SFR RED 30 Go = 10

Fragmentation d’Android : Marshmallow dépasse les 10 % du parc

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
android 6 0 marshmallow

Dans sa lente ascension dans le parc installé Android, Marshmallow vient d’atteindre une étape importante : les 10 %. Un chiffre complètement fou, car dans 4 mois, cette version sera déjà remplacée par la suivante.

On se marche un peu sur la tête dans l’équipe d’Hiroshi Lockheimer, le vice-président Android de Google. Il y a quelques semaines, la firme de Mountain View a présenté Android N, la prochaine version majeure de son système d’exploitation. Une version basée sur les acquis de Lollipop et Marshmallow, mais qui apportera de nombreuses nouveautés, comme Daydream, un écosystème dédié à la réalité virtuelle, ou Assistant, un asisstant vrtuel qui devrait remplacer Google Now, un mode « performance soutenue » pour les jeux vidéo, un nouveau centre de notification, des applications qui s’installent temporairement, un mode nuit, etc.

Fragmentation Android juin 2016

Marshmallow dépasse les 10 %

Cette mouture d’Android devrait être lancée cet automne, avec les nouvelles plates-formes Nexus, mais aussi avec tous les téléphones compatibles « Daydream ». Et plusieurs seraient déjà en cours de développement, comme chez Huawei, Asus ou Xiaomi. Et elle devrait remplacer Marshmallow dans les terminaux actuellement en vente. Encore faut-il que Marshmallow soit présent dans ces téléphones. Car, malgré le fait qu’Android 6.0 soit officiellement disponible depuis octobre dernier, il a clairement des difficultés à s’imposer dans le parc installé, un constat que nous faisons malheureusement chaque mois. Et cela n’est visiblement pas près de s’arrêter.

En ce début de mois de juin, Google a publié les chiffres mensuels de la fragmentation de son OS. Heureusement, dans ce parc, Marshmallow est la seule version majeure à progresser. Elle a même franchi une étape importante, puisqu’elle anime désormais 10,1 % du parc installé. Soit un mobile sur dix. Vous remarquerez que nous avons utilisé le mot « majeur », car, si vous observez bien les chiffres de juin et ceux de mai, vous constaterez qu’Android 6.0 n’est pas la seule mouture à gagner quelques points. C’est également le cas d’Android 5.1, qui passe de 19,4 % à 20 %. Cela est clairement dû aux nombreuses sorties de téléphones en ce printemps 2016 de nouveaux terminaux sous Lollipop, même chez Samsung. Ce qui parait anachronique, mais pas forcément incohérent économiquement.

Deux tiers du parc sous Lollipop ou Kitkat

Pour le reste du tableau, heureusement, l’évolution est plus classique. Lollipop 5.0 baisse de 0,8 point (à 15,4 %), entrainant avec elle sa mise à jour. Les deux versions reculent conjointement de 0,2 point pour s’établir à 35,4 %. Lollipop anime donc encore plus du tiers du parc. Un autre tiers en revient à Kitkat qui, deux ans et demi après son lancement, culmine toujours à 31,6 % (-0,9 point). Jelly Bean (toutes versions confondues) passe enfin sous la barre des 20 % pour s’établir à 18,9 % (-1,2 point). Quant aux versions antérieures, le recul est, comme toujours, très faible, mais continu : -0,1 point pour Ice Cream Sandwitch, -0,2 point pour Gingerbread et Froyo reste presque stable.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer