Prise en main du Quechua Phone 5'', le smartphone « mountainproof »

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Quechua a présenté son premier smartphone, qui rejoint ainsi les autres équipements de la marque dédiés à la randonnée en montagne. Du nom de Quechua Phone 5", le smartphone se veut robuste, pratique et pédagogique grâce à une offre logicielle spécifique.

Nature et technologie n'ont pas toujours fait bon ménage. Il faut dire que quand ce n'est pas l'un qui détruit l'autre, c'est l'inverse. Telle est la problématique abordée par Quechua avec son premier smartphone, le Phone 5". Bien connue des randonneurs, la marque a fait de leur accompagnement son coeur de métier en proposant des équipements toujours en phase avec leurs besoins. Des besoins spécifiques, mais conditionnés par un quotidien en constante évolution.

Ainsi, même en pleine montagne, ces adorateurs de la nature ne peuvent plus se passer de leur smartphone. Véritable mine d'informations sur l'environnement qui les entoure grâce à l'internet mobile, plateforme de partage « all-inclusive » grâce à leur appareil photo intégré et leur connexion permanente ou simple lien avec leurs proches, il peut s'avérer aussi utile en milieu urbain que naturel. Encore faut-il qu'il soit adapté aux contraintes d'un tel milieu.

Le premier smartphone « mountainproof »

C'est là le principal intérêt du Quechua Phone 5", avant-tout conçu comme un support pour l'application Quechua Guides en cours de développement. L'équipe aurait en effet pu se contenter d'une application dédiée aux activités des randonneurs à télécharger sur n'importe quel smartphone déjà existant. De quoi compléter simplement l'équation évoquée plus haut. Toutefois, voyant qu'aucun des modèles existants ne rassemblaient l'ensemble des propriétés physiques requises pour survivre en milieu naturel, et souvent hostile, Quechua a décidé de faire appel à Archos pour le créer de toute pièce en y incluant tout le nécessaire :

  • Android 4.1 Jelly Bean + offre logicielle dédiée
  • Ecran WVGA (840 x 480 pixels) de 5", avec rétro-éclairage amélioré
  • Processeur quad-core Qualcomm S4 MSM8225Q 1,2 GHz
  • 1 Go de RAM
  • 4 Go de mémoire interne, extensible via microSD
  • APN 5 mégapixels avec Flash LED
  • Webcam 2 mégapixels
  • Connectivités 3G, WiFi, Bluetooth
  • GPS, boussole, accéléromètre, altimètre, baromètre
  • Coque en caoutchouc et norme IP54 pour résister aux chocs intempéries
  • Batterie 3500 mAh

Quechua Phone 5

Un véritable tank

Au premier abord, le Quechua Phone 5" en impose. Pas de design « edge-to-edge » ici, le smartphone se classe dans la catégorie des poids lourds avec ses larges contours aux extrémités en caoutchouc. Plus qu'un simple cadre, ce revêtement se prolonge à l'arrière et le recouvre dans son ensemble. Rassurant, ce design peu élégant dégage une forte impression de solidité, accentuée par un assemblage sans faute. Ainsi paré, chutes, eau et poussière ne devraient lui causer aucun dommages, comme l'atteste sa certification IP54.

Quechua Phone 5

Du côté du confort, le format 5" couplé à ces formes disgracieuses gênent nécessairement l'utilisation à une main. Le bouton ON/OFF, situé sur le coin supérieur gauche, est notamment difficile d'accès. Il fallait néanmoins bien lui trouver une place une fois les deux larges trappes, renfermant les ports microUSB et Jack 3,5mm en haut et les emplacements SIM et microSD à droite, installées. En revanche, le revêtement en caoutchouch offre une adhérence appréciable, en plus d'être doux au toucher.

Quechua Phone 5

Quechua Phone 5

Le parfait compagnon du randonneur

Certains trouveront sans doute le Quechua Phone 5" un peu imposant pour un appareil censé les accompagner en randonnée. D'autant qu'avec ses nombreux capteurs intégrés et son GPS, mieux vaut le garder à portée de main qu'au fond du sac. Il serait d'ailleurs dommage de s'en priver alors que sa batterie de 3500 mAh devrait lui conférer une autonomie de 2 jours en utilisation, selon le constructeur.

Cet équipement utile à tout bon randonneur est évidemment accompagné d'une offre logicielle adaptée et livrée avec l'appareil. De quoi planifier son parcours, s'orienter, calculer les calories éliminées avant de se laisser guider au châlet du coin pour casser la croûte, se dénicher un toit pour la nuit, ou encore de se renseigner sur la faune et la flore environnante.

Decat Rando

Une véritable encyclopédie interactive de la randonnée, malheureusement fractionnée en plusieurs applications piochées à droite et à gauche dans l'attente de Quechua Guides. L'application devrait pouvoir remplacer pas mal d'entre elles. Notons également qu'Android 4.1 Jelly Bean est livré tel quel, sans surcouche.

Applications pré-installées

De quoi animer les soirées autour du feu

Si nous le critiquons un peu, nul doute que ce large écran de 5" saura facilement se faire pardonner une fois le campement installé. Malgré sa faible définition de 840 x 480 pixels, l'affichage est de bonne facture. A la nuit tombée ou en plein soleil, sa forte luminosité (350 cd/m² selon Quechua) est un réel avantage. En revanche, ses angles de vision relativement étroits ne permettront pas à un grand nombre d'en profiter. Les séances cinéma autour du feu se feront donc en petit comité, voire seul, même si le son nous a également semblé de bonne facture. Le volume devrait notamment suffire à couvrir les bruits ambiants.

Quechua Phone 5

Malheureusement, nous avons dû nous contenter des fichiers vidéos pré-chargés lors de cette prise en main. Difficile alors de se faire une idée de l'efficacité de la configuration du Phone 5". Néanmoins, avec l'offre du Play Store, riche en lecteurs et codecs vidéo, et un processeur quad-core Snapdragon S4 Play cadencé à 1,2 GHz, et accompagné par 1 Go de RAM, sous le capot, la lecture des fichiers vidéo ne devrait pas trop poser problème jusqu'au 720p. De même, la plus grande partie du catalogue de jeux devrait tourner sans trop de soucis. L'appareil s'est en tout cas montré très réactif dans l'ensemble.

Quechua Phone 5

Du côté de la photo, l'appareil que nous avions en main s'est révélé assez bon pour le rendu des couleurs. Le déclenchement était en revanche un peu lent et les clichés souffraient d'un bruit très prononcé, en toutes circonstances. Notons que les options disponibles en prise de vue sont assez sommaires.

Conclusion

Le Quechua Phone 5" nous a agréablement surpris. Son gabarit imposant se révèle finalement être un avantage dans bien des cas. Son revêtement anti-choc devrait lui permettre de vous suivre partout. Quant à son large écran, il permet de profiter pleinement des nombreux contenus livrés avec l'appareil, mais aussi des films et applications à installer, dans la limite des 4 Go de mémoire interne seulement. A moins de disposer d'une carte microSD pour étendre cette capacité, bien sûr. En revanche, au quotidien, l'appareil n'offrira sans doute pas le même confort qu'un smartphone classique. Doit-on alors l'acheter spécialement pour les randonnées, comme on achèterait son GPS pour partir en vacances, et garder un smartphone plus citadin au quotidien ?

C'est sans doute une affaire de goût. Avec son prix raisonnable de 229,90 €, c'est largement envisageable. Il est notamment bien moins cher que ce que propose la concurrence, comme Samsung avec son Galaxy S4 Active par exemple. C'est en revanche plus onéreux qu'une coque de protection pour smartphones pouvant répondre aux mêmes besoins... Quechua Guides devrait par ailleurs bientôt faire l'objet d'un lancement Android et iOS. De quoi bricoler un appareil équivalent, donc. L'application pourrait cependant proposer des contenus payants sur ces plateformes, alors qu'elle devrait être livrée, gratuitement et en version complète, avec le smartphone Quechua.

Le Quechua Phone 5" sera disponible à compter du 5 décembre, exclusivement chez Decathlon. Notons qu'une tablette serait déjà à l'étude, alors que d'autres smartphones pourraient également voir le jour.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.