promo red by sfr

A Jérusalem, le premier restaurant qui fait moitié prix si vous éteignez votre portable

Par La rédaction

marche smartphones

Les sonneries vous dérangent ? Les gens qui parlent fort au téléphone au restaurant vous ennuient ? Réjouissez-vous, nous sommes peut-être au début d'une phase de responsabilisation... par l'argent.

C'est dans un petit village arabe proche de Jérusalem qu'un journaliste de l'Associated Press a fait cette découverte : un restaurant qui offre à sa clientèle 50% de remise si elle accepte d'éteindre tout téléphone mobile ou smartphone en entrant. Jawdat Ibrahim, le propriétaire du restaurant qui a tout de même gagné le record du monde pour le plus grand plat de houmous en 2010 estime qu'il est en mission pour conserver un art de la table et une culture de la cuisine. D'après lui, les smartphones ont détruit l'esprit d'un repas à partager. Il estime que les gens n'apprécient plus le repas et la compagnie quand ils envoient des SMS ou surfent sur internet pendant qu'ils mangent.

« Je suis en train de changer quelque chose. C'est peut-être petit, mais peut-être qu'avec ces petites avancées, je changerai la culture du repas. » a-t-il affirmé. Plus qu'un changement de culture, c'est un retour à quelque chose de plus simple que le restaurateur souhaite et il pense qu'en ces temps de crise financière, une réduction conséquente du prix des repas ne passera pas inaperçue dans l'esprit de ses clients. Et d'après le journaliste sur place, cela fonctionne plutôt bien : les clients, d'abord intrigués, viennent au restaurant pour voir si ce n'est pas un mensonge et finissent par remarquer que ce n'est pas si difficile de couper un smartphone pendant 30 minutes ou une heure.

La seule personne qui a préféré garder son portable plutôt que ses deniers était un journaliste de la télévision locale qui a eu besoin de son téléphone pendant le déjeuner pour son travail. Vu le succès de l'idée de ce restaurant, il y a fort à parier que l'idée va faire des petits, même si l'on s'imagine mal un restaurant français perdre 50 % de ses revenus pour un idéal culturel. Les réductions et les offres pourraient être différentes, mais il est évident que le repas doit être théoriquement une pause dans le quotidien ultra-connecté des gens.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close