Samsung présente l’Exynos 980 avec modem 5G intégré

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Samsung a dévoilé cette semaine un chipset étonnant. Il s’appelle Exynos 980 et il est le premier SoC à intégrer un modem 5G. En outre, le composant semble être plutôt performant, mais pas assez pour équiper des flagships, améliorant ainsi l'accessibilité à la 5G. Explications.

Samsung compte aujourd’hui cinq smartphones compatibles 5G. Le Galaxy S10 5G. Les Galaxy Note 10 5G et Note 10+ 5G. Le Galaxy A90 5G, dévoilé il y a quelques jours. Et le Galaxy Fold, relancé hier officiellement et programmé pour une commercialisation européenne le 18 septembre. Le Galaxy A90 5G est le premier modèle 5G de Samsung à ne pas être estampillé « flagship ». Comprenez qu’il est le plus économique de cette belle brochette. Et il participera sûrement, s’il est suffisamment distribué, à démocratiser cette technologie encore très chère.

Solution 5G moins onéreuse

Pour apporter la 5G à ces terminaux, Samsung exploite deux plates-formes, mais la méthode est la même dans les deux cas. Première plate-forme : chipset Exynos 982x (9820 ou 9825) avec modem externe Exynos 5100. Seconde plate-forme : Snapdragon 855 de Qualcomm avec modem externe Snapdragon X50. L’usage d’un modem externe est aujourd’hui obligatoire, car il n’existait pas encore de SoC avec modem 5G intégré. Mais Samsung a présenté un composant qui justement comble ce manque.

Exynos 980

Le nouveau SoC, officialisé cette semaine, s’appelle Exynos 980. C’est un octo-core avec tout ce que vous retrouvez habituellement dans ce genre plate-forme « tout compris » : cœurs applicatifs, processeur graphique, coprocesseur neural, modem, gestionnaire des signaux, décodeur et encodeur vidéo, coprocesseur d’image, contrôleur d’affichage, cryptage des données, etc. La structure du chipset est classique. Sauf que le modem est compatible 2G, 3G, 4G (catégorie 16/18) et 5G (sur les fréquences inférieures à 6GHz). Ce qui offrira une plus grande facilité d’intégration dans les futurs mobiles. Et donc un coût moindre. Traduisez par des smartphones 5G moins chers.

Un bon chipset premium

Le reste de la fiche technique du composant est également intéressant. Il dispose de deux cœurs puissants, des récents Cortex-A77 d’ARM, cadencés à 2,2 GHz, et de six cœurs économes, des classiques Cortex-A55 cadencés ici à 1,8 GHz. Les  deux cœurs puissants ne sont pas comparables avec les cœurs Mangoose M4 que vous retrouvez dans les Exynos 982x. Mais ils assureront des performances certainement équivalentes aux Kryo 360 (voire Kryo 470) des Snapdragon 7XX de Qualcomm. L’Exynos 980 est donc un modem destiné à équiper des terminaux premium, mais pas haut de gamme. Des terminaux comme les successeurs des Galaxy A70, Galaxy A80, voire Galaxy A90.

Gravé en 8 nm (comme l’Exynos 9820), l’Ecynos 980 est équipé d’un GPU ARM Mali-G76 MP5. Il supporte les écrans dont la définition peut atteindre le WQHD+ (3360 x 1440 pixels) et il est compatible avec les capteurs photo simples d’une définition de 108 mégapixels. Il gèrera donc le capteur ISOCELL Bright HMX récemment officialisé. Il est également compatible avec les doubles capteurs 20+20 mégapixels et encode les vidéos en 4K jusqu’à 120 images par seconde. Il est compatible avec la RAM au format MPDDR4X et le stockage au format UFS 2.1 (pas de 3.0 ici pour laisser un peu d’exclusivité aux chipsets haut de gamme) et eMMC 5.1.

Solution 5G démocratique

C’est donc un excellent chipset que Samsung propose ici. Il entrera en production de masse avant la fin de l’année, selon les prévisions du constructeur. Aucune information en revanche sur une éventuelle date d’arrivée dans un smartphone commercial n’a été communiquée par la marque. Cependant, il ne serait pas étonnant de le voir débarquer en début d’année prochaine, à la veille du lancement commercial de la 5G dans de nombreux pays, comme la France.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.