Test POCO M4 Pro : notre avis complet sur ce smartphone design et pas cher

Test POCO M4 Pro : notre avis complet sur ce smartphone design et pas cher

Par Sylvain PICHOT - 11 février 2022 à 16:0
Avis LesMobiles.com
Le smartphone Poco M4 Pro est un téléphone mobile d’entrée de gamme proposé, lors de sa sortie, à partir de 230 € embarquant un écran LCD 90 Hz, une connectivité 5G, un capteur photo de 50 mégapixels et une grande batterie, le tout organisé au sein d’un design qui semble particulièrement abouti. Il vient concurrencer les Oppo A54 5G, Xiaomi Redmi Note 10 5G, le Vivo Y52 5G et vise le Samsung Galaxy M32, légèrement plus cher et 4G. Nous avons pu le tester pendant un moment et voici nos impressions.

Principales caractéristiques techniques du POCO M4 Pro :

  • Écran LCD de 6,6 pouces, 1080x2400 pixels 90 Hz
  • Chipset MediaTek Dimensity 810
  • 4 ou 6 Go de mémoire vive
  • 64 ou 128 Go de stockage interne extensibles
  • Double capteur photo 50+8 mégapixels
  • Capteur frontal 16 mégapixels
  • Lecteur d’empreinte digitale sur le profil
  • Batterie 5000 mAh compatible charge 33 watts
  • Système d’exploitation : Android 11 avec une surcouche logicielle MIUI 12.5

Achetez le POCO M4 Pro chez Amazon

Achetez le POCO M4 Pro chez Rakuten

Achetez le POCO M4 Pro chez Fnac

Design du POCO M4 Pro

Le smartphone POCO M4 Pro n’est pas vraiment au niveau de son rang d’entrée de gamme puisqu’il confère au mobile un aspect beaucoup plus stylé que ceux utilisés normalement pour ce type d’appareil. En effet, il profite d’un dos remarquable qui reflète la lumière avec différents coloris selon l’angle de vision. Le mobile est proposé en trois couleurs : bleu glacier (notre modèle de test), noir intense et le fameux jaune POCO, cher à la marque. Avec le bleu glacier, il y a des pointes de bleus qui tirent sur le vert et quelques marques de bleus plus clairs pour finir par endroits sur une teinte presque blanche. C’est très joli et agréable à l’œil. Le revêtement est très légèrement granuleux mais reste agréable au toucher. En outre, les lignes sont assez classiques avec des bords arrondis juste ce qu’il faut pour offrir une très bonne prise en main et un pourtour qui est en plastique, mais dans le même ton que la coque arrière tout aussi brillante, mais pas sans reflets.

Dos du POCO M4 Pro

Au dos, comment ne pas remarquer la partie optique installée dans le coin supérieur à gauche, mais qui est prolongée graphiquement par une bande noire de la hauteur du bloc occupant presque toute la largeur de l’appareil. Au final, les capteurs photo sont très légèrement surélevés par rapport au reste du dos. En regardant rapidement cette partie, on pense que le smartphone contient de nombreux capteurs, mais en fait, ils ne sont que deux. Tout ça pour ça, car si on voit bien le capteur principal mis en valeur, juste en dessous, il y a 4 cercles, mais un seul contient le second objectif photo. Dans les autres, il y a un flash, une inscription AI et un point rouge (uniquement pour faire joli). Tout cela pour des raisons de symétrie et finalement, c’est assez bien intégré, mais peut-être plus imposant que cela ne devrait.

Appareil photo du POCO M4 Pro

Le POCO M4 Pro n’est pas un téléphone spécialement petit. Il fait 195 grammes sur la balance contre 193 grammes pour le Vivo Y52 5G, 190 grammes pour les Oppo A54 5G et Xiaomi Redmi Note 10 5G et 180 grammes pour le Samsung Galaxy M32.

Si on fait le tour de l’appareil, on trouve le bouton de mise en veille installé sur le profil droit qui joue aussi le rôle de lecteur d’empreinte digitale. Juste au-dessus, il y a le double bouton pour gérer le volume. Comme tous les smartphones de la marque Xiaomi et donc POCO, la tranche supérieure accueille un émetteur infrarouge pour en faire une télécommande universelle avec l’application préinstallée qui va bien. Notez aussi la présence d’un haut-parleur. Sur le profil de droite, il y a le tiroir des cartes SIM. Le POCO M4 Pro peut supporter deux cartes SIM simultanément ou une carte SIM et une carte mémoire afin d’étendre la capacité de stockage interne. Enfin, sur le profil inférieur, on trouve un port audio pour brancher un casque, le connecteur USB-C et un second haut-parleur. La bonne nouvelle de cette configuration est le fait que le mobile propose un son stéréo ce qui est très rare dans ce segment de marché. Par contre, malheureusement, le son est plus fort à droite qu’à gauche certainement à cause de l’utilisation de deux transducteurs différents. En termes de connectivité, le POCO M4 Pro propose un accès aux réseaux 5G et il offre également du Wi-Fi et du NFC afin de pouvoir payer sans contact et s’appairer instantanément avec d’autres appareils compatibles. La concurrence propose également la 5G sauf pour le Samsung Galaxy M32 qui est « limité » à la 4G. Notez que le constructeur a attribué au POCO M4 Pro un indice de protection contre les éclaboussures, IP53.

Profil du POCO M4 Pro

Connectique du POCO M4 Pro

Un écran tout juste passable

À notre grande surprise, un modèle de milieu de gamme comme le Nokia X20 embarque un écran LCD à 60 Hz, soit la base. Le POCO M4 Pro pourtant plus abordable utilise un écran aussi LCD, mais avec une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz ce qui permet d’obtenir des défilements plus fluides. En outre, on peut compter sur un taux d’échantillonnage tactile de 240 Hz afin d’avoir une bonne réactivité dans les jeux vidéo. À titre de comparaison, les autres mobiles concurrents disposent aussi d’un écran LCD à 90 Hz sauf pour le Vivo Y52 5G qui plafonne à 60 Hz comme celui du Samsung Galaxy M32, mais qui profite d’une dalle AMOLED plus intéressante, car offrant une meilleure colorimétrie et des noirs profonds. La définition de la surface d’affichage du Poco M4 Pro est classique : 1080x2400 pixels. Les bords de l’écran sont assez fins pour donner l’impression qu’il occupe une grande partie de la façade. En outre, notez que le capteur photo frontal est installé derrière un poinçon, ce qui est toujours mieux qu’une encoche comme sur le Nokia G50, par exemple. Comme d’habitude, c’est la partie inférieure qui est la plus épaisse, mais cela reste tout à fait raisonnable.

Ecran du POCO M4 Pro

Dans les paramètres, il y a un mode lecture pour limiter la fatigue oculaire et on peut choisir entre plusieurs schémas de couleur entre Intense, Saturé ou Standard (ce dernier offrant le meilleur rendu). Il est également possible de modifier la température de la couleur pour avoir une teinte plus chaude ou plus froide. La fréquence de rafraîchissement peut être bloquée sur 60 ou 90 Hz selon les besoins, mais il n’y a pas de mode automatique qui permettrait d’optimiser la consommation d’énergie. La luminosité offerte par la dalle installée sur le POCO M4 Pro est tout juste suffisante pour un usage en extérieur en plein soleil. L’ombre est conseillée.

Plutôt de bonnes performances au regard de son rang

Pour fonctionner, le POCO M4 Pro embarque une puce MediaTek Dimensity 810 associée à 4 ou 6 de mémoire vive et 64 ou 128 Go d’espace de stockage interne extensibles grâce à une carte mémoire. Nous avons testé la version 6+128 Go et l’avons soumis à plusieurs outils de mesure de performances brutes. Dans les paramètres, il est possible d’activer la fonction d’extension de la mémoire vive. Chez realme, cette option se trouve dans les paramètres système de l’appareil alors qu’ici, il faut ouvrir le menu Paramètres supplémentaires puis la fonction Extension de mémoire. 2 Go peuvent ainsi être récupérés de la mémoire de stockage.

Il en ressort des résultats que nous pouvons qualifier d’intéressants pour un modèle d’entrée de gamme. L’appareil s’en sort au niveau du multitâche et nous avons constaté assez peu de ralentissement lors de son usage au quotidien même s’il faut patienter plus qu’avec un mobile haut de gamme, c’est certain, mais il n’y a là rien de rédhibitoire, selon nous. La puce installée au cœur du mobile permet de s’adonner à quelques jeux, mais il ne faut pas s’attendre à pouvoir afficher tous les détails avec un maximum de fluidité. Sur le papier, il offre de meilleures performances que le Xiaomi Redmi Note 10 5G et le Vivo Y52 5G qui partagent un processeur MediaTek Dimensity 700 ou que le Oppo A54 5G avec son chipset Qualcomm Snapdragon 480 et que le Samsung Galaxy M32 avec son MediaTek Helio G80.

Résultat tests de performances du POCO M4 Pro

Achetez le POCO M4 Pro chez Amazon

Achetez le POCO M4 Pro chez Rakuten

Achetez le POCO M4 Pro chez Fnac

Android 11 à bord avec une surcouche MIUI efficace et personnalisable

Le POCO M4 Pro que nous avons testé disposait de la version 11 d’Android avec une surcouche logicielle MIUI 12.5 commune avec les mobiles de la marque Xiaomi. La mise à jour de sécurité datait du 5 novembre 2021 ce qui n’est pas la plus récente. Par défaut, il y a de nombreuses applications préinstallées.

Interface du POCO M4 Pro

Applications installées POCO M4 Pro

On a ainsi droit à AliExpress, Amazon Music, Boutique Amazon, LinkedIn, Lords Mobile : Tower Defense, Netflix, PUBG Mobile, Share Me, Télécommande (pour utiliser l’émetteur infrarouge), TikTok et WPS Office (suite bureautique). Ajoutez à cela les applications Google. Certains apprécieront de déjà trouver des applications qu’ils utilisent, mais d’autres préfèrent un environnement plus épuré. Avec MIUI, il est possible d’utiliser les gestes pour naviguer dans les menus, revenir à l’accueil et ouvrir la page des applications en cours d’utilisation. Sur cette page, comme sur les mobiles Xiaomi, l’interface propose de nombreuses fonctionnalités : Nettoyeur, analyse de sécurité, nettoyage en profondeur et gérer les applications avec un affichage en hauteur alors que la plupart des pages proposent habituellement une organisation dans le sens de la largeur. Un bouton virtuel permet de fermer instantanément toutes les applications ouvertes. En faisant un geste depuis le haut de l’écran, du côté gauche du poinçon, on tire les notifications et en réalisant le même geste depuis le côté droit du poinçon, on tire les fonctions raccourcies. Ceux-ci sont personnalisables afin d’afficher celles qui sont le plus souvent utilisées. Les paramètres sont nombreux et assez bien organisés et les options de personnalisation de l’interface sont au complet. Notez la possibilité d’activer le mode Game Turbo, des fenêtres flottantes et un espace sécurisé.

Paramètres écran POCO M4 Pro

Paramètres généraux du POCO M4 Pro

Sécurité POCO M4 Pro

Que vaut-il en multimédia ?

Pour la lecture de contenus via les plateformes de streaming, le POCO M4 Pro est capable d’afficher une définition Full HD, car il est compatible avec le protocole de gestion des droits numériques Widevine L1. Pour prendre des photos, le mobile dispose donc d’un capteur principal de 50 mégapixels associé à un autre capteur de 8 mégapixels pour les prises de vue en mode grand-angle. On pourrait dire qu’il s’agit du minimum en termes de configuration, car chez la concurrence, il y a plus de capteurs. Les Redmi Note 10 5G et Vivo Y52 5G se partagent une configuration de 48+2+2 mégapixels. Ajoutez un capteur grand-angle sur le Oppo A54 5G et remplacer le 48 mégapixels par un 64 mégapixels, aussi avec un objectif de 8 mégapixels et deux autres de 2 mégapixels chacun pour le Samsung Galaxy M32. Les photos que nous avons pu réaliser avec le POCO M4 Pro ne sont pas très gratifiantes, manquant de netteté et d’une colorimétrie fidèle. La capture de lumière est suffisante, mais le dynamisme n’y est pas vraiment, livrant des clichés assez fades et sans réelle saveur. Les photos en mode ultra-grand angle ne sont pas transcendantes non plus avec là aussi une dérive colorimétrique assez importante par rapport à la réalité. Notez la possibilité de filmer avec une définition Full HD à 60 images par seconde, mais sans stabilisateur ce qui peut rendre délicate la captation d'événements sportifs, par exemple, mais peut convenir pour des sujets qui ne bougent pas trop.

Photo grand-angle avec le POCO M4 Pro

L’interface de l’application Appareil photo est classique avec les options principales en haut dont certains modes de prise de vue, ce que nous n’aimons pas trop, préférant qu’ils soient tous au même endroit. De gauche à droite, il y a les modes Pro, Vidéo, Photo, Portrait et Plus. Ce menu permet d’accéder aux autres modes : Nuit, 50M, vidéo courte, Panorama, Documents, Ralenti, Accéléré sachant que le menu est personnalisable afin de faire glisser en bas un ou plusieurs modes souvent utilisés. Plusieurs niveaux de zoom sont immédiatement disponibles ce qui facilite ce type d’opération : 0,6x, 1x, 2x, 4x, 6x, 8x et 10x sachant que l’agrandissement est purement numérique donc pas vraiment exploitable au-delà de 2x.

Photo ultra grand angle POCO M4 Pro

Photo zoom avec POCO M4 Pro

Une très bonne autonomie et une charge assez rapide

Avec sa batterie de 5000 mAh, le POCO M4 Pro fait comme les meilleurs milieux et haut de gamme. Avec le mode 60 Hz, nous avons pu l’utiliser pendant 2 jours environ ce qui est très bien, mais l’autonomie chute lorsqu’on passe à 90 Hz, restant malgré tout satisfaisante, car atteignant facilement la journée et demie. L’appareil peut supporter une charge à 33 watts ce qui est appréciable pour un mobile d’entrée de gamme et coiffant au poteau ses concurrents puisque le Redmi Note 10 5G et le Vivo Y52 5G plafonnent à 18 watts, comptez 25 watts pour le Samsung Galaxy M32 et seulement 9 watts, donc beaucoup plus long pour le Oppo A54 5G. Branché au chargeur livré avec, comptez sur un gain de 33% après 30 minutes de charge.

Achetez le POCO M4 Pro chez Amazon

Achetez le POCO M4 Pro chez Rakuten

Achetez le POCO M4 Pro chez Fnac

Notre avis sur le POCO M4 Pro

Le POCO M4 Pro est joli et plutôt agréable à utiliser au quotidien répondant assez bien à son propriétaire. On apprécie sa connectivité assez complète et le fait qu’il puisse se transformer en une télécommande universelle, le cas échéant. Son écran est juste satisfaisant et les photos réalisées ne sont pas extraordinaires, mais il offre une puissance de calcul intéressante et une très bonne autonomie avec une vitesse de recharge pertinente. 

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Honor 70
image Google Pixel 6a