Microsoft Surface Phone : et si Microsoft commençait de remplacer la marque Lumia ?

Par Samir Azzemou

microsoft

Une mystérieuse Surface Phone, fonctionnant sous Windows 10, aurait été aperçue sur un benchmark en ligne. Une fuite qui relance évidemment tous les bruits de couloir récents sur l’existence de cet hypothétique mobile, premier mobile d’une gamme qui pourrait bien remplacer les Lumia, au moins sur le segment professionnel.

Le Surface Phone n’est certainement pas une invention de toutes pièces de la part de quelques plaisantins technophiles. Le smartphone est apparu à plusieurs reprises à l’occasion de fuites successives provenant de sources différentes. Et la tendance est toujours la même : le Surface Phone aurait été imaginé pour devenir le smartphone idéal pour l’entreprise. Reste à savoir si le smartphone sortira vraiment...

Un Surface Phone apparaît... encore !

Si Panos Panay, le patron de la gamme Surface, a évoqué le sujet il y a quelques semaines auprès de nos confrères de Wired dans le cadre d’une interview sur le Surface Book, les termes étaient davantage associés à un projet plutôt qu’à un produit dont la commercialisation est plus qu’envisagée. Et s’il s’agissait effectivement de la prochaine étape de la stratégie de Microsoft dans la mobilité ? Car le Surface Phone aurait été aperçu par nos confrères de WinFuture dans les bases de données du benchmark HTML5Test. Aucune donnée technique n’accompagne cet enregistrement, outre la présence dans le smartphone de Windows 10 Mobile (identifié ici comme Windows Phone 10) et du navigateur web nouvelle génération de Microsoft, Edge.

Concept Surface Phone
Concept de Surface Phone

La simple présence d’un Surface Phone dans un banc de test ne suffit évidemment pas à confirmer la sortie prochaine d’un smartphone. Mais ce détail vient s’ajouter à bien d’autres petites bribes d’informations collectées depuis quelques mois. D’abord, le Surface Phone a été évoqué par une rumeur en août dernier chez WMPowerUser. Présenté comme une phablette QHD avec écran Clearblack de 5,5 pouces protégé par du verre Gorilla 4 de Corning, le smartphone était alors censé embarquer un chipset Intel Atom, 4 Go de mémoire vive, 64 à 128 Go de stockage interne, un capteur photo 21 mégapixels au dos et une webcam 8 mégapixels à l’avant. Les optiques seraient évidemment signées Carl Zeiss. Sortie prévisionnelle : début de l’année prochaine.

Des indices qui se multiplient

Il y a trois semaines, une autre fuite, relayée par NokiaPowerUser, indiquait que le Surface Phone serait bien dans les cartons et qu’il s’agirait d’un mobile à destination des entreprises. Le focus serait fait sur les outils de productivité et non pas sur les spécifications techniques. Il serait également capable de faire tourner nativement des applications Windows. Enfin il pourrait bénéficier d’une nouvelle version de Continuum. Un excellent concurrent donc des Apple iPhone x Plus, Samsung Galaxy Note et autres BlackBerry.

Même si l’axe marketing de cet éventuel Surface Phone semble être l’entreprise et les usages professionnels, nous ne pouvons nous empêcher de nous souvenir que la marque Lumia n’appartient pas à Microsoft. Lors du rachat de Devices & Services, Microsoft en a négocié une licence d’exploitation de 18 mois. Et puisque le rachat effectif de la branche grand public de Nokia date du 25 avril 2014, il convient de se demander si Surface Phone ne va pas venir remplacer la marque Lumia, au moins sur le haut de gamme (Windows 10 étant, de toute façon, amené à se focaliser sur le b-to-b).

D’où le lancement d’un premier modèle envisagé en début d’année prochaine, deux ans après l’acquisition. Seulement, Microsoft entend-il décliner ce concept sur des segments moins coûteux ? Compte tenu des exigences techniques pour faire tourner Continuum, certainement pas. Alors quelle sera la solution ? Mystère. En attendant, d'autres Lumia seraient en cours de test sous Snapdragon 820. L'abandon ne sera donc pas pour tout de suite.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.