image de couverture lesmobiles

ARM n'est pas à vendre, ni à Apple, ni à un autre (PDG)

Par La Rédac LesMobiles - 20 mars 2013 à 11:28
Depuis plusieurs jours, il se murmure qu'Apple aurait l'intention de racheter ARM. Le président de cette dernière, Simon Segars, a tenu à prendre la parole pour affirmer que ARM entendait garder son indépendance.

Même si la société ARM n'est pas vraiment connue du grand public, elle représente clairement la pierre angulaire de l'évolution des appareils mobiles ces dernières années. Ses architectures sont en effet présentes dans l'écrasante majorité des processeurs et des chipsets des constructeurs. Que ce soit Samsung, Apple, Qualcomm, Nvidia ou toutes les sociétés plus petites qui proposent elles aussi de tels composants, l'ensemble de ces acteurs se repose sur une licence ARM pour créer leurs solutions.

La seule concurrence réelle est à aller chercher du côté de Intel qui tente un retour dans la mobilité depuis quelques années. Mais en dehors d'une poignée de smartphones (Motorola Razr i, etc.), les produits sous Intel sont encore rarissimes. De fait, près de 95% du marché des smartphones est sous architectures ARM.

Suite à des rumeurs de cette société britannique par Apple, Simon Segars, le PDG de ARM a tenu à clarifier les choses. Dans un entretien accordé au quotidien anglais The Gardian, il a affirmé avec force que sa société n'était absolument pas à vendre. Il a précisé que ARM travaillait avec plus de 300 partenaires qui licencient ses technologies. À ce titre, l'entreprise détient des informations confidentielles sur les projets à venir de ces partenaires. Ces derniers sont logiquement très sensibles à la neutralité de ARM. Simon Segars répète donc que l'indépendance est la seule stratégie viable sur le long terme pour sa société.

Apple

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires