Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Nokia N-Gage

La Nokia N-Gage combine les fonctions d'une console portable à celles d'un téléphone mobile. Ce concept hybride possède de nombreuses fonctions avancées telles que : bluetooth, lecteur AAC/MP3, navigateur xHTML, lecteur RealOne player, radio FM…

Une prise en main à l'horizontale
Le design de la N-Gage n'est pas sans rappeler celui du récent 3300 qui est très proche de la console d'un point de vue esthétique. La touche multidirectionnelle se trouve à gauche de l'écran tandis que les touches 'numéro' se trouvent à droite. Cet emplacement convient parfaitement à une utilisation du type 'console'. Vous pourrez accéder facilement aux menus 'lecteur audio' 'radio' et 'téléphone' grâce aux 3 touches directes situées sous la touche multidirectionnelle. Les touches décrocher / raccrocher se trouvent quant à elles d'une part et d'autres de l'écran.

Tout comme pour le 3300, la position 'téléphone' pourra dérouter certains utilisateurs, car il faut tourner le terminal « à la verticale ». Du coup votre oreille se retrouve collée au clavier et la prise en main n'est pas des pus aisée.
L'appareil est équipé d'un écran capable d'afficher 4096 couleurs. Les dimensions de l'écran sont honnêtes (176*208 pixels) : l'écran est donc plus haut que large.

L'interface utilisateur (menu principal) bénéficie d'un nouvel habillage attrayant :
• Téléphone
• Contacts
• Agenda
• Messages : gestion de vos SMS
• Multimédia : RealOne Player, capture d'écran, lecteur audio, radio, enregistreur, compositeur
• Suppléments : horloge, notes, journal, calculatrice, convertisseur…
• Répertoire SIM, carte mémoire…
• Modes : général, silencieux, réunion, extérieur…
• Applications : Duel Zone

Une vraie console de jeux vidéo
Une fois de plus Nokia nous fait preuve d'innovation dans le domaine des téléphones mobiles. Cette fois-ci le leader finlandais nous propose un téléphone mobile capable de faire office de console de jeux vidéo ! Dévoilée il y a un an, ce téléphone hybride a suscité la curiosité de nombreux passionnés. Mais qu'en est-il vraiment dans un secteur où 99% des parts de marché sont occupées par un seul constructeur : Nintendo.

Autant le dire tout de suite, le rendu des jeux sur la N-Gage est plutôt impressionnant ! Quel plaisir de retrouver Sonic (le hérisson de Sega) dans de nouvelles aventures ou encore Tomb Raider dans des décors 3D à vous couper le souffle.
Le must de la N-Gage, c'est encore la possibilité de jouer via Bluetooth avec un adversaire situé dans un rayon de moins de 10 mètres. Le tout sans fil ! Idéal pour les jeux en réseau local.

Les jeux se présentent sous forme de mini cartouches (format MMC). Et c'est là le point noir de la N-Gage : pour changer de jeu, vous devez opter le couvercle de la console ainsi que la batterie. Mais pourquoi avoir choisi ce système alors qu'un lecteur de carte externe aurait largement fait l'affaire ?

Lors de la sortie de la N-Gage (le 07 Octobre 2003), seuls 5 jeux étaient disponibles dans le commerce, mais le catalogue devrait très vite s'étoffer. De plus Nokia a réussi le pari de réunir de très grands noms du jeu vidéo autour de son projet (Sega, Eidos, Activision, Electronic Arts, Taïto, Gameloft…). A noter le prix des jeux assez élevés : de 39 à 49 euros.

Musique et format MMC
En plus de la console de jeux vidéo, la N-Gage est une surdouée en matière de musique : lecteur numérique, radio FM stéréo et logiciel PC Nokia Audio Manager vont ravir les fans de musique. Vous pourrez ainsi lire vos fichiers MP3 et AAC, enregistrer de la musique à partir d'un équipement audio externe, transférer vos fichiers via le câble USB et écouter votre musique via le kit oreillette ou le haut-parleur intégré.

Le téléphone est équipé de nombreuses autres fonctionnalités : navigateur XHTML via GSM, HSCSD et GPRS, tri-bande, SMS / MMS, commandes vocales, dictaphone, mains-libres, applications PIM, agenda, réveil (fonctionne même lorsque le téléphone est éteint), calculatrice, compte à rebours, chronomètre, jeux et applications J2ME©, infrarouge, prise en charge des protocoles e-mail (IMAP4, POP3, SMTP, MIME2), SyncML…

Autre bonne surprise, la N-Gage dispose d'une mémoire partagée de 3.4 Mo qui peut être utilisée par les fonctions suivantes : images, répertoire, agenda, messages et autres applications supplémentaires.

Le téléphone est livré avec une carte mémoire MMC pré-installée et pré-formatée de 64 Mo et prend en charge des cartes mémoires compatibles d'une capacité maximale de 128 Mo. Vous pouvez stocker sur votre carte mémoire vos fichiers de musique, des jeux et des applications Java, et des sonneries AAC, MIDI et MP3.
Vous pouvez également sauvegarder et restaurer des informations (contacts, agenda, SMS et signets) de et vers la carte mémoire. Celle-ci se loge à côté de la carte SIM sous la batterie du téléphone.

La N-Gage est proposée dans un coffret complet comprenant une batterie, un chargeur, un kit oreillette stéréo (HDD-2), un câble audio (ADE-2), un câble adaptateur (ADA-2), un CD-Rom et un câble de connexion PC (USB - DKE-2).

La N-Gage est sans nulle doute l'un des événements de l'année 2003 dans l'industrie des terminaux mobiles. Impossible d'y échapper devant la campagne monstre qu'a lancé Nokia. Au final, les avis sont très mitigés sur l'avenir de la N-Gage. Téléphone ou console ? Console ou téléphone ? Il semblerait que le concept aie du mal à trouver sa place. Quoiqu'il en soit, Noël sera LA période clef pour Nokia durant laquelle la N-Gage jouera son avenir. Pari difficile donc dans un marché dominé par Nintendo et où Sony (PSP) fera son apparition en 2004, probablement suivi de Microsoft.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer