Google accusé d'utilisation frauduleuse de données au Pays-Bas

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Google ne respecterait pas la législation protégeant les données personnelles aux Pays-Bas. Ses pratiques pourraient être sanctionnées par la suite.

L'une des raisons pouvant expliquer le succès des services de Google résiderait sans doute dans leur pertinence. Pour ce faire, le géant de la recherche a toutefois recours à des pratiques qui commencent à lui causer de grands problèmes : il récolte constamment des données sur les utilisateurs, toujours plus d'ailleurs afin de faire évoluer ses services. Son moteur de recherche, ou encore Youtube se nourissent ainsi de nos allers et venues sur la toile, ou encore de nos courriels, pour leurs suggestions. Ne parlons même pas de Google Now.

Accusé de violer la vie privée de ses utilisateurs

Le géant ne s'en est jamais caché, et modifiait même ses conditions d'utilisation début 2012 pour informer ses utilisateurs qu'il entendait désormais rassembler et connecter entre elles les données récoltées via ses différents services. Une mise à jour jugée insuffisante par certains, comme la CNIL chez nous, ou encore l'Autorité de la Protection des Données (DPA) aux Pays-Bas. Cette dernière vient en effet d'achever une enquête de sept mois sur les pratiques de Google, pour en conclure, dans un communiqué, qu'il n'informait pas suffisamment les utilisateurs sur ce qu'il faisait exactement de leurs données. En toute logique, il agirait donc sans leur consentement et enfreindrait les lois néerlandaises en matière de protection des données personnelles.

La DPA pourrait alors engager des poursuites judiciaires. Pour l'heure, elle a visiblement laissé le bénéfice du doute à Google, lui laissant le temps de mettre en place les mesures nécessaires afin d'entrer en conformité avec la législation locale. De son côté, la firme de Mountain View affirme ne rien avoir à se reprocher. Pourtant, ses nouvelles conditions ont déjà posé problème dans 6 pays européens... 

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.