SFR RED 30 Go = 10

Samsung solidement en tête du marché mondial des smartphones

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

Avec 80 millions d’unités vendues entre avril et juin, Samsung consolide sa position de leader mondial. Derrière, la lutte pour la seconde place a commencé entre Apple et Huawei, séparés seulement par 9 millions de téléphones.

Ces derniers jours, nous avons relayé les résultats financiers des principaux acteurs de la téléphonie (et d’autres viendront encore, comme LG Electronics). Parmi les rapports financiers commentés dans nos colonnes se trouvent ceux d’Apple, de Huawei et, depuis ce matin, de Samsung. La firme coréenne a annoncé une hausse substantielle de son chiffre d’affaires, mais surtout de son résultat d’exploitation (c’est-à-dire le montant de la marge brute auquel sont retirés les frais fixes). Samsung gagne donc plus d’argent en vendant un mobile.

Galaxy S7 Edge
Le Galaxy S7 Edge a participé à creuser l'écart entre Samsung et Apple 

Un mobile vendu sur quatre est un Samsung

Mais Samsung continue surtout de vendre beaucoup de smartphones. Selon une étude de Canalys, le géant coréen aurait vendu 80 millions de mobiles durant le deuxième trimestre 2016, sur un marché qui en compte 330 millions. Samsung représente donc 24,2 % du marché des mobiles. L’institut d’étude confirme que le succès du Galaxy S7 est l’une des raisons de cette position particulièrement favorable, mais pas uniquement.

Deux autres sont citées. D’abord, la montée en gamme des terminaux les moins chers du catalogue de Samsung, améliorant la perception de la marque et la rentabilité de l’entreprise, sans pour autant grever sur les volumes. Ensuite la volonté de Samsung d’associer son image à la réalité virtuelle grâce au Gear VR, livré avec les précommandes. L’engouement pour la réalité virtuelle a eu un effet positif sur les ventes.

Apple perd du terrain

Derrière Samsung se trouve Apple, comme toujours. La firme de Cupertino a vendu 40 millions de téléphones sur le second trimestre, soit deux fois moins que Samsung. Sa part de marché dépasse donc à peine les 12 %. Selon Canalys, l’iPhone SE n’a pas réussi à contrebalancer les faibles ventes de l’iPhone 6S par rapport à son prédécesseur.

Pourquoi ? Parce que l’iPhone SE, le plus petit et le moins cher des mobiles du catalogue de la firme, a été développé pour conquérir les marchés émergents comme l’Inde ou la Chine. Or, son prix de vente reste au-dessus des moyens financiers des consommateurs de ces pays qui se sont donc tournés vers les marques locales. D’où la progression de Vivo et Oppo en Chine, par exemple.

Huawei rattrapera-t-il Apple ?

À la troisième place se trouve Huawei, avec 31 millions de téléphones vendus. Soit un peu moins de 10 % du marché mondial. La firme chinoise profite de bons volumes sur la Chine et d’une forte progression en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient. Cependant, Canalys estime que l’entreprise ne pourra dépasser ses belles performances de 2015 si sa position aux États-Unis n’est pas améliorée.

Il y a une dernière remarque sur ce classement. Rarement l’écart entre le numéro 2 (Apple) et le numéro 3 (qu’il s’agisse de Huawei, Xiaomi, LG ou Lenovo) n’a été aussi réduit. 9 millions de mobiles de différence, c’est très peu. Il paraît évident qu’Apple aura fort à faire pour conserver sa place de dauphin. Il semblerait même logique que la firme de Cupertino la perde dans les prochaines années, notamment si Huawei parvient à atteindre son objectif : devenir le nouveau leader mondial dans les cinq prochaines années.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer