Apple iPhone 7 : et si le bouton « home » était enfin abandonné ?

Par Samir Azzemou

apple

Certains analystes financiers estiment qu’Apple pourrait abandonner le bouton mécanique historique sous son écran. Il serait remplacé par un lecteur d’empreinte caché sous son écran tactile. Une première étape dans le renouvellement du design du mobile.

Le prochain iPhone pourrait-il abandonner le bouton « home » ? Voici ce que voudrait croire certains analystes financiers américains, notamment Gene Munster qui travaille pour la banque d’investissement Piper Jaffray et qui a été interrogé par le magazine financier Barron’s. Il explique qu’il existe une probabilité non négligeable qu’Apple profite de la prochaine génération d’iPhone pour se débarrasser enfin de la touche mécanique qui a souligné toutes les versions du téléphone depuis son lancement en 2007. Voilà une lubie des technophiles, des designers et des analystes qui revient régulièrement depuis quelques années, avant même que Touch ID apparaisse. Il y aurait, selon l’analyste, 50 % de chance, de voir apparaître en 2016 un iPhone sans bouton en façade.

iphone concept
Certains concepts émettaient déjà l'hypothèse de la disparition de Touch ID 

Du pour. Du contre.

Il y a bien sûr un avantage et un inconvénient à cela. L’avantage est le gain de place. Nous avons vu, année après année, l’écran de l’iPhone gagner en proportion, grignotant sur les bordures année après année. Avec l’iPhone 6/6S, Apple a réussi à ce que la bordure inférieure frôle Touch ID aussi bien en haut et en bas. L’écran n’a pas trop grignoté en revanche sur la bordure supérieure, car le haut-parleur, les capteurs environnementaux et le capteur Facetime bloquent sa progression. Mais l’analyste s’attend à ce que la disparition de Touch ID augmente la taille de l’écran (ce qui est peu probable, soyons honnêtes, compte tenu des contraintes liées à la résolution Retina) ou diminue les dimensions de l’iPhone (sans perte sur la diagonale de la dalle).

La seule contrainte, selon l’analyste, serait Touch ID. En effet, il faudrait intégrer différemment le lecteur d’empreinte digitale pour remplacer cette fonction devenue essentielle. Le banquier estime qu’Apple pourrait opter pour une solution similaire à celle de Sony, sur la tranche, mais pas comme celle de LG, dans le dos de l’appareil. Nous pensons qu’une autre localisation serait sous l’écran tactile, grâce à la technologie ultrason de Qualcomm, Sense ID. Mais, selon nous, le lecteur d’empreinte n’est pas la seule contrainte à retirer le bouton mécanique. Car le bouton mécanique sert aussi à rebooter le smartphone en mode « DFU », c’est-à-dire en mode développeur pour le SAV d’Apple. Évidemment, il est toujours possible de changer la combinaison des touches. Mais cela nécessitera des adaptations.

Le retour de l'écran en saphir ?

Autres points de développement prédit par Piper Jaffray, l’autonomie, encore améliorée non pas par l’augmentation de la capacité de la batterie, mais par l’optimisation des composants et du système, et l’écran. Dans ce dernier cas, il estime qu’Apple pourrait tenter à nouveau d’inclure une dalle en saphir synthétique, comme sur l’Apple Watch. Il estime que plusieurs améliorations de l’iPhone ont d’abord été testées sur les montres connectées. Ce fut le cas de Force Touch et de l’aluminium 7000. Cela pourrait être à nouveau le cas pour le saphir (déjà utilisé pour protéger les capteurs photo).

Le développement d’un smartphone chez Apple est basé sur un renouvellement bisannuel. Une année, Apple développe un nouveau châssis. L’année suivante, il améliore le concept en apposant la lettre « S » derrière son nom. iPhone 3G, iPhone 3GS. iPhone 4, iPhone 4S. iPhone 5, iPhone 5S. Et iPhone 6, iPhone 6S. Cela ne veut pas dire que les années S sont des années pauvres en nouveautés. D’abord, iOS est mis à jour avec de nouvelles fonctions, de nouveaux outils de développement et de nouveaux connecteurs. Ensuite, Apple profite généralement des années « S » pour introduire de nouvelles technologies. Ce fut le cas de l’iPhone 4S, avec le capteur iSight 8 mégapixels, de l’iPhone 5S, avec le lecteur d’empreinte Touch ID, et de l’iPhone 6S, avec l’écran 3D Touch.

Des changements possibles qu'en année paire

Cependant, certaines innovations ne peuvent intervenir que durant les années sans « S ». Car ce sont des innovations liées aux designs. Des changements de matériaux, avec le verre et le métal pour l’iPhone 4, l’aluminium pour l’iPhone 5 et l’écran 2.5D avec l’iPhone 6. Généralement, un changement de design est important pour Apple, car cela inclut un possible changement de taille d’écran : 4 pouces avec l’iPhone 5 ; 4,7 et 5,5 pouces pour les iPhone 6 et 6 Plus. Si disparition d’un Touch ID sous forme mécanique est envisageable, cela ne sera que durant les années paires où le design est mis à l’honneur. Pourquoi pas 2016...

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close