promo red by sfr

Test Google Pixel 6 Pro : enfin, un smartphone Google haut de gamme qui vient concurrencer l'iPhone 13

Par Sylvain PICHOT

Mis à jour le 5/11/2021 à 16h51

Le smartphone Google Pixel 6 Pro représente le haut de gamme chez le géant américain qui pour l’occasion a intégré une nouvelle puce Google Tensor développée avec Samsung et des caractéristiques techniques à la pointe. Proposant un design que nous pouvons qualifier de clivant, original dirons certains, il vient de frotter au haut du panier où le moindre faux pas est irréparable. Profitant du tout nouveau système Android 12, il promet une belle expérience connectée. Nous avons pu le tester pendant un moment et voici nos impressions.

Test du Google Pixel 6 Pro

Principales caractéristiques techniques du Google Pixel 6 Pro :

  • Écran AMOLED de 6,7 pouces, 1440x3120 pixels 120 Hz
  • Chipset Google Tensor
  • 12 Go de mémoire vive
  • 128 Go de stockage interne non extensibles
  • Triple capteur photo 50+12+48 mégapixels
  • Capteur frontal 11,1 mégapixels
  • Lecteur d’empreinte digitale sous l’écran
  • Batterie 5000 mAh compatible charge 30 watts
  • Système d’exploitation : Android 12

Design du Google PIxel 6 Pro

Le design du smartphone Google Pixel 6 Pro, comme le Pixel 6, marque une rupture avec les précédents modèles du géant américain. En effet alors que les Pixel 4a 5G et Pixel 5, les derniers en date, proposent un design minimaliste tout en noir, les Pixel 6 Pro et Pixel 6 sont en couleur et disposent de formes bien plus évoluées rehaussant le niveau pour le hisser jusqu’aux autres modèles haut de gamme du marché. Le Pixel 6 Pro fait 210 grammes ce qui est au-dessus de la moyenne des autres smartphones disponibles et effectivement, en main, on le sent bien. Ses dimensions sont revues à la hausse aussi. Le Pixel 6 Pro mesure 163,9 mm de haut pour 75,9 mm de large et 8,9 mm d’épaisseur. Ce n’est pas un modèle de finesse donc par rapport aux iPhone 13 ou Samsung Galaxy S21 et même Xiaomi Mi 11, par exemple.

Dos du Google Pixel 6 Pro

Les bords de l’appareil sont arrondis ce qu’il faut pour proposer une excellente prise en main. Ils font beaucoup penser à ceux que l’on trouve sur les Sony Xperia, ronds et noirs, sur notre modèle de test. Le dos est en verre alors qu’il était en plastique sur les précédents mobiles Google. Ce qui marque également c’est la barre des objectifs photo qui occupe toute la largeur du dos du smartphone. L’avantage d’aller d’un bout à l’autre est de proposer une position parfaitement stable lorsque l’appareil est posé sur un bureau, par exemple. Le bloc optique dépasse du reste de la coque arrière arborant une autre couleur comme pour mieux se distinguer. Il y a trois couleurs à l’arrière de l’appareil, entre celle de la partie principale, celle du bloc optique et celle de la partie supérieure qui sont distinctes les unes des autres pour un effet assez intéressant.

Profil du Google Pixel 6 Pro

Si on fait le tour de l’appareil, on note la présence du bouton de mise en veille et de celui qui permet de gérer le volume installés sur le profil droit. Le bouton du volume est installé dessous celui de la mise en veille ce qui est un peu déconcertant et peut rendre délicat l’accès au second étant donné qu’il est un peu haut. Toutefois, la saisie de l’appareil permet d’activer le mode Display Always afin de déverrouiller le mobile avec une empreinte digitale évitant d’avoir à appuyer sur le bouton de réveil. Le lecteur d’empreinte est idéalement placé puisqu’il tombe naturellement sous le pouce, étant situé à 3,5 cm environ du bas du mobile alors que d’autres sont installés plus bas à seulement 1 cm.

Connectique du Google Pixel 6 Pro

Sur le profil gauche, il y a le tiroir pour la carte SIM. Une seule est supportée, mais on peut utiliser la fonction intégrée eSIM. Il n’est pas possible d’étendre la capacité de mémoire interne avec une carte micro SD. Il faut donc utiliser les 128 Go « disponibles » avec attention et, le cas échéant, ne pas hésiter à souscrire à des offres de stockage en ligne. Sinon, sur le profil inférieur, il y a un connecteur USB-C et un haut-parleur. Le son du Google Pixel 6 Pro est stéréo. Il est particulièrement équilibré et cohérent tout en assurant une certaine puissance que nous avons pu observer sur le Xiaomi Mi 10 Pro, par exemple. On apprécie.

En termes de connectivité, le Google Pixel 6 Pro a tout ce qu’il faut pour profiter d’une large connexion en situation de mobilité avec l’accès à la 5G et au Wi-Fi 6E. Il est aussi NFC et intègre une puce UWB (ultra large bande) pour détecter les objets connectés situés à proximité, comme sur les iPhone 12, iPhone 13 et Samsung Galaxy Note 20 Ultra et Galaxy S21 Ultra. Comme tous les smartphones haut de gamme digne de ce nom, le Google Pixel 6 Pro est certifié IP68 ce qui le rend totalement étanche à l’eau et à la poussière.

Acheter le Google Pixel 6 Pro chez Boulanger

Un écran bien plus grand que les précédents

L’écran du Google Pixel 6 Pro est beaucoup plus grand que celui des précédents modèles puisque le Pixel 5 s’affiche sur 6 pouces et le Pixel 4a 5G sur 6,24 pouces. Avec le Pixel 6 Pro, la surface d’affichage est de 6,7 pouces avec un écran incurvé utilisant une dalle Samsung AMOLED LPTO 10bits capable d’afficher jusqu’à 1 milliard de couleurs. Il peut afficher une définition de 1440x3120 pixels, soit supérieure aux classiques 1080x2400 pixels que l’on trouve habituellement proposant ainsi une meilleure lisibilité, mais aussi une consommation d’énergie un peu plus importante. L’écran est compatible HDR et profite d’une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz afin de proposer des défilements fluides (90 Hz pour le Pixel 6). Il y a bien entendu un capteur de luminosité qui permet d’ajuster automatiquement le niveau de rétroéclairage proposé. À ce titre, sur notre modèle de test, nous avons trouvé que l’intensité changeait beaucoup trop souvent, et ce parfois même alors que la luminosité de la pièce n’a pas changé.

Ecran du Google Pixel 6 Pro

Grâce à son caractère incurvé, on profite de bords extrêmement fins. On ne voit pas de différence de teinte même sur les parties incurvées comme c’est le cas sur le Huawei Mate 40 Pro qui peut présenter quelques parties légèrement verdâtres dû à l’angle de l’écran. Les réglages par défaut sont parfaits même si on peut changer le rendu des couleurs pour ceux qui souhaitent entre naturelles, réhaussées ou adaptatives. La fréquence de rafraîchissement est adaptative pouvant varier entre 10 et 120 Hz, selon les besoins.

Achetez le Google Pixel 6 Pro chez RED by SFR

Google Tensor, une toute nouvelle puce à l’intérieur

Les Pixel 6 Pro et Pixel 6 inaugurent la toute première puce développée en collaboration entre Google et Samsung. Gravé en 5 nm et baptisé Tensor, ce chipset combine CPU et GPU, sécurité et connectivité. Elle intègre le module de sécurité Titan pour sécuriser les données des utilisateurs. Cette puce permet d’accélérer certaines fonctionnalités existantes et d’autoriser l’exécution de certaines routines qui ne pouvaient pas être envisagées auparavant. Ainsi à l’image de Samsung, Huawei ou Apple, Google utilise donc désormais ses propres Soc pour ses smartphones ce qui lui permet d’avoir une certaine indépendance vis-à-vis des fournisseurs et de pouvoir optimiser le rendement comme jamais. Le processeur Google Tensor est associé à 12 Go de mémoire vive. Avec une telle configuration, le smartphone se révèle d’une très grande fluidité. Il faut dire aussi que son système Android 12 dans sa plus pure version peut aussi aider. La gestion du multitâche est très rapide et on passe d’une application à une autre extrêmement vite ce qui est aussi le cas pour le lancement des différents programmes sur le mobile. La partie jeu vidéo en profite également avec d’excellentes performances et une extrême jouabilité. Même les jeux les plus exigeants tournent docilement sur le Pixel 6 Pro. Notez malgré tout que l’appareil chauffe un peu après plusieurs minutes de jeu.

Résultats des tests de performance du Google Pixel 6 Pro

Google Pixel 6 Pro : Premier à disposer d’Android 12

Comme les précédents, le Pixel 6 Pro est le tout premier smartphone, avec le Pixel 6, à profiter d’Android 12. Son interface est totalement repensée graphiquement puisqu’il est maintenant possible d’harmoniser les couleurs de celle-ci avec celles du fond d’écran.

Interface du Google Pixel 6 Pro

Les raccourcis des fonctions disponibles au sein de la barre des notifications sont désormais sur deux colonnes avec une forme ovale plus facile à activer ou à désactiver. Ces opérations sont d’ailleurs rendues beaucoup plus faciles en ce qui concerne les fonctions microphone et caméra puisqu’elles disposent d’un raccourci depuis la barre des notifications. En outre, lorsqu’une application utilise l’un ou l’autre de ces périphériques, un petit voyant vert apparaît dans le coin supérieur droit de l’écran pour signaler à l'utilisateur qu’il est en train de se faire filmer ou écouter par l’application en cours d’exécution. Les paramètres ont été refondus aussi avec la possibilité d’enregistrer des données personnelles pour être aidé en cas d’urgence. La gestion des widgets est simplifiée avec un nouveau baptisé Conversation permettant de centraliser les échanges effectués avec un correspondant en particulier. Le gestionnaire de multitâches permet de faire des captures d’écran et aussi de sélectionner seulement certaines parties de ces captures afin d’y effectuer une recherche ou de copier uniquement une zone spécifique.

Interface et Widget Google Pixel 6 Pro

Le partage d’une connexion Wi-Fi est facilité par la mise à disposition des invités sur le réseau d’un QR Code à scanner pour établir la liaison. La fonction sous-titres instantanés permet d’afficher des sous-titres à l’écran selon ce qui est dit sur l’appareil. Toutes les données sont traitées localement ce qui rassure quant à la récupération des informations de ce service.

Fond d'écran et style Google PIxel 6 Pro

Globalement, nous avons particulièrement apprécié Android 12 tant ergonomiquement qu’esthétiquement. On sent aussi que le système a été optimisé pour permettre de meilleures performances.

Gestion paramètres Google Pixel 6 Pro

Photos : encore un cran au-dessus

Jusqu’ici les capacités photo des smartphones Google étaient particulièrement remarquables, et ce même avec des capteurs embarquant un relativement faible nombre de pixels. Avec le Pixel 6 Pro, Google a intégré un module principal de 50 mégapixels grand-angle Quad Bayer ouvrant à F/1.85. Il y a également un autre capteur téléobjectif de 48 mégapixels stabilisé optiquement qui permet de zoomer optiquement jusqu’à 4x et jusqu’à 20x numériquement. Enfin, notez la présence d’un capteur de 12 mégapixels ultra grand-angle sur 114 degrés avec fonction de correction automatique de la distorsion. Un capteur LDAF autofocus laser est également disponible. Pour les selfies, le Pixel 6 Pro embarque un capteur de 11,1 mégapixels.

Photo grand-angle avec le Google Pixel 6 Pro

L’interface de l’application Caméra est assez classique. Les niveaux de zoom sont immédiatement disponibles ce qui est toujours une très bonne chose (0,7x, 1x, 2x et 4x). En tapant sur l’écran, on peut afficher trois réglages : luminosité, température des couleurs et contraste. En fonction des situations et ce que vous présentez devant l’objectif, le module peut vous suggérer l’utilisation d’un mode plutôt qu’un autre. Les modes disponibles sont : Vision de nuit, Mouvement, Portrait, Appareil photo, vidéo et Modes (Panorama, Photo Sphere, Lens que l’on peut aussi trouver directement au niveau de la page d’accueil du système en bas de l’écran).

Le Pixel 6 Pro propose la fonction Mouvement qui est elle-même décomposée en deux modes : panoramique avec mouvement ou pose longue. Dans le premier cas, l’appareil se concentre sur un sujet en mouvement et ajoute un effet de flou d’arrière-plan pour symboliser la notion de vitesse. La fonction Pose longue permet d’ajouter aussi un flou sur les sujets en mouvement pour immortaliser des cascades, typiquement. Les résultats sont vraiment pertinents et intéressants.

Photo en mouvement avec le Google Pixel 6 Pro

Le Pixel 6 Pro dispose également d’une nouvelle fonction d’édition des photos. Directement au sein de l’application Photos, on peut désormais lancer l’outil Gomme magique. Celle-ci permet de supprimer un ou plusieurs éléments indésirables qui se trouvent sur l’image. Cela permet de se passer d’une application tierce qui pourrait faire le même traitement. Ici, la correction est très efficace et particulièrement pratique. Notez qu’un avertissement peut apparaître à l’écran lorsque l’objectif semble trop sale pour produire des images de qualité. Par contre, il n’y a pas, comme chez Sony, une alerte en cas de présence d’un doigt devant l’objectif. Toutefois, il faut reconnaître que ce cas de figure est beaucoup moins courant que sur une organisation plus « classique » des objectifs photo, dans le coin supérieur gauche. Ici, surtout avec la protubérance du bloc, il est difficile de mettre les doigts devant.

Interface photo du Google PIxel 6 Pro

Les photos produites par le Google Pixel 6 Pro sont d’excellentes factures avec une colorimétrie extrêmement fidèle et un piqué particulièrement intéressant. Les détails sont nombreux et on peut profiter d’un objectif stabilisé ce qui rend la vie plus facile notamment lorsqu’on veut zoomer sur un élément de la scène. Le Pixel 6 Pro est dans la droite lignée de ces prédécesseurs livrant une très grande qualité pour les photos aussi bien de jour que de nuit. Pour être tout à fait transparents, nous avons éprouvé quelques difficultés parfois à faire la mise au point, l’appareil se bornant à vouloir faire la netteté sur des objets beaucoup plus loin alors que nous aurions souhaité avoir un sujet proche net. On y arrive tout de même et peut-être qu’une mise à jour pourrait apporter plus de facilité sur ce point.  

Photo zoom avec le Google Pixel 6 Pro

L’autonomie du Pixel 6 Pro

Alors que le Pixel 5 embarque une batterie d’une capacité de 4000 mAh, le Pixel 6 Pro dispose d’une unité d’alimentation de 5000 mAh ce qui représente une évolution intéressante. Avec elle, nous avons pu utiliser le mobile pendant une grosse journée avec une seule charge et avec un usage plutôt intensif. Ce n’est pas exceptionnel, mais tout de même dans la moyenne supérieure par rapport aux autres smartphones. On peut toutefois regretter et c’est d’ailleurs l’un des seuls reproches que l’on peut faire à ce Pixel 6 Pro, c’est sa faible capacité de charge à 30 watts alors que l’on commence à voir beaucoup d’appareils capables de supporter la charge à 67 watts, sans parler des Xiaomi 11T Pro et Redmi Note 11 Pro+ pouvant accepter la charge à 120 watts. Ici, comptez environ 27% de gain en 30 minutes de chargement avec un bloc 45 watts, sachant que Google ne fournit pas de bloc d’alimentation avec son Pixel 6 Pro. C’est lent. Notez tout de même la possibilité d’une charge sans fil, par induction et d’une charge inversée ce qui est toujours appréciable.

Acheter le Google Pixel 6 Pro chez Boulanger

Achetez le Google Pixel 6 Pro chez RED by SFR

Notre avis sur le Google Pixel 6 Pro

Avec le Pixel 6 Pro, Google revient dans la course des meilleurs smartphones haut de gamme. Ce modèle ne souffre d’aucune critique si ce n’est peut-être sa capacité de charge assez faible par rapport à la concurrence. Certains peuvent aussi lui reprocher l’impossibilité d’étendre sa mémoire interne, chose à laquelle on peut répondre par l’utilisation de services de stockage en ligne. Le reste est un tableau très complet et extrêmement performant avec des fonctionnalités intéressantes proposées par Android 12. Si on peut se poser des questions sur son design, le Pixel 6 Pro propose un écran remarquable et une très haute qualité de photos.

La note de LesMobiles.com

Google Pixel 6 Pro

Google Pixel 6 Pro
95%

4,8 / 5

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close