Steve Jobs était opposé aux applications !

Par Sofian Nouira

apple

Une nouvelle révélation avant l'heure de sa biographie officielle nous apprend que Steve Jobs n'était pas convaincu par le fait de proposer des applications pour l'iPhone au début de la commercialisation du smartphone.

À mesure que la date de sortie de l'autobiographie officielle de Steve Jobs approche, des petits détails croustillants sont révélés au compte-goutte pour appâter le lecteur. Comme sa haine viscérale d’Android, un produit « volé » selon lui.

Cette fois, c'est le Huffington Post qui a réussi à se procurer une copie du livre avant sa sortie. Et qui révèle que le père des iPhone était opposé à l'idée de proposer des applications sur son smartphone.

C'est Art Levinson, l'un des membres du conseil de surveillance, qui a dû harceler Steve Jobs pour lui faire revoir sa position initiale.

Le fondateur d'Apple craignait en effet que sa société n'ait pas les épaules assez solides en termes de ressources pour supporter tout ce qu'impliquait un environnement fait d'applications tierces.

Heureusement, pour Apple, son gourou a rapidement changé son fusil d'épaule. Pour le succès que l'on connait.

Biographie Steve jobs android guerre thermonucléaire

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close