Marché des smartphones : une faible croissance mondiale annoncée pour 2016

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

Après IDC, c’est au tour de l’institut Gartner d’annoncer une faible croissance du marché mondial des smartphones. Si les raisons sont les mêmes, les chiffres sont en revanche légèrement plus optimistes puisqu’il devrait se vendre 7 % de mobiles en plus cette année.

Depuis le lancement de l’iPhone originel en 2007, le marché des smartphones a connu une croissance insolente, malgré une crise économique mondiale. Pendant sept ans, les ventes de mobiles intelligents ont explosé, notamment en 2010 avec une progression de 73 %. Mais la période faste semble être bien loin. Déjà en 2015, la croissance mondiale n’était que 14,4 % selon le Gartner, alors qu’elle était largement supérieure à 20 % en 2014. Et les prévisions de l’institut d’étude pour 2016 ne sont pas glorieuses puisqu’il estime que l’augmentation des volumes se limitera à 7 % seulement, pour atteindre les 1,5 milliard d’unités.

Micromax Canvas 5
Les smartphones de Micromax assueront une partie de la croissance mondiale en 2016

Une croissance faible, mais régulière

Ces chiffres viennent confirmer la tendance relevée par IDC il y a quelques jours. Celui-ci publiait en mai un rapport affirmant que la croissance mondiale passerait de 10,5 % en 2015 à 3,1 % en 2016, une prévision revue à la baisse (l’institut ayant tablé auparavant sur une croissance de 5,7 %). Vous remarquerez qu’il existe une légère différence entre les chiffres 2015 d’IDC et du Gartner, certainement due à l’assiette de leurs études respectives. Cependant, que ce soit chez IDC ou Gartner, le marché n’est pas en récession. Les deux instituts s’accordent en effet à dire que les ventes atteindront 1,9 milliard d’unités en 2020. Soit une croissance moyenne annuelle de 6 %. Comme avec IDC, le Gartner se focalise cependant sur les volumes, et occulte le marché en valeur...

Autre point sur lequel les deux instituts s’accordent, les raisons de ce ralentissement. Le Gartner indique que le smartphone connait un taux de pénétration de 90 % dans les pays matures, comme l’Europe de l’Ouest, l’Amérique du Nord, le Japon et les pays développés de la zone Asie-Pacifique. Et dans ces pays, où le mobile est un marché de renouvellement, les consommateurs renouvellent justement moins souvent leur téléphone. Les usagers y changent de téléphone tous les deux ans et demi. L'iPhone Upgrade Program d'Apple et Up2You de Samsung ont été développé pour contrer cette tendance.

L'Inde : nouveau poumon de la téléphonie

Ceci a deux origines. D’abord la forte croissance des réseaux de distribution open market et un abandon des subventions par les opérateurs (qui préfèrent aujourd’hui créer des solutions de financement parallèles aux forfaits téléphoniques. Ensuite l’évolution des technologies qui n’est plus exponentielle, mais incrémentale. Alors qu’auparavant, les différences d’une génération de mobile à une autre étaient considérables, aujourd’hui elles justifient moins le remplacement annuel systématique. Et c’est vrai : il n’y a pas eu de technologies disruptives cette dernière année, même chez Apple.

Même la Chine ne sera plus un marché de croissance : le Gartner indique que les volumes sont restés stables en 2015, après une croissance de 16 % en 2014. Heureusement, pour soutenir la croissance, il y a l’Inde où le feature phone comptabilise encore 61 % des ventes. Le nombre de smartphones qui y seront vendus cette année devrait atteindre les 139 millions d’unités, soit une progression de 29,5 %. La moitié d’entre eux seront vendus à un prix inférieur à 120 dollars. Autre région en croissance, l’Afrique où le volume de téléphones intelligents commercialisé a, pour la première fois en 2015, dépassé celui des feature phones.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer