promo red by sfr

Test Nokia G50 : grand téléphone avec un immense écran et une bonne autonomie

Par Sylvain PICHOT

Le smartphone Nokia G50 est un téléphone portable animé par le système Android dans sa plus simple expression et proposant l’accès aux réseaux de télécommunication 5G, une large batterie de 5000 mAh ainsi qu’un très grand écran de 6,82 pouces pour moins de 300 €. Il doit faire face à la concurrence asiatique, particulièrement féroce sur ce segment de marché où le moins faux pas peut conduire à rester dans les rayons. Nous avons pu l’essayer pendant un moment et voici nos impressions à son sujet.

Test du Nokia G50

Principales caractéristiques techniques du Nokia G50 :

  • Écran LCD de 6,82 pouces, 720x1600 pixels 60 Hz
  • Chipset Qualcomm Snapdragon 480
  • 4 Go de mémoire vive
  • 64/128 Go de stockage interne extensibles
  • Triple capteur photo 48+5+2 mégapixels
  • Capteur frontal 8 mégapixels
  • Lecteur d’empreinte digitale sur le profil
  • Batterie 5000 mAh compatible charge 18 watts
  • Système d’exploitation : Android 11

Achetez le Nokia G50 chez Amazon

Achetez le Nokia G50 chezRakuten

Design du Nokia G50

Dos du Nokia G50

Le smartphone Nokia G50 propose un design très passe-partout sans réelle originalité au niveau de la forme et des matériaux utilisés. Il propose des lignes très classiques pour un appareil d’entrée de gamme avec du plastique comme châssis. Les bords sont arrondis juste ce qu’il faut pour offrir une prise en main agréable. Le mobile fait tout de même 220 grammes ce qui le place en haut des mobiles dans cette catégorie d’autant qu’il ne se montre pas spécialement fin avec 8,85 mm d’épaisseur. Le Nokia G50 est grand. Il mesure 173,3 mm de haut pour 77,68 mm de large. C’est autant que le ROG Phone 5 et ses déclinaisons (aux mêmes dimensions), l’un des mobiles les plus imposants du marché. Tous les autres sont à 160-165 mm de haut au maximum, même par les Samsung Galaxy S21 Ultra (166,9 mm), Red Magic 6s Pro (169,86 mm). Le TCL 20 SE arrive à 172 mm de haut. Le Nokia G50 vient concurrencer le Motorola Moto g51, mais qui est légèrement plus compact bien que plus épais et faisant 208 grammes. Il peut aussi se comparer au Oppo A74 5G, plus petit et plus léger (190 grammes). Un autre concurrent, le Samsung Galaxy A32 5G est un peu plus épais (9,1 mm), mais plus léger (205 grammes) que le Nokia G50. Pour revenir sur son dos, celui-ci présente quelques reflets lorsqu’une source de lumière vient se poser dessus. L’appareil est décliné en bleu « océan », notre version testée ou « sable ». Reconnaissons à la surface arrière qu’elle ne retient pas trop les traces de doigts, ce qui est toujours une bonne chose. En haut, au centre, il y a un cercle qui dépasse légèrement (environ 2 mm tout de même) dans lequel sont inscrits les trois capteurs photo et le flash LED. L’organisation générale est agréable à l’œil et le bloc est, selon nous, esthétiquement, très bien intégré.

Profil du Nokia G50

Si on fait le tour de l’appareil, on remarque effectivement son épaisseur qui est dans la moyenne haute par rapport aux autres mobiles. Les tranches du G50 sont exactement dans le même ton de couleur que son dos. Sur le profil droit, il y a le bouton de mise en veille qui fait également office de lecteur d’empreinte digitale. Sa position est idéale, car elle permet de placer naturellement le pouce dessus. Le bouton pour la gestion du volume est installé juste au-dessus, restant à la limite de l’atteignable. Sur la tranche supérieure, il y a un port audio jack 3,5 mm pour brancher un casque ainsi qu’un microphone. Sur le profil de gauche, il y a le tiroir à cartes où on peut insérer deux cartes SIM simultanément ou une carte SIM et une carte mémoire micro SD pour étendre la capacité de stockage interne de l’appareil. C’est toujours une bonne chose. Notez que le Nokia G50 est proposé avec 64 Go ou 128 Go. Notez également la présence d’un bouton dédié au Google Assistant. Pourquoi pas, mais certaines personnes préfèrent avoir moins de boutons sur les côtés sachant que l’on peut déclencher cet assistant simplement avec les fameux mots « magiques » : « Ok, Google ». Le bouton reste parfaitement accessible, car au même niveau, en opposition, que celui servant à la mise en veille. Enfin, sur la tranche inférieure, il y a un haut-parleur, un connecteur USB-C et un microphone.

Connectique du Nokia G50

En termes de connectivité, nous l’avons évoqué en introduction, le Nokia G50 dispose de la 5G. Il est aussi compatible NFC pour le paiement sans contact et supporte le Bluetooth 5.0. Il propose du Wi-Fi. Si on le compare aux Samsung Galaxy A32 5G, Oppo A74 5G et Motorola Moto g51, ceux-ci offrent les mêmes réseaux et fonctionnalités.

Un très grand écran, mais un peu fade malgré tout

Comme évoqué en introduction, le Nokia G50 propose l’un des plus grands écrans actuellement disponibles sur le marché sinon le plus grand. Il mesure 6,82 pouces en diagonale ayant une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz.

Ecran du Nokia G50

Celui du Moto g51 fait tout de même 6,8 pouces (à 120 Hz, s’il vous plaît) tandis que ceux des Oppo A74 5G (90 Hz) et Samsung Galaxy A32 5G (60 Hz) mesurent 6,5 pouces. Tous utilisent une dalle LCD et la surface du Nokia G50 affiche une définition peu valorisante de 720x1600 comme le Samsung, mais moindre que les autres s’affichant sur 1080x2400 pixels et offrant ainsi une meilleure lisibilité. La colorimétrie de l’écran est faible avec des couleurs fades. La luminosité offerte est tout juste suffisante pour un usage en extérieur. Comme on peut s’y attendre, les options de réglages ne sont pas légion avec uniquement la possibilité de jouer sur la balance des blancs pour des couleurs plus chaudes ou plus froides. Aucun mode de couleur n’est disponible. De face, l’écran occupe certes une large partie de la façade, mais ses bords sont assez épais, sur les côtés, mais également en haut, la partie inférieure étant la plus imposante portant le logo de la marque pour occuper l’espace. Une encoche est présente au centre, en haut pour laisser de l’espace au capteur photo frontal. Les coins sont très arrondis et celui de gauche fait même « cogner » l’affichage de l’heure.

Des performances juste suffisantes pour le quotidien

Avec son processeur Qualcomm Snapdragon 480 qu’il partage avec le Motorola Moto g51, mais aussi les Oppo A54 5G et Oppo A74 5G, il ne faut pas s’attendre à pouvoir exécuter les applications avec la plus grande des vélocités, mais plutôt à devoir patienter quelques instants le temps de lancer les programmes ou les fonctionnalités que l’on souhaite voir arriver à l’écran. Il y a quelques ralentissements certains lors de l’usage au quotidien. Avec ses 4 Go de mémoire vive, les applications peuvent toutefois être correctement gérées, mais le passage de l’une à l’autre peut demander, là aussi, quelques instants.

Résultats des tests de performance du Nokia G50

Achetez le Nokia G50 chez Amazon

Achetez le Nokia G50 chezRakuten

Android dans sa plus pure expression

Le Nokia G50 est livré avec la version 12 d’Android et notre modèle de test propose les mises à jour de sécurité datant du 5 novembre alors qu’il y a plus récent. La surcouche logicielle est extrêmement légère puisqu’on a vraiment l’impression d’avoir une version Android Stock sous les doigts comme sur les mobiles Google Pixel 6 ou Pixel 6 Pro, mais aussi les précédents.

Interface générale du Nokia G50

Il y a donc les principales applications Google qui y sont installées. On trouve aussi l’application Boutique Amazon, ExpressVPN, mais aussi Netflix et Spotify. La barre des notifications et des fonctions de raccourcis est identique à celle que l’on trouve au sein des mobiles Google avec de nombreuses possibilités d’interaction. Le gestionnaire multitâche permet de faire une capture d’écran et toutes les applications peuvent être fermées en même temps avec la commande Tout effacer disponible à l’extrémité gauche de celles-ci. L’organisation des paramètres est là encore identique à celle que l’on trouve sur les mobiles Google dont les options relatives à la sécurité, la confidentialité, la localisation, les urgences ou le bien-être numérique et le contrôle parental. Les personnes qui aiment cette interface épurée seront donc ravies alors que ceux qui préfèrent avoir des suggestions et des options de personnalisation plus poussées resteront sur leur faim.

Interface et paramètres du Nokia G50

Suite paramètres du Nokia G50

Paramètres de sécurité du Nokia G50

Et la partie multimédia ?

Le Nokia G50 est parfaitement apte à lire des contenus multimédias HD depuis les différentes plateformes de streaming. Pour la partie photo, le Nokia G50 est équipé d’un capteur principal de 48 mégapixels avec la technologie Quad Pixel ce qui fait qu’il est quasi exclusivement utilisé en mode 12 mégapixels. Il y a un capteur de 5 mégapixels dédié aux prises de vue grand-angle et un dernier capteur de 2 mégapixels.

Photo ultra grand-angle avec le Nokia G50

C’est le moins bien équipé si on le compare à la concurrence, notamment le Moto g51 qui embarque une configuration de 50+8+2 mégapixels alors que les Oppo A54 5G et A74 5G profitent de 48+8+2+2 mégapixels et le Samsung Galaxy A32 5G est doté de 48+8+5+2 mégapixels au dos. Après de nombreux clichés pris avec le Nokia G50, nous pouvons dire que le mobile offre un rendu globalement correct, mais sans plus depuis le capteur principal. Il faut vraiment que les conditions d’éclairage soient suffisantes pour obtenir les meilleurs résultats. Les détails sont bien présents et le piqué assez agréable même si le tout manque un peu d’un certain dynamisme. Le capteur grand-angle n’est pas fameux avec une colorimétrie qui n’est pas vraiment fidèle d’autant qu’il a tendance à cramer les ciels.

Photo avec le Nokia G50

Photo zoom avec le Nokia G50

L’interface de l’application Appareil photo est assez classique avec la plupart des options disponibles en haut de l’écran et les différents modes de prise de vue, en bas. Directement, on peut accéder à Vidéo, Photo, Bokeh en direct, Nuit et Plus, mais de droite à gauche alors que sur la quasi-totalité des interfaces sous Android, c’est plutôt l’inverse, le menu Plus étant totalement à droite. C’est un petit coup de main à prendre. Malheureusement, il n’est pas possible de personnaliser l’interface en ajoutant les modes réunis dans le menu Plus (Dual Sight, Temps écoulé, Panorama, Ralenti et Pro) aux autres déjà présents. Les niveaux de zoom 0,6x, 1x et 2x sont immédiatement disponibles et pour aller plus loin, il faut faire un geste d’écartement des doigts afin d’obtenir l’affichage d’une molette pour monter à un maximum de 8x (le tout en numérique).

Interface caméra du Nokia G50

Une grande batterie pour une large autonomie

L’un des avantages du Nokia G50 est de disposer d’une batterie d’une capacité de 5000 mAh ce qui lui permet de tenir deux jours avec une seule charge. Le mobile est livré avec un bloc d’alimentation qui lui permet de passer de 5% à 34% en 30 minutes ce qui est acceptable, mais il y a plus rapide sur le marché.

Achetez le Nokia G50 chez Amazon

Achetez le Nokia G50 chezRakuten

Notre avis sur le Nokia G50

De notre point de vue, le Nokia G50 offre une expérience sous Android qui reste agréable grâce notamment à une interface des plus pures, des fonctions pratiques et un très grand écran même si ses couleurs laissent un peu à désirer par rapport à une dalle AMOLED d’autant que sa définition est la plus faible possible. Le mobile est grand, très grand, ce qui peut éloigner certaines personnes surtout qu’il fait partie des plus lourds du marché. On apprécie son autonomie et sa connectivité.

La note de LesMobiles.com

Nokia G50

Nokia G50
60%

3 / 5

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close