SFR RED 30 Go = 10

Microsoft sortirait plusieurs Surface Phone en 2017

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
microsoft

Depuis plus de six mois, il n’y a eu aucun nouveau smartphone chez Microsoft. La volonté de l’entreprise : donner un peu plus d’air aux constructeurs. Mais des terminaux seraient prévus pour l’année prochaine. Ce serait des Surface Phone.

Le Surface Phone fait l’objet de rumeurs depuis plusieurs années. Avant même que Microsoft ne rachète la branche grand public de Nokia, des rumeurs couraient déjà. Les premières que nous avons rapportées datent de septembre 2012. Soit un an jour pour jour avant l’accord entre les firmes américaines et finlandaises. Et avec du recul, ces premières rumeurs étaient intéressantes, car elles présentaient déjà un terminal avec les atours de la gamme Surface. Puis, pendant la période Lumia, plus rien : les laboratoires, dirigés aujourd’hui par Panos Panay, vice-président de Microsoft en charge du hardware, n’ont plus que trois idées en tête : Surface, Lumia et un certain Surface Book.

Concept Surface Phone
Concept de Surface Phone

Des rumeurs qui ont repris vie

À l’occasion d’une interview du cadre dirigeant, les journalistes de Wired ont eu l’occasion de voir des prototypes de tablettes, dont un format mini qui ne quitte plus Panos Panay, de portables et même de smartphones. Et alors que la gamme Lumia se réduit et que Microsoft revoit sa stratégie de conquête, le Surface Phone refait justement... surface. Novembre, décembre, janvier : les fuites se multiplient à propos de ce mystérieux téléphone qui pourrait remplacer (au moins en partie) la gamme Lumia, dont personne ne croit plus qu’elle représente l’avenir de Microsoft en mobilité.

Où en est-on aujourd’hui ? Le projet semble toujours sur les rails. Un article très intéressant de Windows Central rapporte des informations confidentielles rapportées par différentes sources proches du dossier. Il semble que Microsoft ait prévu de sortir plusieurs Surface Phone, mais leur lancement ne serait pas attendu avant l’année prochaine. Trois variantes seraient à l’étude pour couvrir trois segments de marché différents. Le premier est le grand public, avec un produit certainement économique, mais pas trop non plus pour ne pas dénaturer la marque « Surface » qui n’est, elle, pas low-cost.

Un mobile pour chaque profil

Le second segment regroupe les professionnels, qui, nous l’espérons, seront servis par une plate-forme un peu meilleure que le Lumia 650. Enfin, la dernière cible sera les technophiles avertis. Ce dernier segment pourrait, selon nous, être servi par le flagship. Avec une telle stratégie, Microsoft délaisserait les segments à faible profitabilité (en gros le low-cost couvert jusqu’ici par les Lumia 5XX) pour les laisser aux constructeurs partenaires, comme Blu Products. 

Le calendrier est ici particulièrement important, car le choix de la date (2017) répondrait à trois objectifs. D’abord, stabiliser l’écosystème et travailler sur la complémentarité entre le PC, la tablette, la console de jeu et le mobile. Une première mise à jour importante, appelée Anniversary Edition ou Redstone 1, serait prévue pour l’été 2016. Une seconde, nommée jusqu’ici Redstone 2, serait prévue pour le printemps 2017. De nombreuses nouveautés sont attendues à ces deux occasions.

Se donner le temps de créer un smartphone unique ?

Second objectif, laisser aux marques tierces la possibilité de s’installer dans l’écosystème Windows 10 Mobile. Alcatel, Acer ou encore HP forment la nouvelle vague de terminaux pour 2016. Espérons qu’ils seront rejoints par d’autres. Microsoft choisirait donc d’être absent afin de ne plus être vu comme le constructeur omniprésent (il compte 97 % de part de marché sur Windows Phone). C’est également l’une des raisons qui ont amené Microsoft à réduire la voilure, même si ce n’est pas la principale. 

Troisième objectif : revenir en téléphonie avec une marque forte, Surface, et un produit iconique. Un peu à l’image de Surface et de Surface Book, le but de Microsoft est d’offrir un produit qui n’est pas comme les autres, même s’il sera difficile de s’extraire du carcan ergonomique imposé par l’iPhone depuis bientôt 10 ans. Ce serait évidemment l’occasion de fermer la page Lumia (et Nokia), avec certainement le regret d’avoir perdu quelques milliards de dollars dans l’affaire, une fois encore.

S’il faut croire cette nouvelle rumeur, n’attendez donc pas de Lumia cette année. L’absence de Microsoft à Barcelone aurait pu vous mettre la puce à l’oreille. L’absence de rumeurs sur de prochains modèles Lumia pourrait également vous le prouver.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer