Le Nothing phone (1) n’a pas passé la certification FCC et ne sera pas disponible aux Etats-Unis

Par Sylvain PICHOT - 25 juillet 2022 à 16:45
Soutenu par une campagne médiatique et marketing particulièrement soutenu ces derniers temps, la marque Nothing a pu lancer son premier smartphone, le phone (1). Mais celui-ci n’a pas passé la certification FCC faute, semble-t-il, de ne pas avoir réussi à trouver d’accord de distribution du mobile par les opérateurs aux Etats-Unis rendant sa commercialisation extrêmement délicate outre Atlantique.
 Le Nothing phone (1) n’a pas passé la certification FCC et ne sera pas disponible aux Etats-Unis

Le premier smartphone Nothing phone (1) a été officiellement lancé le 12 juillet dernier lors d’une présentation qui s’est déroulée à Londres. Décliné en noir ou en blanc avec un design transparent et doté d’un système de rétroéclairage du dos selon différentes fonctions, ce mobile veut marquer une rupture significative dans la conception des mobiles et l’offre faite aux utilisateurs pour se concentrer vers les fonctions essentielles et l’ergonomie pour y arriver. Le smartphone est disponible depuis quelques jours maintenant et proposé en différentes déclinaisons avec 8 ou 12 Go de mémoire vive et une capacité de stockage de 128 ou 256 Go. Mais le mobile n’est pas passé par la case de certification par la FCC, la Federal Communications Commission, organisme responsable de la certification des produits électroniques, indépendant aux Etats-Unis et qui règlement tous les appareils qui embarquent de l’électronique soit les smartphones, les télévisions, les radios, les amplificateurs, etc.

Le Nothing phone (1) saute la certification FCC

Si on veut vendre un produit électronique aux Etats-Unis, il faut obligatoirement qu’il ait été validé par les équipes de la FCC. Il existe d’autres organismes du même type à travers le monde dont le BIS, en Inde qui joue le même rôle et qui lui a certifié le Nothing phone (1). Mais alors pourquoi pas le FCC ? Cela semble du au fait que la marque lancée par Carl Pei ait, pour le moment, décidé de ne pas passer son mobile à la certification FCC à cause du fait que la marque n’aurait pas trouvé d’accord de distribution de son smartphone avec les opérateurs américains. En effet, à la différence de beaucoup de pays à travers le monde où les marques vendent leurs téléphones directement aux utilisateurs en passant par différents canaux de distribution, aux Etats-Unis, 90% des smartphones vendus le sont par les opérateurs de téléphonie mobile. Une marque qui souhaite donc commercialiser un smartphone aux Etats-Unis doit donc parvenir à conclure des accords avec ces derniers au risque de passer complètement à côté du marché ce que ne peut pas risquer Nothing pour son premier smartphone.

Un passage par la FCC très coûteux pour les marques

Le fait de présenter un appareil électronique à la FCC pour certification n’est pas gratuit. Cette étape est même particulièrement coûteuse puisque selon Avi Greengart, analyste, ce processus peut valoir jusqu’à un million de dollars par téléphone et par opérateur ce qui est très loin d’être négligeable pour une entreprise surtout si elle est aussi jeune que Nothing. Malgré cela, il semble que la société ait comme projet de lancer son mobile aux Etats-Unis et indique même que « si les utilisateurs veulent vraiment que le phone (1) soit disponible aux Etats-Unis dès que possible, ils doivent pousser leurs opérateurs à le demander ». Quoi qu’il en soit, il n’y a aucun risque à utiliser le smartphone Nothing phone (1) même sans certification FCC étant donné qu’il a tout de même été certifié par d’autres organismes dont le BIS, en Inde. Peut-être que finalement, avec la pression des utilisateurs sur leurs opérateurs US, le mobile finira par trouver ses canaux de distribution outre Atlantique.

 
 
 

Smartphone Sony

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Honor 70
image Xiaomi 12 Lite 5G