Le nouveau projet fou de Google : des lentilles de contact interactives

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Nous savons que Google a de multiples projets dans des domaines très variés. La robotique, les objets connectés, un réseau Internet stratosphérique, etc. Avec ce nouveau projet, porté sur la santé,

Voilà encore un projet qui n'a rien de banal, même pour Google. Et pourtant : quelle autre firme aurait pu l'entreprendre ? Avec ces dizaines (voire ces centaines) de projets en cours de développement, les domaines dans lesquels Google intervient aujourd'hui sont nombreux et variés. Aurions-nous imaginé il y a 10 ans, quand il n'était qu'un moteur de recherche, que Google développerait des lentilles de contact interactives et que cela serait crédible ? Car c'est exactement le sujet de cet article.

Aider les malades du diabète à vivre avec

Avant de parler plus concrètement de ces lentilles, parlons quelques instants du cadre de ce projet. Ces lentilles de contact sont destinées aux personnes souffrant de diabète sucré. Plus de 5 % de la population mondiale en souffre et doit régulièrement (plusieurs fois par jour) tester leur taux de glucose dans le sang, au risque de subir de lourdes conséquences qui peuvent aller jusqu'à des lésions d'organes (rétines, reins, artères, coeur, etc.). Selon les pays (tous développés), le diabète est devenu la quatrième ou la cinquième cause de mortalité. Le besoin de contrôler le taux de sucre dans le sang (qu'il soit trop fort ou trop faible) est donc une question vitale.

Il existe deux types de kit de contrôle. Les permanents, avec une sonde sous-cutanée, les classiques, avec épingle pour se piquer le doigt et poser une goute de sang sur un testeur portatif. Un procédé douloureux, gênant. La médecine a longtemps cherché un moyen moins contraignant pour tester le taux de sucre avec d'autres fluides corporels. Notamment les larmes. D'où les lentilles de contact.

Une nouvelle façon de mesurer le taux de sucre

Le projet de Google, qui est évidemment loin d'aboutir, a donc pour objectif de tirer bénéfice de la miniaturisation de l'électronique pour l'insérer dans une lentille de contact capable de mesurer le taux de sucre dans le sang. L'idée est d'insérer entre deux couches de silicone deux capteurs, un pour réaliser la mesure, l'autre pour la transmettre. Un prototype, qui réaliserait une mesure toutes les secondes, serait actuellement à l'étude. Une autre idée serait d'accompagner ces deux éléments par une diode qui s'allumerait en cas d'alerte. Reste un détail que Google n'a pas dévoilé : quelle est la source énergétique utilisée ? Car, il faut bien une batterie pour alimenter tout ça. À moins d'utiliser un chargement sans contact...

Développées en partenariat avec la fédération internationale du diabète et le monde médical, les lentilles de contact interactives n'en sont qu'à leurs balbutiements. La firme de Mountain View prouve ici que tout cet argent gagné peut aussi servir de bonne cause. Nous imaginons toutefois que d'autres applications, pas forcément médicales, seront également à l'étude pour ces nouveaux objets interactifs et connectés.

Google Smart Lens

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.