Les lecteurs d’empreintes digitales bientôt intégrés aux écrans tactiles ?

Par Samir Azzemou

apple

Les boutons matériels « home » sont-ils amenés à disparaître ? Deux brevets, déposés par CrucialTek en Corée et Apple aux États-Unis, pourraient aider à leur disparition dès 2016. Leur but : intégrer le lecteur d’empreintes dans l’écran tactile.

Les boutons matériels, notamment sur la face avant des terminaux, sont l’une des raisons pour lesquelles les designs des smartphones n’ont que très peu évolué ces dernières années. Les bordures autour des écrans, notamment, sont restées assez importantes, alors que les fabricants de dalles, comme Sharp, LG ou Japan Display, sont capables de les éliminer presque intégralement.

Touch ID
Touch ID pourrait bientôt être intégré à l'écran, mais pas tout de suite...

Le bouton matériel comme solution la plus simple

Les deux leaders mondiaux de la téléphonie, Samsung et Apple, proposent aujourd’hui des boutons matériels, car ils apportent deux services principaux : quitter une application pour revenir sur l’écran principal de l’OS et intégrer un lecteur d’empreintes digitales pour débloquer le smartphone (et éventuellement signer électroniquement un paiement virtuel).

Si des alternatives existent pour le premier service (grâce aux gestes multi-touch, comme sur l’iPad), les possibilités pour déplacer le second restent ergonomiquement complexes. HTC et LG s’y sont essayés avec plus ou moins de succès en déportant le capteur sur le dos de l’appareil. Mais l’accès frontal reste évidemment plus naturel. D’où l’idée de placer le lecteur à l’intérieur de l’écran tactile. Deux brevets publiés récemment vont dans ce sens. Le premier est signé Apple et le second provient de l’industriel coréen CrucialTek, fournisseur de géant chinois comme Oppo ou Huawei.

Deux brevets qui déportent le lecteur d'empreintes dans l'écran

Le brevet d’Apple vient en complément d’un autre brevet obtenu durant l’été 2013 par une filiale de la firme de Cupertino, Authentec. Ce premier brevet expliquait déjà la méthode qui pourrait potentiellement être appliquée pour intégrer un tel capteur. Ce second brevet, déposé à l’USPTO en août 2014 et validé le 5 février dernier, va plus loin dans le concept, puisque tout l’écran serait en mesure de devenir un lecteur d’empreintes. Plusieurs exemples sont proposés par Apple : d’un capteur circonscrit à une simple zone pour un smartphone à un capteur biométrique sur toute la dalle pour une tablette. Ce brevet pourrait d’ailleurs fonctionner admirablement bien avec la technologie 3D Touch (ou Force Touch) que nous évoquions plus tôt ce matin.

Touch ID brevet 2015

Touch ID brevet 2015

Le brevet de CrucialTec a également été validé récemment, alors qu’il avait été soumis en 2012, selon un article du Korea Herald. Il reprend le même principe : un capteur situé dans la couche tactile de l’écran, offrant ainsi la possibilité de s’affranchir du bouton « home ». Compte tenu de la proximité des deux brevets, il pourrait y avoir quelques conflits lors de lancements de produits mondiaux, notamment celui d’un futur iPhone en Corée si Apple décide d’exploiter cette technologie.

Oui, mais pas tout de suite

Apple aurait cependant encore le temps de réfléchir à la question. En effet, le prochain iPhone devrait continuer d’intégrer son lecteur d’empreintes dans le bouton « home », comme c’est le cas depuis l’iPhone 5S. Selon le célèbre cabinet-conseil taïwanais KGI Securities, cité par Apple Insider, la cuvée 2015 devrait être un iPhone 6S, respectant ainsi le cycle bisannuel traditionnel. Touch ID devrait toutefois évoluer quelque peu cette année, en fiabilisant encore la lecture de l’empreinte digitale, un prérequis pour la démocratisation d’Apple Pay.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close