promo forfait 100 Go

Test Poco F4 GT : un smartphone de milieu de gamme pensé et configuré pour les joueurs

Par Sylvain PICHOT

La gamme des smartphones Poco s’étoffe et accueille en son sein un nouveau venu, le Poco F4 GT. Il s’agit d’un mobile équipé de la puce la plus puissante du moment pour les téléphones sous Android et qui est pensé pour les joueurs avec son côté racé et ses deux gâchettes magnétiques originales. Profitant également d’une charge à 120 Watts, donc rapide, il a été lancé à partir de 600 € face aux ténors du marché. Que vaut-il exactement ? c’est ce que nous avons voulu savoir en le testant pleinement pendant un moment et en voici nos impressions.

Test du POCO F4 GT

Principales caractéristiques techniques du POCO F4 GT :

  • Écran AMOLED de 6,67 pouces, 1080x2400 pixels 120 Hz
  • Chipset Qualcomm Snapdragon 8 Gen 1
  • 8 ou 12 Go de mémoire vive
  • 128 Go ou 256 Go de stockage interne non extensibles
  • Triple capteur photo 64+8+2 mégapixels
  • Capteur frontal 20 mégapixels
  • Lecteur d’empreinte digitale sur le profil
  • Batterie 4700 mAh compatible charge 120 watts
  • Système d’exploitation : Android 12 avec une surcouche MIUI 13.0.4

Design du POCO F4 GT

Le smartphone POCO F4 GT hérite d’un design qui le classe définitivement dans la catégorie des mobiles gaming. En effet, il bénéficie de lignes particulièrement originales notamment dans son dos avec un revêtement très qualitatif et racé, comme d’autres mobiles pour joueurs. Il arbore ainsi un côté clairement futuriste avec certaines parties mates tandis que des lignes sont brillantes. Les deux profils gauche et droit reviennent légèrement sur le dos, au centre, lorsqu’on tient le portable en position paysage. La symétrie est parfaite et on sent qu’on a affaire à un appareil très bien fini et qui profite d’une bonne qualité de fabrication. Dans le coin supérieur, à gauche, il y a le bloc d’optiques qui est sur un fond noir. Il dépasse du reste du dos du smartphone ce qui créé un léger déséquilibre lorsqu’on le pose à plat sur un bureau, par exemple. Juste à côté, il y a le flash qui se présente sous la forme originale d’un éclair. Notez que le smartphone dispose d’une option Lumière LED qui permet d’être averti en cas d’arrivée de notifications ou d’appels téléphoniques si l’appareil est retourné, la LED étant au niveau des capteurs photo. 

Dos du POCO F4 GT

En main, le mobile propose des dimensions plutôt dans la moyenne. Il est haut de 162,5 mm pour une largeur de 76,7 mm et une épaisseur (raisonnable) de 8,5 mm. Il accuse tout de même un poids de 210 grammes, ce qui le place dans la moyenne haute des smartphones. Si on compare le POCO F4 GT aux autres mobiles dotés du même processeur, un Snapdragon 8 Gen 1, il est toutefois plus léger que le Oppo Find X5 Pro qui fait 218 grammes sur la balance ou que le Honor Magic4 Pro (215 grammes). Les realme GT 2 Pro et Motorola edge 30 Pro, légèrement plus chers mais avec lequel il partage le même chipset font respectivement 189 grammes et 196 grammes. Le Google Pixel 6, qui est à peu près au même prix que le Poco F4 GT fait 207 grammes. Un peu moins cher, mais comparable, le Vivo V23 5G fait 179 grammes ou 181 grammes, selon la finition choisie.

Profil du POCO F4 GT

Connectique du POCO F4 GT

Si on fait le tour du téléphone, on peut apprécier les profils métalliques. On remarque la position centrale dans le sens de la hauteur pour le bouton de mise en veille, sur le profil droit. C’est aussi là que sont installées les deux boutons gâchettes de l’appareil. On peut les « libérer » en utilisant les deux boutons-poussoirs placés juste à côté. Notez la possibilité de les personnaliser pour qu’il déclenche certaines actions comme la prise de photos, par exemple. Sur le profil supérieur, il y a un haut-parleur avec un effet de style, un émetteur infrarouge pour transformer le mobile en une télécommande universelle et un microphone. Sur le profil gauche, il y a le tiroir à carte SIM. Notez la possibilité d’en insérer deux simultanément, mais impossible d’inclure une carte mémoire pour étendre la capacité de stockage interne de l’appareil. Un peu plus bas, il y a le double bouton pour gérer le volume et un deuxième microphone. Enfin, sur le profil inférieur, il y a le deuxième haut-parleur, encore, un microphone et le connecteur USB-C.

En termes de connectivité, le Poco F4 GT est très bien équipé puisqu’il peut accéder aux réseaux 5G et propose du Wi-Fi 6E, soit la norme la plus performante du moment en attendant la prochaine validation du Wi-Fi 7. Reste à disposer d’un routeur compatible à la maison ou au bureau pour réellement en profiter. L’appareil est compatible NFC pour le paiement sans contact ou l’appairage avec d’autres dispositifs. Il n’y a pas de connecteur jack pour brancher un casque, il faut donc passer par un adaptateur USB-C vers jack ou utiliser la liaison sans fil Bluetooth.

Si beaucoup de mobiles proposent un lecteur d’empreinte digitale sous l’écran, ici ce n’est pas le cas puisqu’il est installé au niveau du bouton de mise en veille. Plutôt réactif, il n’a jamais failli lors de nos tests. Avec ses haut-parleurs placés sur les profils inférieur et supérieur, le Poco F4 GT propose un son stéréo. En réalité, il n’y a pas deux haut-parleurs, mais quatre : deux pour les aigus et deux pour les graves, comme sur le haut de gamme Xiaomi 12 Pro. Le mobile est compatible Dolby Atmos donnant quelques effets de spatialisation, mais pas de quoi sauter au plafond. L’ensemble du son délivré est toutefois cohérent et plutôt équilibré sans trop de distorsion, ce qui est toujours appréciable. Contrairement à beaucoup de smartphones haut de gamme auxquels il tente de faire face, le Poco F4 GT ne profite malheureusement pas d’une certification IP67 ou IP68 ce qui l’aurait rendu totalement étanche à l’eau et à la poussière, l’appareil pouvant seulement résister à des éclaboussures, sans plus.

Un écran HDR10+ et Dolby Vision tout à fait correct pour son prix

L’écran du Poco F4 GT est plat. Il utilise une dalle AMOLED sur 6,67 pouces ce qui est assez grand. Il affiche une définition classique de 1080x2400 pixels et il est compatible avec les formats HDR10+ et Dolby Vision afin de profiter de toute la luminosité offerte sur certaines plateformes de streaming.

Ecran du POCO F4 GT

C’est aussi le cas du Vivo V23 5G, mais sur une diagonale de 6,44 pouces et de 6,4 pouces pour le Google Pixel 6. Ce dernier a le « désavantage » de proposer une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz contre 120 Hz pour le Poco F4 GT (et 60 Hz pour le Vivo V23 5G) affichant des défilements bien plus fluides et agréables à consulter. Dans les paramètres, il est possible de bloquer la fréquence sur 60 ou 120 Hz, ou de laisser le mobile choisir de manière automatique, selon les applications en cours d’utilisation et permettant ainsi d’économiser de la batterie. Il y a un mode Lecture pour limiter la fatigue oculaire et on peut sélectionner l’un des schémas de couleur proposés dans les paramètres entre les modes Intense, Saturé, couleur originale ou aller dans les options avancées pour choisir entre le mode P3 et le sRGB. Plusieurs fonctions d’optimisation des contenus sont disponibles : Super Résolution, amélioration de l’image par intelligence artificielle, amélioration du mode HDR par IA et le mode MEMC qui permet d’optimiser le rendu des vidéos en améliorant la fluidité des images. Même si la luminosité offerte par le Poco F4 GT est plus faible que les smartphones plus haut de gamme, l’écran reste lisible en extérieur. L’écran a des bordures noires dont l’épaisseur est raisonnable et identique qu’il s’agisse des bords latéraux, supérieurs ou inférieurs, ce qui est une bonne chose. On apprécie sa protection avec la technologie Corning Gorilla Victus, soit la plus avancée et la plus résistante à ce jour. Enfin, notez que le taux d’échantillonnage de l’écran est ici de 480 Hz soit plus rapide que la plupart des smartphones sauf ceux vraiment dédiés au gaming, mais avec lequel le Poco F4 GT peut faire jeu égal sur ce point. Les joueurs apprécieront.

Les performances au rendez-vous

Il y a une autre chose que les gamers aimeront, c’est la puissance dégagée par le smartphone. En effet, grâce à son chipset Qualcomm Snapdragon 8 Gen 1 et ses 8 ou 12 Go de mémoire vive, selon la configuration choisie. Retenez que, comme les plus récents mobiles Xiaomi ou realme, par exemple, il est possible d’obtenir un léger soutien de la part de la mémoire de stockage pour en faire de la mémoire vive virtuelle afin d’aider à charger les applications plus rapidement et ainsi offrir plus de vélocité. L’option d’extension de mémoire se trouve dans les paramètres, Paramètres supplémentaires et Extension de mémoire. On peut alors récupérer 3 Go supplémentaires. Notre modèle de test était la version embarquant 12 Go de RAM.

Avec une telle configuration, nous avons pu apprécier les performances générales de l’appareil dans un usage au quotidien qui s’est avéré très agréable, exempt de tout ralentissement et ce, même avec un très grand nombre d’applications ouvertes. Afin de mesurer les performances brutes livrées par le Poco F4 GT, nous l’avons soumis à plusieurs outils dont voici les principaux résultats. Notez que malgré d’importantes sollicitations, le mobile est resté plutôt tempéré notamment grâce à son système intégré de refroidissement liquide utilisant deux chambres à vapeur pour dissiper la chaleur créée par les composants.

Résultats tests de performance POCO F4 GT

Une interface personnalisable, mais toujours avec quelques publicités çà et là

Le Poco F4 GT est animé par Android 12 avec une surcouche logicielle MIUI 13.0.4 au moment de notre test. La mise à jour de sécurité datait du 1er mars 2022 ce qui est assez récent, mais nous avons vu plus proche de notre date d'essai. On retrouve ici la même interface que celle qui est proposée au sein des smartphones Xiaomi et notamment, dans les paramètres, la possibilité de se connecter à son compte Mi.

Interface du POCO F4 GT

Application POCO F4 GT

Balayez l’écran depuis le côté gauche du poinçon du capteur photo frontal permet d’accéder aux notifications tandis qu’un balayage du côté droit déroule les principaux raccourcis des fonctions et la possibilité de gérer le niveau de luminosité. Le gestionnaire multitâches est le plus complet du plateau offrant non seulement la possibilité de retrouver des applications ouvertes précédemment, mais également d’accéder à des fonctionnalités telles que le nettoyage, l’analyse de sécurité, le nettoyage en profondeur. Les applications y sont présentées en mode vertical et non pas à l’horizontale comme c’est le cas sur les autres mobiles sous Android et iOS. Bien entendu, l’interface est personnalisable avec différents thèmes et des fonds d’écran divers et variés. La mise en page peut également suivre différents schémas. Les options de bien-être numérique et de contrôle parental sont présentes comme les fonctions spéciales à l’image de la barre latérale se déployant pour permettre d’accéder à des applications préférées ou à certaines options, les fenêtres flottantes et le second espace qui sert à mettre à l’abri des regards certaines applications. Lors de nos tests, nous avons trouvé l’interface fluide même si nous devons reconnaître qu’un nombre limité d’applications étaient installées dessus. À ce sujet, le Poco F4 GT en propose plusieurs préinstallées dont Agoda, Boutique Amazon, Facebook, Genshin Impact, Joom, Netflix, ShareMe, Spotify, Télécommande, TikTok et YouTube Music. Poco est encore l’une des rares marques à proposer autant d’applications préinstallées. D’ailleurs, il est assez agaçant de voir des publicités apparaître à la suite de l’installation d’une application, par exemple, juste avant son lancement ou à d’autres occasions. Heureusement, en allant dans les paramètres et en désactivant certaines options de confidentialité, on peut s’en débarrasser.

Paramètres du POCO F4 GT

Paramètres sécurité POCO F4 GT

Suite interface POCO F4 GT

Une configuration photo qui s’en sort honorablement

Pour la partie multimédia, le Poco F4 GT est parfaitement apte à lire des contenus vidéos depuis les plateformes de streaming avec une qualité Full HD au maximum. Pour les photos, il dispose d’une configuration à l’arrière similaire à celle proposée sur le Vivo V23 5G soit un module principal de 64 mégapixels accompagné d’un capteur secondaire pour les prises de vue en mode grand-angle sur 120 degrés de 8 mégapixels et d’un dernier capteur de 2 mégapixels dédié aux photos macro, soit très proche du sujet. Le smartphone est capable de filmer avec une définition maximale Ultra HD à 60 images par seconde. À l’avant, il y a un capteur de 20 mégapixels ouvrant à f/2.4. Comparé au Pixel 6 de Google, le Poco F4 GT propose des photos moins valorisantes et semblant manquer de piqué. Plus généralement, le Poco F4 GT livre des images qui peuvent ne pas être très juste au niveau des couleurs paraissant un peu délavées surtout si les conditions d’éclairage ne sont pas optimales. Le module ultra grand-angle est plutôt satisfaisant. L’application Appareil propose plusieurs modes de prise de vue par défaut avec, de gauche à droite : Pro, Vidéo, Photo, Portrait et Plus. Ce dernier contient d’autres modes que l’on peut ajouter à ceux affichés au-dessus du bouton de déclenchement : Nuit, 64MP, vidéo courte, Panorama, Documents, Vlog, Ralenti, Accéléré, Effets vidéo, Exposition longue, Dual Vidéo et Clone. Les niveaux de zoom (numérique) sont disponibles : &x, 2x, 4x, 6x, 8x et 10x avec une assez bonne précision.

Photo avec le POCO F4 GT

Photo ultra grand angle avec le POCO F4 GT

Photo zoom avec le POCO F4 GT

Une charge très rapide pour palier à l’autonomie légère en cas de jeu ou d’usage intensif

Pour faire fonctionner le tout, le Poco F4 GT dispose d’une batterie ayant une capacité de 4700 mAh. Avec elle, on peut tenir une bonne journée. Si vous souhaitez jouer et notamment avec un maximum de détails, la batterie ne tiendra pas et demandera à se recharger au cours de la journée, mais c’est là qu’intervient l’avantage du Poco F4 GT par rapport à la quasi-totalité des smartphones, sa vitesse de charge. En effet, l’appareil peut supporter la charge à 120 watts avec le bloc d’alimentation qui va bien fourni dans la boîte. Avec lui, nous avons pu passer de 6% à 82% en seulement 15 minutes, ce qui permet de faire une pause, par exemple, entre deux parties. Lors de la charge, nous avons trouvé que le mobile était un peu chaud, et ce, malgré l’utilisation, en interne, de deux unités de batterie.

Notre avis sur le POCO F4 GT

Proposé à un prix extrêmement attractif, le Poco F4 GT met un coup de pied dans la fourmilière des smartphones plus haut de gamme qui disposent de la même puce, mais qui sont nettement plus chers. Il n’offre pas non plus les mêmes fonctionnalités de ces derniers, dont l’étanchéité ou la charge sans fil pour ne citer que celles-là. Son écran est de très bonne qualité et permet de profiter des meilleurs formats HDR des plateformes de streaming et on apprécie beaucoup la possibilité d’avoir une charge rapide. Les résultats photos sont corrects, mais les joueurs seront principalement intéressés par le fait que le mobile propose de bonnes performances, un écran des plus réactifs et propose des gâchettes, idéales pour les jeux.

La note de LesMobiles.com

Xiaomi POCO F4 GT

Xiaomi POCO F4 GT
70%

3,5 / 5

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close