Bouygues Telecom + Grandes Reprises Samsung

Samsung présente l’Exynos 5100, son premier modem 5G

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

La 5G sera commercialisée dès l’année prochaine dans certains pays. Et qui dit forfait 5G, dit aussi mobile 5G. Et Samsung compte bien être présent dès le lancement avec son propre modem. Il s’appelle Exynos 5100.

Même s’il existe encore des zones blanches en 4G (et même sur les technologies précédentes), les opérateurs avancent inexorablement dans l’adoption des technologies suivantes. Car une nouvelle technologie de réseau veut dire de nouveaux forfaits (plus chers ?), de nouveaux services (à valeur ajoutée) et de nouveaux terminaux (et nouvel engagement sur 12 ou 24 mois). Et les premiers arrivés, les « early adopters », seront, comme toujours, ceux qui paieront plus cher avant une démocratisation tarifaire.

Samsung prêt à fournir un modem 5G

L’arrivée de la 5G ne fait pas exception à la règle. Elle est attendue de pied ferme par tout l’écosystème de la téléphonie avec une commercialisation prévue en France en 2020 : les régulateurs, les opérateurs, les constructeurs, les fabricants de composants, les prestataires de service, etc. Et Samsung devrait en bénéficier aussi bien en tant que fabricant de mobiles que fournisseur de composants. Pour preuve, Samsung a présenté dans le courant du mois d’août un nouveau modem, l’Exynos 5100. Et sa principale particularité est d’être compatible 5G.

Google Exynos 5100

Prenant en charge les spécifications techniques définies par la 3GPP, l’Exynos 5100 est un composant gravé en 10 nm, promesse d’excellentes performances énergétiques. Il est capable de gérer des connexions jusqu’à 2 Gb/s sur les bandes de fréquence inférieures à 6 GHz et des connexions de 6 Gb/s sur des ondes millimétriques (mmWave), c’est-à-dire de très hautes fréquences radioélectriques.

Compatible 5G et tout ce qui précède

Évidemment ce modem est rétrocompatible avec toutes les autres technologies télécom précédentes : 2G (CDMA et GSM), 3G (WCDMA, TD-SCDMA et HSPA) et 4G. La catégorie LTE n’est pas précisée dans le communiqué de presse, mais elle est relativement haute, puisque Samsung promet des connexions jusqu’à 1,6 Gb/s (soit l’équivalent d’une catégorie 16). Un mobile muni de ce modem sera donc capable de fonctionner sur les réseaux actuellement commercialisés et attendra patiemment l’arrivée de la 5G dans les pays où elle mettra un peu plus de temps à arriver.

L’Exynos 5100 est d’ores et déjà en production de masse, les tests de compatibilité ayant déjà été réalisés. Il sera proposé aux constructeurs avant la fin de l’année 2018. Il est possible qu’il soit intégré à un téléphone dès cette année, mais nous pensons qu’il sera offert dans des terminaux début 2019 (un peu comme chez Huawei), avec les versions Exynos de la prochaine génération de porte-étendard de la marque coréenne. Car le haut de gamme sera évidemment le premier segment servi par ces composants.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer