Samsung obtient deux brevets pour des gants connectés

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
samsung

Aujourd’hui, les accessoires connectés qui se portent sont rarement des vêtements. Bracelets, montres, paires de lunettes, oreillettes, ceintures cardio, mais pas encore de pantalon ou de pull. Mais à en croire un nouveau brevet qu’il à déposé, Samsung travaillerait sur des gants connectés.

Vous souvenez-vous de Samsung Finger ? En avril dernier, le vrai service de communication du géant coréen diffusait un faux communiqué de presse présentant une première paire de gants connectés : le Finger. Il s’agissait à l’époque d’un poisson d’avril où des technologies aussi fictives qu’amusantes (écran trois pouces flexible Ultra HD, 4 Go de mémoire vive, connectivité 5G, etc.) étaient assemblées dans un gant de sport. Au-delà de la bonne blague, il y avait peut-être dans cette annonce un fond de vrai. Car Samsung a déposé plusieurs brevets pour des applications similaires.

Finger

Des gants qui scrutent l'emplacement des doigts

Le premier brevet a été validé par l’équivalent coréen de l’USPTO. Validé hier, ce document explique comment le dos de la main peut devenir un « écran tactile » grâce à une paire de gants. Une main sert d’affichage tandis que l’autre sert de pointeur. Évidemment, il faut de l’électronique intégrée et une source d’énergie. Au bout des doigts et à certains endroits, des capteurs de pression sont présents pour gérer les interactions.

brevet samsung

Le second brevet a été validé par l’USPTO en janvier de l’année dernière (soit deux mois avant la petite blague citée plus haut), mais n’a été découvert que très récemment. Ce brevet explique l’usage et la conception d’un gant connecté qui utilise une fibre conductrice pour positionner chaque élément de la main dans l’espace (le poignet, la paume et chaque doigt). Un chipset serait inclus pour calculer l’ensemble. Là encore, le brevet n’indique pas quelle est la source d’énergie.

brevet samsung

Ce sont deux brevets intéressants. Ils montrent que Samsung est loin d’être inactif dans sa recherche de nouveaux usages et d’interaction avec les produits connectés. Bien sûr, les objets connectés, qu’ils s’agissent de ceux existant aujourd’hui ou en devenir, sont un formidable relais de croissance potentielle pour de tels industriels. Reste à savoir comment cela se concrétisera à l’usage pour le consommateur.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.