Samsung Galaxy S10e + Forfait Bouygues Telecom

Honor présente le Honor 8S

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
honor

Après le Honor 8A et le Honor 8C, c’est au tour du Honor 8S d’être présenté. Comme le Honor 7S avant lui, le Honor 8S est le plus petit de la bande, mais aussi le moins bien équipé. Son prix devrait se situer autour des 130 euros.

Sans surprise, Honor a présenté aujourd’hui le Honor 8S, nouveau téléphone low cost. Il est apparu sur le site officiel de la filiale russe de la marque alternative (à l’heure où nous écrivons ces lignes, le smartphone n’est pas présent sur la version française où se trouve encore son prédécesseur, le Honor 7S).

Visuellement différent de son grand frère

Même si ce lancement n’a pas été annoncé par une campagne de teasing, ce n’est pas une surprise pour deux raisons. D’abord parce que Honor a présenté le Honor 8C et le Honor 8A précédemment. Il est donc logique que le Honor 8S suive, comme en 2018. Ensuite parce que cela fait presque un an que le Honor 7S est officiel. Son prédécesseur a démarré sa commercialisation en France au mois de juin après avoir été officialisé en Chine au mois de mai.

Honor 8S

Le Honor 8S accompagne donc les Honor 8C et Honor 8A dans le segment low cost (sous la barre des 200 euros). Comme le Y5 (2019) de Huawei officialisé cette semaine, le Honor 8S se distingue par son design. Et plus précisément de sa coque. Ici, il ne s’agit pas d’un habillage faux cuir. En revanche, comme vous pouvez le constater, la coque en polycarbonate se divise en deux parties dont l’une, la plus grande, est nervurée. Visuellement, le Honor 8S est donc assez différent du Honor 8A qui, lui, reprenait le design du Honor 8C.

Fiche technique sans surprise

Passons à la fiche technique. Celle-ci ne présente que très peu d’intérêt. D’autant qu’il s’agit d’une version amoindrie de celle du Honor 8A. En voici les points principaux. L’écran, LCD, mesure 5,71 pouces. Une encoche en forme de U est présente sur la bordure supérieure. La définition est HD+ pour une résolution de 295 pixels par pouce. Le chipset est un MT6761 (aka Helio A22) de MediaTek, un quad-core cadencé à 2 GHz. Il est accompagné de 2 ou 3 Go de RAM et de 32 ou 64 Go de stockage (extensibles sur un port dédié).

Le capteur photo, repris du Honor 8A, est un modèle 13 mégapixels avec objectif ouvrant à f/1.8 et autofocus à détection de phase. La webcam, elle, ne provient pas du Honor 8A : il s’agit d’un modèle 5 mégapixels moins qualitatif. La batterie offre une capacité de 3020 mAh, comme le Honor 8A. Pas de charge rapide ici non plus. Et pas de lecteur d’empreinte digitale. La connectivité est standard, avec microUSB, dual SIM, radio FM  et jack 3,5 mm, LTE, WiFi, Bluetooth et GPS.

Android 9.0 Pie, servant de base à EMUI 9 « Lite » (version allégée de la ROM), est présent aux commandes. Le mobile est proposé en trois couleurs : noir, doré et bleu. Son prix en Russie est équivalent, en euro, à 118 euros. S’il parvient en France, le Honor 8S devrait se positionner entre 120 et 130 euros. Rappelons que son grand frère, le Honor 8A, est proposé à 159 euros hors abonnement, prix public conseillé.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer