HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Apple intègre le paiement interpersonnel à Messages (WWDC 2017)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Longtemps attendu chez Apple, notamment depuis le lancement de Pay, l’échange d’argent entre deux usagers d’iOS sera bientôt possible et complètera l’offre de service financier d’Apple. L’application Messages intègrera cette fonctionnalité avec iOS 11.

La keynote de la WWDC 2017, organisée par Apple il y a trois jours, a été riche en informations. Nous avons relayé dans nos colonnes l’officialisation d’iOS 11 et de watchOS 4.0. Nous avons présenté les nouveaux produits que sont HomePod et les deux nouveaux iPad Pro 10.5 et 12.9. Nous avons également évoqué un sujet d’avenir, la réalité augmentée. Et nous finissons avec un sujet pratique sur lequel il est important de revenir, car il s’agit de l’un des prochains leviers de croissance de la firme (il n’y a pas de doute là-dessus) : les services financiers.

Apple Pay Cash

Comme vous le savez, Apple compte dans son panel de services Apple Pay. Il s’agit d’un moyen de paiement sur mobile qui permet de virtualiser une carte de paiement et de se servir de celle-ci pour acheter des produits sur les sites mobiles ou dans les magasins équipés d’un terminal de paiement sans contact. Nous avons largement évoqué le sujet depuis septembre 2014, date à laquelle il a été officialisé. Depuis, Apple a eu bien des difficultés à affirmer son engagement : les boutiques n’étaient pas d’accord à cause de la commission perçue (problème partiellement contourné en intégrant des marchands en ligne dans la boucle), les banques n’étaient pas toutes partenaires (loin de là) et le lancement aux États-Unis a été si compliqué que les négociations dans les autres pays ont été retardées.

Paiement entre particuliers... et bien plus !

En France, le service est disponible pour les clients des rares banques partenaires (BPCE, Carrefour Banque, Edenred, Orange Cash). Depuis un an, la situation n’a pas beaucoup évolué (votre serviteur est à la Société Générale et elle refuse toujours de signer). Devant ce manque évident d’usage, Apple a décidé d’étendre les possibilités d’Apple Pay. L’une de ces possibilités a été dévoilée lors de la WWDC : c’est l’intégration d’Apple Pay dans Apple Messages. En passant sous iOS 11, l’application de messagerie intègrera de nouvelles applications (une ouverture qui date d’iOS 10 et qui compte d’ores et déjà entre autres Apple Music, Google Maps, Dropbox, etc.), notamment Apple Pay afin de permettre à deux usagers d’iOS (et certainement d’Apple Pay) de s’échanger de l’argent, comme sur PayPal ou Facebook Messenger. Voire même, plus tard, de payer des biens via Apple Messages, comme chez Facebook.

Mais qu’en est-il si vous n’avez pas de carte de crédit associée à Apple Pay ? Il y a Wallet. Wallet, c’est l’ancêtre d’Apple Pay, qui se charge de gérer les cartes de fidélité, les bons de réduction et les billets électroniques (transport ou spectacle). Et Wallet va aussi gérer un tout nouveau porte-monnaie électronique : Apple Pay Cash. Un porte-monnaie qu'il sera possible de créditer avec votre carte de crédit iTunes ou une carte prépayée. Là voilà la bonne astuce pour contourner le problème de compatibilité. Cela demande évidemment une étape supplémentaire. Mais il n'y a plus de problème bancaire.

En route vers... Apple Bank ?

De là à dire qu’Apple va devenir une banque, il n’y a presque qu’un pas (un grand, mais quand même). Car, avec un porte-monnaie électronique, Apple n'est-il pas déjà gestionnaire d'une partie de votre argent ? Un argent qui peut servir à échanger quelques deniers avec vos proches, mais aussi acheter des applications, de la musique, des films, des biens sur Internet et même... des biens en boutique. Car Apple Pay Cash, c'est finalement comme une carte de crédit...

Cette démonstration nous amène évidemment à la réflexion autour du vrai potentiel des services financiers d’Apple. Car toutes les briques techniques sont déjà prêtes pour faire d’Apple bien plus qu’un simple moyen de paiement. La connexion entre iTunes (qui débite déjà votre carte), Wallet (qui conserve de l’argent) et Pay (qui sécurise les paiements) semble plus qu’évidente. Reste à savoir comment procéder en douceur à la transformation de cette offre hétérogène en un service homogène.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer