HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Xiaomi parviendra-t-il vraiment à vendre plus de téléphones cette année ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

Xiaomi est le cinquième constructeur de mobile au niveau mondial. Mais l’entreprise n’est pas arrivée à atteindre son objectif en 2015 : 80 millions d’unités vendues. Et le premier trimestre 2016 ne montre pas d’amélioration. Une bonne surprise n’est cependant pas à exclure.

L’année dernière, Xiaomi s’est assis sur la cinquième place du podium mondial des constructeurs, derrière Samsung, Apple, Huawei et Lenovo. Avec 70,8 millions de smartphones vendus, l’entreprise a réalisé une croissance de 22,8 %, presque à égalité avec Apple et Lenovo (ce qui est une contreperformance) et bien loin de Huawei (+44,3 %). Un ralentissement causé essentiellement par l’absence d’un véritable successeur au Mi 4 et par la mauvaise publicité et les retards du Mi Note Pro, une phablette équipée du Snapdragon 810 de Qualcomm. Une année très bonne pour Xiaomi, mais moins bonne donc que ce qu’elle aurait dû.

Mi 5
Le Mi 5 est-il arrivé à temps pour sauver Xiaomi ?

Une tendance similaire à 2015

En 2016, Lei Jun compte bien ne pas réitérer la même expérience. D’autant que la concurrence est forte dans son pays (lequel contribue à son chiffre d’affaires à hauteur de 90 %). Un second faux pas serait plus ennuyeux, car Huawei, Lenovo, Oppo et Vivo en profiteraient pour tenter de lui voler sa place de leader sur le marché chinois. Cependant, le premier indicateur ne semble pas être en sa faveur : selon un rapport émis par l’institut d’étude IHS, relayé par Android Headlines, Xiaomi aurait vendu 14,8 millions de smartphones au cours du premier trimestre 2016, contre 14,98 millions un an auparavant. Ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle.

Ce n’est pas non plus une mauvaise nouvelle, car Xiaomi vient à peine de démarrer la commercialisation de deux nouveaux terminaux, dont le Mi 5. Attendu depuis longtemps, le flagship de l’étoile montante est encore vendu aujourd’hui dans le cadre de ventes flash, ce qui ne lui permet pas d’exprimer son plein potentiel. En outre, Xiaomi profitera certainement d’une forte progression quand le Mi 5 débarquera en Inde où la marque bénéficie d’une bonne popularité. Même raisonnement pour le Redmi 3 Pro, un smartphone rivalisant de technologies pour un prix modique. Lui aussi devrait contribuer très favorablement aux chiffres de vente de Xiaomi, que ce soit en Chine ou en Inde.

Redmi 3 Pro
Redmi 3 Pro

Tout est encore possible

Et ce n’est pas fini. L’année ne vient que de commencer pour Lei Jun qui prépare le lancement d’une nouvelle phablette, le Xiaomi Mi Max (dont le nom a été officialisé récemment). Sans oublier bien sûr d’autres modèles qui pourraient arriver dans le courant du second semestre. Tout reste donc à faire. Et tout est encore possible avec un tel line-up. Cependant, si Xiaomi espère conserver sa place au sein du Top 5 mondial, il lui faudra dépasser son objectif de 2015, voir même dépasser sa croissance enregistrée l’année dernière.

Si Xiaomi espère progresser de 20 % en 2016, il lui faudra donc vendre plus de 85 millions de téléphones. Soit 70 millions entre mars et décembre, ou 23 millions par trimestre. S’il s’agissait d’Apple, il n’y aurait pas d’inquiétude quant à atteindre ces volumes (quoi que...). Mais il s’agit de Xiaomi. Les chiffres du premier semestre seront donc décisifs pour étudier la tendance.

  • Xiaomi Mi 5

    Xiaomi Mi 5

    Longtemps attendu et certainement repoussé suite aux retours négatifs sur le Snapdragon 810 de Qualcomm, le Xiaomi Mi 5 est le successeur du Mi 4. Présenté en février 2016 au cours de deux...

Comparer les prix du Xiaomi Mi 5

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer