smartphone abordable et polyvalent. Que ce soit pour surfer, jouer ou encore prendre des photos, vous ne trouverez certainement pas mieux à moins de 200 €.

La note de LesMobiles.com

Honor 5C

Honor 5C
85%

4.3 / 5

Partagez cet article

Comparer les prix du Honor 5C

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.