Samsung présente l’Exynos 990, son second chipset compatible 5G

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Samsung a officialisé cette semaine un nouveau chipset. Il s’appelle Exynos 990. Il est compatible 5G. Et il ne remplacera pas l’Exynos 980. Car, compte tenu de son approche de la 5G, il devrait surtout l’accompagner. Explications.

Il y a un mois et demi, Samsung dévoilait son premier chipset compatible 5G : l’Exynos 980. Jusqu’à maintenant, pour intégrer la 5G dans l’un de ses Galaxy, la firme coréenne s’appuyait sur Qualcomm et son couple Snapdragon 855 (chipset) / Snapdragon X50 (modem). L’Exynos 980, qui n’anime encore aucun mobile, a donc pour objectif d’apporter une solution maison pour offrir cette connectivité aux futurs smartphones de la firme. Et, contrairement au Snapdragon 855, le modem 5G est intégré au SoC.

Deux nouveaux composants compatibles 5G

Cette semaine, Samsung a présenté un second chipset compatible 5G. Il s’agit de l’Exynos 990. Cependant, il est très différent de l’Exynos 980. Il est non seulement pourvu de cœurs applicatifs différents, mais, surtout, il n’intègre pas de modem 5G. Son modem interne est compatible LTE catégorie 24 (jusqu’à 3 Gb/s avec huit porteuses en simultanée). Et il devra être associé à un modem 5G externe pour étendre sa connectivité aux nouveaux réseaux mobiles.

Samsung Exynos 990

Heureusement, dans ce domaine, Samsung en dispose de deux : l’Exynos 5100, présenté il y a un an, et l’Exynos 5123, que Samsung a également dévoilé cette semaine avec l'Exynos 990. Gravé en 7 nm EUV, ce nouveau modem est compatible avec les deux types de fréquences 5G (inférieure à 6 GHz et millimétriques) et rétrocompatibles avec toutes les générations de réseaux précédentes (de la 2G à la 4G+).

Un remplaçant pour l'Exynos 9825

Si vous comparez l’Exynos 990 avec l’Exynos 980 et avec l’Exynos 9825 (celui des Galaxy Note 10), vous constatez que le premier succèdera au troisième et non au second. Pour trois raisons. D’abord, l’organisation des cœurs est la même, avec deux cœurs customisés Mangoose, deux Cortex-A76 (qui remplace les cœurs Cortex-A75) et quatre Cortex-55. La cadence des cœurs n’est pas précisée, mais Samsung affirme que le gain de performance atteint 20 %.

Seconde raison, le GPU de l’Exynos 990 est de la même catégorie que celui de l’Exynos 9825 (alors que celui de l’Exynos 980 est clairement en retrait). Il s’agit d’un ARM Mali-G77 MP11, en remplacement de l’ARM Mali-G76 MP12. Samsung affirme que le nouveau GPU apporte 20 % de performance en plus et une consommation d’énergie 20 % moindre. Il est capable de prendre en charge les capteurs photo jusqu’à 108 mégapixels (comme l’ISOCELL Bright HMX) et les écrans dont le taux de rafraichissement peut atteindre 120 Hz.

Deux chipsets. Deux segments de marché.

Troisième raison : la finesse de gravure. Comme l’Exynos 9825, l’Exynos 990 est en effet gravé en 7 nm grâce à la technique de photogravure ultraviolette extrême. L’Exynos 980 est gravé en 8 nm « seulement ». Voilà donc trois raisons qui nous font penser que l’Exynos 990 se destine à alimenter les smartphones haut de gamme de la firme coréenne (type « Galaxy S11 ») et que l’Exynos 980 devrait quant à lui équiper des modèles moins chers, comme un hypothétique successeur au Galaxy A90 5G. Réponse à cette question début d’année prochaine puisque chipset et modem entreront en production de masse avant la fin de l’année.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.