Écran AMOLED : Samsung Display porte plainte contre BOE Technology

Par Sylvain PICHOT - 07 novembre 2023 à 14:30

Il y a du rififi dans l’air entre les deux principaux acteurs dans l’industrie des écrans pour les smartphones que sont Samsung Display et son concurrent chinois BOE Technology. Le premier a récemment porté plainte contre le deuxième pour non-respect de la concurrence et vol de secrets commerciaux. En voici tous les détails. 

 Samsung Display vs BOE Technology

Les deux plus grandes entreprises à l’origine des écrans intégrés de nos smartphones se livrent une bataille sans merci pour dominer le marché. Ainsi, Samsung Display, une division de Samsung Electronics, a déposé une plainte à la Commission du commerce international des États-Unis contre BOE Technology, une entreprise chinoise. Samsung Display reproche à son concurrent des pratiques de concurrence déloyale et le vol de secrets commerciaux. Nous en avons connaissance grâce à des documents de l’ITC et des sources officielles des deux entreprises qui se sont également exprimées notamment auprès de l’agence Reuters. 

Samsung Display a déposé plainte contre BOE Technology 

La plainte, déposée le 31 octobre, accuse BOE de violation de la propriété intellectuelle de Samsung, principalement dans le domaine des diodes électroluminescentes organiques (OLED), technologies essentielles pour les écrans. Cette démarche de Samsung constitue une riposte directe aux actions de BOE qui, après avoir été ciblée par des actions de Samsung par le passé, a contre-attaqué en intentant plusieurs poursuites contre diverses branches de Samsung en Chine, non seulement contre Samsung Display, mais également contre d'autres divisions du conglomérat sud-coréen.

Ce contentieux prend racine dans des affrontements antérieurs. Il y a quelques années, Samsung Display avait tenté d'empêcher la vente de panneaux OLED aux États-Unis, alléguant qu'ils étaient produits illégalement en Chine, utilisant des technologies volées. Bien que ces actions n'étaient pas spécifiquement dirigées contre BOE, cette entreprise chinoise avait répliqué en payant les factures des grossistes, déclenchant ainsi une enquête de l'ITC en début d'année. BOE, en quête d'une place en tant que fournisseur de panneaux OLED pour Apple afin d’équiper les iPhone et les iPad, a fait de nombreux investissements pour respecter les stricts contrôles de qualité exigés par l'entreprise américaine et jugés insuffisants jusqu’ici. Du coup, Apple a fait appel à Samsung Display pour les panneaux de l'iPhone 15, écartant de nouveau BOE pour la fourniture des écrans.
La Corée du Sud, pays d'origine de Samsung, a récemment intensifié ses mesures pour dissuader les fuites technologiques, particulièrement vers la Chine, considérée comme une destination majeure des transferts illégaux de savoir-faire technologique. À ce stade, Samsung Display a confirmé avoir déposé plainte, mais n'a fait aucun autre commentaire sur cette affaire, tandis que BOE n'a pas répondu aux allégations portées à son encontre.

A lire aussi : AMOLED vs OLED, quelles différences et quel type d'écran choisir ?

 

Samsung galaxy

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Sur le même sujet
image Samsung Galaxy Z Flip5 Retro
image Samsung Galaxy S22+ sur Cdiscount
image Samsung Galaxy S24 Ultra
Les guides et comparatifs
image Google Pixel 7 Pro
image Xiaomi Redmi Note 12 Pro