promo red by sfr

Test Sony Xperia 5 III : Il a tout d’un (très) grand, mais en mode compact

Par Sylvain PICHOT

Le smartphone Sony Xperia 5 III représente le milieu de gamme chez le constructeur japonais se situant entre le Xperia 1 III et l’entrée de gamme, le Xperia 10 III. En fait, le Xperia 5 III reprend les mêmes caractéristiques que la version la plus avancée, mais dans un format plus compact. Embarquant une puce Snapdragon 888, un écran AMOLED au format 21:9, cher à Sony, une large connectivité et trois capteurs photo de 12 mégapixels à l’arrière avec des applications semi-pro, il fait très bonne figure. Nous avons pu le tester pendant un moment et voici nos impressions.

Test du Sony Xperia 5 III

Principales caractéristiques techniques du Sony Xperia 5 III :

  • Écran AMOLED de 6,1 pouces, 1080x2400 pixels 120 Hz
  • Chipset Snapdragon 888
  • 8 Go de mémoire vive
  • 128 Go de stockage interne extensibles
  • Triple capteur photo 12+12+12 mégapixels
  • Capteur frontal 8 mégapixels
  • Lecteur d’empreinte digitale sur le profil
  • Batterie 4500 mAh compatible charge 30 watts
  • Système d’exploitation : Android 11 avec une surcouche logicielle Xperia UI

Design

Après notre prise en main rapide du Sony Xperia 5 III, voici maintenant son test complet. Commençons par le côté design. Celui-ci est en totale continuité avec les précédents modèles et les autres smartphones de Sony. On a droit à une petite briquette rectangulaire aux angles particulièrement arrondis. Le mobile est très peu large puisqu’il ne fait que 68 mm de largeur alors que la moyenne est plutôt à 72 mm voire plus pour certains. Il n’est pas non plus très haut : 157 mm alors que les autres smartphones proposent souvent une hauteur de 174 mm. Son épaisseur, par contre,est de 8,2 mm ce qui le classe dans la moyenne haute. En somme, le Sony Xperia 5 III est plutôt compact et se glisse aisément dans une poche. En outre, il ne fait que 168 grammes sur la balance. À titre de comparaison, le Google Pixel 4a 5G fait 154 mm de haut pour 74 mm de large et 8,2 mm d’épaisseur et le Google Pixel 5 mesure 144,7x70,4x8 mm pour des poids respectifs de 168 et 151 grammes. L’iPhone 13 mini est plus petit et moins épais : 131,5x64,2x7,65 mm pour 141 grammes sur la balance.

Dos du SOny Xperia 5 III

De dos, le Xperia 5 III propose une coque en verre réfléchissante qui ne peut rien faire contre les traces de doigts. Le bloc optique est installé dans le coin supérieur à gauche, en haut avec des objectifs alignés verticalement. Le bloc dépasse très légèrement du reste du dos de l’appareil. Sur le profil droit, il y a les boutons classiques qui permettent de gérer le volume, de sortir le mobile de veille (en même temps qu’un lecteur d’empreinte digitale), mais aussi, c’est caractéristique des appareils Sony, un bouton dédié à l’assistant Google et un autre pour déclencher la prise de photo. Sur le profil supérieur, il y a un connecteur audio jack 3,5 mm et sur le profil de gauche, on trouve l’emplacement pour les cartes SIM. Notez la possibilité d’étendre la capacité de stockage interne grâce à l’insertion d’une carte mémoire micro SD. Sony est le seul constructeur à proposer un tiroir à cartes qui s’extrait avec l’ongle alors que sur tous les autres smartphones du marché, il faut obligatoirement utiliser l’outil d’extraction prévu à cet effet. En ce sens, Sony simplifie la vie des utilisateurs qui n’ont pas nécessairement cet accessoire sous la main lorsqu’ils souhaitent insérer une carte mémoire ou changer de carte SIM. Malgré cela, cela n’empêche pas le mobile d’être certifié IP68 ce qui le rend totalement étanche à l’eau et à la poussière, même en immersion complète pendant plusieurs minutes. On apprécie.

Profil du Sony Xperia 5 III

Terminons ce tour du mobile en précisant que le profil inférieur propose le connecteur USB-C et un microphone. Les deux haut-parleurs sont installés en façade, face à l’utilisateur ce qui est mieux que sur les côtés, le son étant directionnel et l’installation sur les tranches peut faire qu’on mette les doigts devant lorsqu’on tient l’appareil en mode paysage, par exemple, gâchant ainsi un peu l’expérience audio. Ici, ce n’est pas le cas, ce qui est une très bonne chose. Le son proposé par le Xperia 5 III est tout à fait correct et d’une certaine puissance, pas autant que le Mi 10 Pro de Xiaomi, mais on sent qu’il y a un peu de coffre. Bien entendu, une écoute au casque sera bien plus qualitative surtout que le mobile est compatible avec les standards HD via Bluetooth et supporte le Hi-Res et le format Sony 360 Reality Audio disponible sur certaines plateformes de streaming.

Connectique du Sony Xperia 5 III

Comme tous les smartphones haut de gamme, le Xperia 5 III est très bien équipé en termes de connectivité avec notamment l’accès à la 5G, mais également le Wi-Fi 6, sans parler du NFC et bien entendu du Bluetooth.

Acheter le Sony Xperia 5 III chez Boulanger

Le même écran que le modèle de l’année dernière

L’écran du Xperia 5 III est donc toujours au même format 21:9 que les précédents (et certainement les suivants) avec une diagonale de 6,1 pouces et donc plus petit que les 6,5 pouces du Xperia 1 III. Il profite d’une dalle AMOLED avec une définition de 1080x2400 pixels, comme la plupart. Il supporte le HDR avec un calibrage hérité de la division TV de Sony, Bravia et bénéficie également d’une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz, un minimum pour un smartphone haut de gamme aujourd’hui même si c’était déjà le cas sur le Xperia 5 II de l’année dernière.

Ecran du Sony Xperia 5 III

Le poinçon pour la caméra frontale est toujours inséré dans un bandeau noir qui occupe toute la largeur de l’écran. De ce côté, rien de bien nouveau donc. On peut accéder aux mêmes options que précédemment à savoir la possibilité d’activer l’un des modes de qualité d’image entre le mode créateur ou standard et potentiellement optimiser la qualité des vidéos. On peut également régler la balance des blancs et décider de passer en mode 120 Hz ou pas. À cela, Sony a ajouté la technologie Motion Blur Free qui permet d’avoir une fréquence de 240 Hz pour favoriser le rendu des mouvements rapides à l’écran. C’est très efficace et globalement, on profite d’un très bel écran sur le Xperia 5 III.

Acheter le Sony Xperia 5 III chez Fnac

Logiquement avec le meilleur processeur du moment

Si le Xperia 5 II possédait le processeur le plus puissant du moment pour les mobiles sous Android, le Xperia 5 III fait la même chose, mais avec un an de décalage, il profite du Snapdragon 888 de Qualcomm associé à 8 Go de mémoire vive contre 12 Go sur le Xperia 1 III, avec le même Soc. Il n’est pas question ici de pouvoir utiliser une fonction d’augmentation de la mémoire vive en utilisant celle qui sert au stockage, mais globalement, nous avons pu essayer le mobile pendant plusieurs jours et dans différentes situations et il n’a jamais failli à nos demandes. Il s’est révélé parfaitement réactif et tout à fait véloce, quelle que soit l’application en cours d’utilisation et le nombre lancé. Avec une telle configuration, il est tout à fait possible de jouer dans de bonnes conditions même à des jeux exigeants en termes de ressources. Plutôt tempéré, même après plusieurs longues minutes de jeu, le mobile n’a pas trop chauffé ce qui est toujours une bonne chose.

Afin de comparer les performances brutes par rapport à d’autres smartphones testés, nous l’avons soumis à plusieurs outils de mesures dont voici les principaux résultats.

Résultat test de performance du Sony Xperia 5 III

Un système plutôt épuré sur le Xperia 5 III

Comme les autres smartphones de la marque, le Xperia 5 III utilise le système de Google, Android 11 avec la promesse de pouvoir passer sous Android 12 dès sa disponibilité. Cela dit, elle ne devrait pas trop tarder chez Sony car la surcouche logicielle proposée par le constructeur est assez peu épaisse dans le sens où il y a des possibilités de personnalisation ainsi d’une barre latérale à implémenter, mais pour le reste, c’est assez classique et on a presque l’impression d’avoir un Android stock entre les mains. À ce sujet, Sony ne s’est même pas donné la peine de développer une application type Galerie pour visionner les images et les photos en particulier ce que nous trouvons un peu en décalage avec le positionnement multimédia de l’appareil.

Interface SOny Xperia 5 III

Pourtant, à côté de cela, il y a bien des applications originales comme sur les précédents modèles d’ailleurs. L’application Cinema Pro permet ainsi d’avoir un très grand nombre de réglages possibles sous les doigts pour réaliser des vidéos épiques. Sur le même principe, l’application Photo Pro prend le pas sur l’application Camera que l’on trouve sur tous les smartphones Android. Elle permet d’offrir, là aussi, de très nombreuses possibilités de réglages comme on pourrait en avoir sur des appareils photo professionnels (mais pas que) de chez Sony. D’ailleurs, pour les photographes qui utilisent des appareils Alpha du constructeur japonais, l’interface est ici identique permettant d’être immédiatement opérationnel avec le smartphone en main. Il y a également l’application Imaging Edge Mobile qui permet de contrôler un appareil Sony reflex à distance. Un optimiseur de jeu est aussi présent afin d’optimiser les performances lors de sessions ludiques. En outre, il y a d’autres applications installées par défaut telles que Call Of Duty, Tidal (avec 3 mois gratuits), Netflix, Facebook, LinkedIn, Asphalt 9, Xperia Transfer 2, Boutique Amazon, Booking.com, Prime vidéo, PS App et les applications classiques de Google.

Paramètre Sony Xperia 5 III

Réglage qualité Sony Xperia 5 III

Réglage et sécurité Sony Xperia 5 III

Deux capteurs déjà vus sur le Xperia 5 II et un nouveau module original

Le Xperia 5 III embarque les mêmes capteurs photo que le Xperia 1 III sauf qu’il ne propose pas de capteur ToF utilisé pour la mise au point en cas de faible condition d’éclairage. Il reprend en fait le capteur principal de l’année dernière installé sur le Xperia 5 II, soit un module de 12 mégapixels ouvrant à F/1.7 et ayant une focale de 24 mm. Le troisième capteur est également strictement identique : un 12 mégapixels de longueur focale de 16 mm ouvrant à F/2.2. Le deuxième capteur est différent par rapport à la précédente génération puisqu’il s’agit d’un module téléobjectif de 12 mégapixels ayant deux focales de 70 et 105 mm. Il permet de zoomer en 2,9x ou 4,4x, sans perte. Tous les objectifs profitent d’une lentille Zeiss qui limite les reflets.

Interface caméra Sony Xperia 5 III

On peut notamment activer la fonction de suivi d’objet ou du sujet, comme sur les appareils photo Sony Alpha. L’intérêt des capteurs ici embarqués est qu’ils peuvent capter un maximum de luminosité même en basse lumière aidés par un traitement de la puce Bionz signée Sony. Les résultats des photos est très bons, voire excellents avec une colorimétrie respectée et une certaine profondeur. Le piqué est également bien présent et certains peuvent reprocher un léger manque de contraste par rapport à d’autres images prises avec d’autres mobiles, mais on garde ainsi un aspect plus naturel, moins travaillé ce qui n’est pas désagréable. L’application est une mine d’or pour les personnes qui veulent réaliser des clichés selon des paramètres et des réglages personnels.

Photo grand angle avec le Sony Xperia 5 III

Photo zoom Sony Xperia 5 III

Photo avec le Sony Xperia 5 III

L’autonomie

Le Sony Xperia 5 III profite d’une batterie ayant une capacité de 4500 mAh, soit autant que celle du Xperia 1 III, mais avec 500 mAh de plus que le précédent. Il est livré avec un bloc d’alimentation 30 watts que peut supporter le mobile. Ainsi branché, nous avons pu passer de 11% à 60% en 30 minutes de charge ce qui est correct, mais pas exceptionnel. Notez que Sony propose des fonctions d’optimisation de la charge afin de limiter la durée de vie de la batterie. Par exemple, la charge est considérée comme rapide jusqu’à 90% pour être beaucoup plus lente entre 90 et 100%. L’appareil dispose même d’un algorithme qui va déterminer à quel moment il sera le plus opportun de charger à fond se basant, par exemple sur l’heure de réveil de l’utilisateur s’il l’a branché pendant toute la nuit. Pas de charge sans fil ici, cette fonction étant réservée au Xperia 1 III.

Acheter le Sony Xperia 5 III chez Boulanger

Acheter le Sony Xperia 5 III chez Fnac

Acheter le Sony Xperia 5 III chez Rakuten

Notre avis sur le Sony Xperia 5 III

Le smartphone Sony Xperia 5 III est un excellent mobile haut de gamme et présente la particularité d’être relativement compact afin d’être facilement glissé dans une poche et aisément manipulable d’une main. La qualité de son écran est à noter tout comme ses performances générales ainsi que la qualité des photos que nous avons pu obtenir depuis ses 3 capteurs au dos. On apprécie également sa fluidité de son interface et surtout les applications dédiées à la photo et à la vidéo.

La note de LesMobiles.com

Sony Xperia 5 III

Sony Xperia 5 III
90%

4,5 / 5

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close