Test du smartphone Motorola Edge 30 : un mobile très polyvalent, parfaitement équilibré sans réel défaut

Test du smartphone Motorola Edge 30 : un mobile très polyvalent, parfaitement équilibré sans réel défaut

Par Sylvain PICHOT - 22 juillet 2022 à 15:40
Avis LesMobiles.com
Le smartphone Motorola edge 30 est un modèle de milieu de gamme/Premium qui se veut être un téléphone polyvalent aussi bien dans le domaine de la photo que des performances tout en proposant une bonne autonomie et une certaine qualité d’affichage. Il arrive dans un segment de marché extrêmement disputé où il faut jouer des coudes pour se distinguer. Pourra-t-il y parvenir ? Nous avons pu le tester pour nous en rendre compte et voici nos impressions à son sujet.

Principales caractéristiques techniques Motorola edge 30 :

  • Écran AMOLED de 6,7 pouces, 1080x2400 pixels 144 Hz
  • Chipset Qualcomm Snapdragon 778G+
  • 8 Go de mémoire vive
  • 128 ou 256 Go de stockage interne non extensibles
  • Triple capteur photo 50+50+2 mégapixels
  • Capteur frontal 32 mégapixels
  • Lecteur d’empreinte digitale sous l’écran
  • Batterie 4020 mAh compatible charge 33 watts
  • Système d’exploitation : Android 12 avec une surcouche logicielle épurée

Achetez le Motorola edge 30 chez Boulanger

Achetez le Motorola edge 30 chez Rakuten

Achetez le Motorola edge 30 chez Amazon

Design Motorola edge 30

Le design du smartphone Motorola edge 30 est plutôt conventionnel ne marquant pas de différence significative avec la plupart des autres mobiles du marché. Son châssis est en plastique laissant passer les ondes des antennes de télécommunication. Son dos l’est tout autant, parfaitement plat avec une surface extrêmement agréable au toucher, car très lisse.

Dos du Motorola edge 30

On apprécie également les reflets sur la couleur unie de la face arrière. Le Motorola edge 30 est décliné en gris foncé, argent ou bleu/vert. Les doigts n’y laissent pas de traces s’ils sont secs. La partie arrière ne revient pas sur les profils, comme l’écran. Toujours au dos, il y a le bloc d’optiques installé dans le coin supérieur à gauche. Il dépasse sérieusement de la surface du dos avec une plaque en verre contenant un léger motif et les trois capteurs alignés verticalement. Le module principal est légèrement décalé par rapport aux deux autres, un peu plus bas. L’ensemble ne gêne absolument pas la prise en main.

Bloc caméra Motorola edge 30

Le Motorola edge 30 est particulièrement léger : 155 grammes alors que la concurrence est plutôt à 179 grammes pour le Honor 50, 173 grammes pour le Oppo Find X5 Lite, 179 grammes aussi pour le Vivo V23 5G ou 189 grammes pour le Samsung Galaxy A53 5G. Le Nothing phone (1) qui partage le même processeur fait 193,5 grammes. Le edge 30 est aussi très fin : 6,79 mm ce qui en fait l’un des mobiles les moins épais au monde. Le Vivo V23 5G affiche aussi une certaine finesse à 7,39 mm tandis que le Honor 50 propose un profil de seulement 7,77 mm. En main, effectivement, on a vraiment une impression de légèreté avec le edge 30.

Profil du Motorola edge 30

Connectique du Motorola edge 30

Si on fait le tour de l’appareil, on note la présence des boutons de mise en veille et de gestion du volume du même côté, à droite. Sur le profil supérieur, il y a un microphone tandis que le profil inférieur accueille le haut-parleur, le connecteur USB-C, un autre microphone et le tiroir à cartes SIM. Deux d’entre elles peuvent être supportées, mais il n’est malheureusement pas question d’insérer une carte mémoire pour étendre la capacité de stockage interne.

Le mobile propose un son stéréo d’une bonne tenue et profitant d’un certain équilibre. On apprécie sa tonalité et son dynamisme. Il manque cruellement de basses faisant la part belle aux dialogues plutôt qu’aux explosions. Le côté droit est plus fort que le côté gauche, ce qui peut être corrigé dans les paramètres d’accessibilité de l’appareil. Impossible de brancher un casque sans utiliser un adaptateur USB-C vers jack. L’application Dolby Atmos permet de pouvoir choisir entre plusieurs modes d’écoute : Audio intelligent, Musique, Film, Jeu ou Podcast avec des rendus effectivement différents dans chaque cas.

Le Motorola edge 30 est compatible 5G et propose du Wi-Fi 6E ce qui est une bonne chose permettant ainsi de profiter d’excellents débits en situation de mobilité ou chez soi, avec un routeur compatible. Il supporte également la technologie NFC pour le paiement sans contact. Il est officiellement certifié IP52 ce qui le rend résistant aux éclaboussures, mais à l’immersion sous l’eau ni à la poussière. On va s’en contenter, mais le Samsung Galaxy A53 5G est totalement étanche, pour sa part ce qui est appréciable pour le même prix que le mobile Motorola testé dans cet article. Son grand rival, le Nothing phone (1) est aussi « seulement » certifié IP53.

Le lecteur d’empreinte digitale est installé sous l’écran. Il s’agit d’un modèle à flash qui est installé à seulement 1,3 cm de la limite inférieure du smartphone, ce qui est une position bien trop basse, selon nous. Un positionnement plus haut, à au moins 3,5/4 cm du bord, est préférable pour limiter la gymnastique du pouce et assurer un parfait maintien du mobile en main au moment du déverrouillage.

Un écran AMOLED assez grand et extrêmement fluide

L’écran du Motorola edge 30 occupe une large place à l’avant de l’appareil puisqu’il propose des bords qui ne sont pas trop épais permettant d’obtenir un taux d’occupation supérieur à 91%. L’impression des bords est assez satisfaisante pour ne pas être gênante. Le capteur photo frontal est intégré derrière un poinçon, en haut, au centre, ce qui permet de ne pas trop gêner l’affichage. Il est toutefois possible de configurer une bande noire à ce niveau si on préfère une zone d’affichage totalement rectangulaire. Les notifications s’affichent de part et d’autre. L’écran utilise une dalle AMOLED de 6,7 pouces ce qui est plutôt grand pour un smartphone dépassant la concurrence puisque le Nothing phone (1) dispose d’une surface de 6,55 pouces, le Xiaomi Redmi Note 11 Pro+ 5G s’étire sur 6,67 pouces, le realme GT Neo 3T sur 6,62 pouces, le Honor 50 sur 6,57 pouces et le Samsung Galaxy A53 5G sur 6,5 pouces. Il affiche une définition (classique) de 1080x2400 pixels, soit la norme actuellement. Il est compatible HDR10+, un format vidéo pour optimiser la luminosité et le contraste sur certaines plateformes de streaming ce qui représente un avantage.

Ecran du Motorola edge 30

Mais l’un des principaux atouts de l’écran intégré sur le Motorola edge 30, c’est sa fréquence de rafraîchissement qui peut monter jusqu’à 144 Hz là où les autres (hors smartphone gaming) atteignent 120 Hz au maximum (Nothing phone (1), Xiaomi Redmi Note 11 Pro+ 5G, Honor 50, Samsung Galaxy A53 5G et realme GT Neo 3T à 120 Hz alors que le Oppo Find X5 Lite propose 90 Hz et le Vivo V23 5G plafonne à 60 Hz). Les défilements sur le edge 30 sont donc parfaitement fluides. La fréquence peut être réglée sur 60, 144 Hz ou automatique afin de laisser le mobile sélectionner la meilleure en fonction de l’application utilisée et ainsi faire un compromis entre qualité d’affichage et consommation de la batterie. Le taux d’échantillonnage tactile de l’écran est aussi intéressant puisque de 360 Hz au maximum, comme le Redmi Note 11 Pro+ 5G et le realme GT Neo 3T, par exemple, ce qui permet d’avoir une bonne réactivité dans les jeux.

Paramètres écran Motorola edge 30

La luminosité offerte par l’écran du edge 30 est satisfaisante et suffisante afin d’être utilisé en plein soleil en extérieur. Il est possible de choisir entre l’affichage de couleurs naturelles ou saturées et de jouer sur la température des couleurs. Les réglages proposés par défaut sont tout à fait corrects. L’écran peut rester allumé tant qu’on le regarde et on peut enregistrer ce qui s’y passe.

Achetez le Motorola edge 30 chez Boulanger

Achetez le Motorola edge 30 chez Rakuten

Achetez le Motorola edge 30 chez Amazon

Une version d’Android très épurée ce qui est une bonne chose

Le smartphone Motorola edge 30 est animé par Android en version 12. Sur notre modèle prêté par la marque dont nous avons réalisé le test début juillet, la mise à jour de sécurité datait du 1er avril 2022 alors que celle du système Google Play datait du 1er juin 2022. La version d’Android proposée ici est, comme sur les autres mobiles de la marque, particulièrement épurée, comme une version « stock » dont on a droit sur les smartphones Google Pixel. La surcouche logicielle tout de même présente et développée par Motorola est très discrète.

Interface du Motorola edge 30

Application Motorola edge 30

Les paramètres sont très nombreux avec des possibilités de personnalisation (thèmes, disposition, polices de caractère), l’utilisation des gestes pour naviguer, de captures d’écran rapides, d’une lampe torche instantanée, d’une mise à l’écart en cas de session de jeux pour ne pas être dérangé et toutes les fonctions de sécurité, mais aussi de confidentialité attendues d’un tel smartphone. Les applications sont disponibles dans un tiroir ou sur les pages d’accueil et l’interface Google Discover présentant les dernières actualités est proposée depuis le dernier panneau à gauche de la page principale. On apprécie également la possibilité de personnaliser les fonctions raccourcies extraites en faisant glisser un doigt depuis le bord supérieur de l’écran. Le gestionnaire d’applications permet de passer de l’une à l’autre, mais également de lancer la fonction de capture d’écran. La liste des applications est plutôt succincte avec principalement celles de Google préinstallées. Notez aussi la présence de Facebook et TikTok tout de même. L’application Moto permet d’obtenir des informations et des conseils sur les fonctionnalités intégrées par la société. L’application Ready For permet d’interfacer le mobile avec un ordinateur pour reproduire l’affichage de l’écran du téléphone sur celui du PC. Des échanges de contenu du presse-papier et de fichiers, plus globalement, est aussi possible.

Paramètres du Motorola edge 30

Interface Motorola edge 30

Le même chipset (encore très peu utilisé) que le Nothing phone (1)

Le Motorola edge 30 intègre la nouvelle plateforme Qualcomm Snapdragon 778G+, exactement comme le phone (1) de Nothing, une version spéciale du chipset Snapdragon 778G que l’on trouve sur le Honor 50 ou le realme GT Master Edition, par exemple. Elle est associée à 8 Go de mémoire vive et Motorola a même ajouté une option de 2 Go de mémoire vive virtuelle portant à 10 Go potentiels la capacité de RAM disponible. Cette option est disponible dans les paramètres, menu Système puis Performance puis Extension de RAM. Une fonction de lancement rapide est également activable permettant de gagner du temps lors du lancement des applications les plus couramment utilisées. L’intelligence artificielle enregistre les habitudes d’usage pour répondre aussi rapidement que possible.

À l’usage, nous avons trouvé que le mobile offrait une expérience satisfaisante avec certes, pas forcément une bête de compétition, mais faisant parfaitement le job lorsqu’il est sollicité. La navigation est restée tout à fait fluide lors de nos tests alors que le téléphone était soumis à rude épreuve. Le passage d’une application à une autre s’effectue assez rapidement pour que cela soit satisfaisant. Les jeux sont tout à fait autorisés sur ce smartphone proposant de belles performances et une qualité d’affichage appréciable. En outre, on peut compter sur une température de l’appareil qui reste parfaitement maîtrisée et tempérée ne provoquant pas de surchauffe même lorsqu’il est poussé dans ses retranchements. Comme pour les autres mobiles testés, nous l’avons soumis à plusieurs outils de mesure de performances brutes dont voici les principaux résultats.

Test performance Motorola edge 30

Photo : deux capteurs de 50 mégapixels à bord

Si le Motorola edge 20 proposant tout de même une configuration de 108+8+16 mégapixels avec un zoom optique 3x, le edge 30 est équipé d’un module principal stabilisé optiquement de 50 mégapixels ouvrant à f/1.8 accompagné d’un autre capteur de 50 mégapixels (non stabilisé) pour les prises de vue macro, mais aussi ultra grand-angle, comme c’est le cas sur les Oppo Find X5 et Find X5 Pro, si on met à part la stabilisation optique présente sur les deux optiques des mobiles Oppo. On perd par contre le zoom optique et on doit se contenter d’un zoom numérique 10x. Ajoutez à cela un objectif de 2 mégapixels pour optimiser les photos portrait en calculant les profondeurs de champ. À l’avant, c’est un capteur de 32 mégapixels qui permet de réaliser des selfies. Les photos produites par le capteur principal sont très belles, profitant d’un excellent piqué et d’une colorimétrie assez fidèle pour être satisfaisante. Il est très performant le jour et offre d’excellents résultats la nuit aussi. Le capteur ultra grand-angle propose des clichés corrects avec des angles légèrement marqués, même si la colorimétrie reste cohérente, ce qui n'est pas si évident que cela.

Photo avec le Motorola edge 30

Photo zoom avec le Motorola edge 30

Photo avec le Motorola edge 30

L’interface de l’application Appareil photo est classique avec les options principales disponibles en haut de l’écran, la fenêtre de cadrage en dessous puis quelques fonctions disponibles : Google Lens, les niveaux de zoom et la possibilité d’appliquer des filtres. Les modes de prises de vue sont (de gauche à droite) : Ralenti, Vidéo, Photo, Portrait, Pro et Plus. Ce dernier permet d’accéder aux autres modes : Découpage, Filtre couleur, Vision de nuit, Cinémagraphe, selfie de groupe, Ultra-Res, Scanner, Double capture, Panoram, Accéléré, Filtre couleur, double capture. Il est possible d’insérer un ou plusieurs de ces modes à côté des principaux. Notez que l’interface profite d’une refonte graphique assez réussie, selon nous présentant les paramètres avec des sous-menus extensibles.

Interface caméra Motorola edge 30

Le mobile est capable de filmer avec une définition maximale Ultra HD à 30 images par seconde et des séquences ralenties à 120 images par seconde en définition Full HD.

Une bonne autonomie, mais une charge aujourd’hui jugée trop lente

Avec sa batterie de 4020 mAh, le edge 30 fait un peu léger par rapport à la concurrence qui propose un minimum de 4300 mAh pour le Honor 50, mais plus souvent 4500 mAh (Nothing phone (1), Xiaomi Redmi Note 11 Pro+ 5G, Oppo Find X5 Lite, realme GT Neo 3T) voire 5000 mAh pour le Samsung Galaxy A53 5G. Son écran est grand et rafraîchit potentiellement plus rapidement que les autres mobiles. Toutefois, force est de constater que la gestion de l’énergie est ici très efficace puisque nous avons pu utiliser l’appareil presque deux jours de suite avec un usage modéré ce qui est satisfaisant. Par contre, il ne peut pas supporter une charge plus puissante que 33 watts, comme le Nothing phone (1), mais qui présente, pour sa part, la particularité d’offrir la charge sans fil et inversée (pratiques) alors que les autres mobiles cités en concurrence se chargent plus rapidement à l’exception du Galaxy A53 5G limité à 25 watts. Le Xiaomi Redmi Note 11 Pro+ 5G clôt les débats avec une puissance supportée de 120 watts alors que le realme GT Neo 3T supporte 80 watts et le Honor 50 peut être chargé à 66 watts. En 15 minutes avec le bloc d’alimentation fourni, nous avons pu passer de 14% à 51%. Motorola a intégré des fonctions intelligentes de charge pour, par exemple la nuit, charger « rapidement » jusqu’à 80%, faire une pause et reprendre un peu avant le réveil de l’utilisateur.

Achetez le Motorola edge 30 chez Boulanger

Achetez le Motorola edge 30 chez Rakuten

Achetez le Motorola edge 30 chez Amazon

Notre avis sur le Motorola edge 30

Le Motorola edge 30 fait mieux que son prédécesseur, et ce, dans (presque) tous les domaines. En effet, on a ici droit à un appareil extrêmement polyvalent dans presque tous les secteurs qu’il s’agisse du design avec des proportions intéressantes et une grande légèreté, des performances tout à fait correctes qui autorisent une bonne expérience au quotidien, des capteurs photo très capables, d’une large connectivité digne des smartphones haut de gamme et d’un grand écran de très haute qualité profitant d’une fréquence de rafraîchissement supérieure à la moyenne. Dommage qu’il perde son zoom optique au profit d’un capteur tout à fait capable malgré tout et qu’il ne se charge pas plus rapidement. Pour nous, il s’agit d’un excellent smartphone capable de vous accompagner brillamment toute la journée et même un peu plus.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Oppo Find X5 Pro
image Google Pixel 6a