promo Syma

Test Motorola Moto g31 : tout juste pour le quotidien malgré son bel écran

Par Sylvain PICHOT

Proposé depuis quelques semaines maintenant en boutique, le smartphone Motorola Moto g31 est un modèle d’entrée de gamme dont le prix de départ est inférieur à 220 €. Pour ce tarif, on a droit à un mobile doté d’un écran AMOLED, d’un accès aux réseaux 4G, d’une batterie de 5000 mAh et d’un capteur photo principal embarquant 50 mégapixels. Mais cela suffit-il pour concurrencer significativement les autres mobiles dans ce segment de marché ? Nous avons pu l’essayer pendant un moment et voici nos impressions.

Test du Motorola Moto G31

Principales caractéristiques techniques du Motorola Moto g31 :

  • Écran AMOLED de 6,4 pouces, 1080x2400 pixels 60 Hz
  • Chipset Mediatek Helio G85
  • 4 Go de mémoire vive
  • 64/128 Go de stockage interne extensibles
  • Triple capteur photo 50+8+2 mégapixels
  • Capteur frontal 13 mégapixels
  • Lecteur d’empreinte digitale sur le profil
  • Batterie 5000 mAh compatible charge 10 watts
  • Système d’exploitation : Android 11

Achetez le Motorola Moto G31 chez Boulanger

Achetez le Motorola Moto G31 chez Fnac

Achetez le Motorola Moto G31 chez Rakuten

Design du Motorola Moto g31

Le smartphone Motorola Moto g31 propose un design très classique, ressemblant à la grande majorité des autres téléphones portables d’entrée et de milieu de gamme. Il ne se dégage pas vraiment une impression d’originalité lorsqu’on regarde le mobile. Il propose des bords arrondis juste ce qu’il faut afin d’offrir une bonne prise en main avec une coque en plastique qui recouvre à la fois le dos et les profils de l’appareil.

Dos du Motorola Moto G31

Le mobile est livré dans une boîte en carton au sein de laquelle il est déjà doté de sa protection en silicone. Au dos, il y a le fameux logo de la marque alors que le bloc d’optiques photos est installé, comme la quasi-totalité des mobiles d’aujourd’hui, dans le coin supérieur à gauche. Il est assez discret par rapport à d’autres modèles puisqu’il s’appuie sur deux plaques dont la plus basse, la première est dans le même ton que le reste de l’arrière du smartphone. L’autre plaque contient les 3 capteurs photo inscrits dans 3 cercles de même diamètre. Le flash est déporté, légèrement à côté. En main, le mobile donne une certaine impression de grandeur, mais, finalement lorsqu’on regarde de plus près ses dimensions, on s’aperçoit qu’il s’agit en fait de l’un des mobiles les plus compacts de la marque avec 161,9 m de haut et 73,9 mm de largeur. Le Moto g31 n’est pas très fin : 8,6 mm. Son poids est contenu : 181 grammes lorsqu’on sait que les smartphones d’entrée de gamme sont plutôt à 190 grammes de moyenne.

Profil du Motorola Moto G31

Si on fait le tour du smartphone, on remarque le bouton de mise en veille installé sur le profil droit et qui intègre le lecteur d’empreinte digitale. Celui-ci s’est avéré pertinent lors de nos tests n’ouvrant qu’à notre seul testeur. Sa position est idéale, car le pouce vient se poser naturellement dessus. Juste au-dessus, mais tout à fait atteignable, il y a le double bouton pour gérer le volume. Encore plus haut, trop haut pour nous, d’ailleurs, Motorola a prévu un bouton pour déclencher l’assistant vocal de Google. Pourquoi pas, mais ce choix est un peu déroutant surtout si on sait que la même fonction peut être lancée en faisant un geste depuis l’un des coins inférieurs de l’écran vers le centre.

Connectique du Motorola Moto G31

Sur la tranche supérieure, il y a un port audio jack 3,5 mm ainsi qu’un microphone. Le tiroir à cartes est sur le profil gauche. Il peut supporter deux cartes SIM ou une carte SIM et une carte mémoire simultanément. C’est toujours appréciable de pouvoir étendre la capacité de stockage interne de l’appareil en cas de besoin même s’il faut aussi reconnaître que les services de stockage en ligne peuvent aussi pallier cela. Enfin, sur le profil inférieur, il y a un autre microphone, le connecteur USB-C et un haut-parleur. Le mobile est compatible Dolby Atmos, mais il ne délivre un son que mono assez monocorde d’ailleurs et sans réelle cohérence. Une écoute au casque est bien meilleure.

Côté connectivité, le Moto g31 propose un accès aux réseaux 4G et du Wi-Fi 5 (802.11 g seulement) là où le realme 8 5G et le Xiaomi Redmi Note 10 5G permettent d’accéder au réseau correspondant offrant un meilleur débit, mais encore faut-il avoir le forfait d’opérateur qui va bien. Notez la compatibilité avec le standard NFC afin de payer sans contact ou d’appairer rapidement des appareils avec le mobile.

Un écran AMOLED, mais limité à 60 Hz

L’écran du Motorola Moto g31 s’appuie sur une dalle AMOLED de 6,4 pouces ce qui est une belle chose pour un mobile d’entrée de gamme, mais pas exceptionnel non plus. Toutefois, les concurrents Xiaomi Redmi Note 10 5G et realme 8 5G ont des écrans LCD avec des noirs beaucoup moins profonds que sur le Motorola. Les deux profitent d’une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz alors que le Moto g31 est limité à 60 Hz ce qui est un peu juste aujourd’hui surtout si vous avez eu un 90, voire un 120 Hz auparavant.

Ecran du Motorola Moto G31

Sa définition de 1080x2400 pixels est identique à la majorité des smartphones. Notez que l’écran propose des bords assez épais sur les parties hautes et inférieures alors qu’ils sont assez fins sur les côtés ce qui est toujours une bonne chose. Dans les paramètres, il est possible de modifier quelques réglages notamment pour obtenir des couleurs les plus naturelles ou les plus saturées, selon ses envies. Il faut pour cela déployer le sous-menu présent dans l’onglet Affichage. La température des couleurs peut également être ajustée. L’écran peut rester actif lorsqu’on le regarde, grâce à un capteur frontal qui détecte votre présence en face du mobile. La luminosité offerte par l’écran du Moto g31 est suffisante pour être utilisé en extérieur, même en plein soleil.

Achetez le Motorola Moto G31 chez Boulanger

Achetez le Motorola Moto G31 chez Fnac

Achetez le Motorola Moto G31 chez Rakuten

Des performances pas vraiment au rendez-vous

Avec sa puce Mediatek Helio G85, il ne faut pas s’attendre à ce que le mobile exécute les applications plus vite que la musique. Non, ici, clairement, on doit patienter entre les différentes commandes que l’on ordonne du bout des doigts et le passage d’une application à une autre s’effectue en quelques secondes, via le gestionnaire d’applications ouvertes. Ce panneau donne accès à la fonction de capture d’écran, ce que l’on peut aussi réaliser en posant trois doigts sur l’écran. L’expérience logicielle est ici réduite à son strict minimum, Motorola proposant effectivement une version Android 11 quasi pure comme on peut le voir sur les mobiles Google Pixel 6 et Pixel 6 Pro, par exemple, mais également les précédents Motorola et Google. Question performances, le Moto g31 se montre moins véloce que les Redmi Note 10 5G et realme 8 5G équipés de la puce Mediatek Dimensity 700. Le Motorola embarque le même processeur que les Redmi Note 9 et realme 7i. Pour les jeux, impossible de jouer à Fortnite ou d’autres jeux 3D exigeants. Seuls les petits jeux classiques sont jouables.

Afin de comparer les performances brutes du Motorola Moto g31, nous l’avons soumis à plusieurs outils de mesure dont voici les principaux résultats.

Résultat des tests de performance du Motorola Moto G31

Une interface logicielle des plus pures pour une bonne expérience générale

L’interface logicielle, comme évoqué un peu plus haut, est ici réduite à sa plus simple expression puisqu’il n’y a que les applications Google qui sont préinstallées.

Interface du  Motorola Moto G31

Notez tout de même la présence d’un menu spécial pour trouver des fonds d’écrans animés. Il y a également une application Moto qui permet d’accéder à des paramètres de personnalisation (renvoyant vers les paramètres classiques de l’appareil) et qui donne quelques conseils sur la manière de se servir du téléphone au quotidien. C’est très bien fait et peut être assez utile. Sur notre modèle de test, c’est la version 11 d’Android qui était installée avec les correctifs de sécurité datant du 1er décembre, ce qui est tout à fait pertinent. Globalement, l’expérience logicielle est satisfaisante, selon nous. Il n’y a pas d’applications dans tous les sens et les personnes qui préfèrent une interface minimaliste seront servies. Les paramètres sont nombreux même si on peut regretter qu’il faille ouvrir des sous-menus pour accéder à certains réglages. Nous aurions aussi aimé avoir plus d’options sur la fonction du gestionnaire d’applications en cours d’exécution.

Application du  Motorola Moto G31

Paramètres du  Motorola Moto G31

Gestion paramètres  Motorola Moto G31

Interface suite  Motorola Moto G31

Une configuration photo intéressante sur le papier

Pour la partie photo, le Motorola Moto g31 est équipé d’un capteur principal de 50 mégapixels associé à un capteur secondaire de 8 mégapixels pour les prises de vue en mode grand-angle et un dernier capteur est là pour les images en mode macro, donc très proche du sujet. En frontal, derrière le poinçon en haut au centre de l’écran, il y a un capteur à selfie de 13 mégapixels.

Photo avec le  Motorola Moto G31

L’interface de l’application Appareil photo est un peu originale par rapport à celle que l’on trouve habituellement sur les mobiles sous Android. En bas, il y a le bouton déclencheur encadré par un bouton virtuel pour passer à l’objectif frontal et un autre bouton pour accéder à la galerie des photos. En dessous, alors que normalement, ils se trouvent juste au-dessus, il y a différents modes de prises de vue. À ce sujet, notez que seuls les modes Vidéo et Photo sont disponibles. Pas de panique, il y en a d’autres, mais ceux-ci sont regroupés par défaut au niveau des trois petits traits horizontaux. Sont disponibles pour la photo : portrait, découpage, filtre couleur, vision de nuit, cinémagraphe, panorama, selfie de groupe, filtre en direct, pro et double capture. Pour la vidéo : ralenti et accéléré. C’est une très bonne chose que les modes soient classés par type évitant de se tromper les premiers temps. Sachez que l’interface est personnalisable puisqu’il suffit d’appuyer sur l’un des modes supplémentaires et de maintenir le doigt enfoncé pour le faire glisser à côté des modes Vidéo et Photo déjà disponibles. Chacun peut ainsi y faire figurer ses modes préférés. Les niveaux de « zoom » sont immédiatement disponibles : macro, 0,5x pour l’ultra grand-angle et 1x. Pour aller plus loin, on passe par un zoom numérique jusqu’à 8x, mais sans molette d’ajustement. Enfin, pour en finir avec l’interface, notez la mise en page originale et la typographie des menus utilisés pour les paramètres de l’application : originaux et agréables.

Paramètres caméra  Motorola Moto G31

Les photos que nous avons pu réaliser avec le Motorola Moto g31 depuis son capteur principal sont cohérentes dans l’ensemble, surtout si les conditions de luminosité sont suffisantes. Les détails sont assez nombreux même si on peut constater un rendu qui peut être jugé comme un peu terne. La dynamique est satisfaisante et à ce prix, c’est plutôt correct. Les images prises depuis le capteur grand-angle sont nettement moins flatteuses, héritant d’une dérive de colorimétrie assez prononcée et des détails manquant, dans l’ensemble. En mode nuit, il faut reconnaître une bonne tendance à rendre les images claires au détriment des détails, là aussi.

Photo zoom avec le  Motorola Moto G31

Une (très) bonne autonomie, mais une charge bien trop lente

Doté d’une batterie ayant une capacité de 5000 mAh, le Moto g31 tient très bien la charge proposant lors de nos tests, une utilisation pendant une grosse journée et demie avec encore quelques pourcents à son actif. C’est une bonne chose. Malheureusement, le constructeur n’a pas jugé bon de proposer une charge suffisamment rapide, puisqu’ici limitée à 10 watts avec le chargeur fourni dans la boîte. Comptez environ un gain de 23% avec 30 minutes de charge, ce qui est lent, très lent. Il faut plus de 2h30 pour le recharger complètement.

Achetez le Motorola Moto G31 chez Boulanger

Achetez le Motorola Moto G31 chez Fnac

Achetez le Motorola Moto G31 chez Rakuten

Notre avis sur le Motorola Moto g31

Avec sa configuration technique en deçà des autres mobiles du marché à prix équivalent, le Motorola Moto g31 a bien du mal à faire valoir ses arguments. Certes, il profite d’un bel écran AMOLED parfaitement lisible, mais limité à 60 Hz donc moins fluide que la concurrence même si celle-ci embarque des dalles LCD moins gratifiantes notamment sur les couleurs et la profondeur des noirs. On apprécie également son autonomie, mais on regrette la faible vitesse de chargement là où les autres vont tous plus vite. Le design est assez passe-partout et l’appareil est limité à la 4G. Si les photos sont correctes et si l’expérience logicielle est satisfaisante, selon nous, on a là un mobile qui malheureusement pêche par ses performances et par son manque d’originalité pour se démarquer clairement des autres.

La note de LesMobiles.com

Motorola Moto G31

Motorola Moto G31
60%

3 / 5

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close