Free Mobile : l'opérateur réduirait le débit de téléchargement des fichiers multimédia

Free Mobile : l'opérateur réduirait le débit de téléchargement des fichiers multimédia

Par La Rédac LesMobiles - 17 octobre 2012 à 14:24
Quand il s'agit de discuter neutralité des réseaux, Free est généralement bien placé dans la liste des mauvais élèves. Les utilisateurs de Free ADSL le savent : impossible de regarder une vidéo Youtube confortablement chez eux. Malheureusement, ces limites semblent désormais toucher de plus en plus l’offre mobile.
Après avoir été le chantre de l’internet haut débit illimité avec son fameux forfait à 29€90, Free est devenu en quelques années le vilain petit canard des opérateurs quand il s’agit de contrôler ce que font les abonnés. Le cas Youtube n’est absolument pas anecdotique et tous les jours, des internautes se plaignent du bridage que Free a mis en place pour réduire la bande passante allouée à ces usages. Le prétexte implique évidemment de la menue monnaie : les FAI s’indignent aujourd’hui contre les sociétés comme Google qui fournissent du contenu très gourmand et ne participent pas à l’amélioration des réseaux. Résultat, c’est l’utilisateur qui trinque, comme d’habitude.

Si vous pensiez que le lancement chaotique de Free Mobile était une étape difficile à passer et que tout irait mieux ensuite, nous avons peut-être une mauvaise nouvelle. Le site FreeNews s’est fait l’écho d’une nouvelle plainte groupée des utilisateurs du réseau mobile. D’après eux, Free Mobile filtrerait les téléchargements et attribuerait de la bande passante en conséquence. Vous téléchargez un .pdf ? Pas de problème, vous pourrez y avoir accès rapidement. Vous téléchargez un MP3, un MP4 ou un .mov légal ? Le débit oscille entre 1ko/s et 10ko/s. Un format multimédia exotique auquel de viles responsables marketing ne penseraient pas forcément, comme le .webm ? Coïncidence, cela fonctionne.

Impossible donc de profiter pleinement de votre beau smartphone multimédia capable d’afficher ces fichiers et de votre forfait prétendu illimité jusqu’à 3 Go de consommation. Voilà de quoi ajouter une ligne au cahier de doléances déjà chargé de l’opérateur, qui peine en ce moment, par exemple, à fournir ses clients en iPhone 5. Notez que les tests des utilisateurs ont été faits sur le réseau d’itinérance loué à Orange et il est donc possible que cette limite soit encore le fruit d’une discussion entre les deux opérateurs pour éviter de surcharger le réseau. Toujours est-il qu’encore une fois, ce sont les clients de Free qui se trouvent lésés, eux que l’on promettait de ne pas prendre pour des pigeons. Combien de déconvenue endureront-ils encore avant de s’envoler vers des cieux plus cléments ?



Et voilà...
Smartphone Free Free mobile

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Oppo Find X5 Pro
image Google Pixel 6a