Google dévoile la version Android de Chrome Remote Desktop

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
google

Chrome Remote Desktop était déjà disponible au coeur du navigateur Chrome en tant qu’extension du navigateur Chrome. Le logiciel d’accès à un PC à distance est désormais compatible avec Android et toujours gratuitement.

Il y a près d’un an environ, une rumeur attestait que Google développait une application de bureau à distance pour Android qui fonctionnait à partir de Chrome. Une application qui venait concurrencer des logiciels gratuits et payants déjà bien implantés sur le sujet comme 2X, Splashtop, Teamviewer, Citrix, LogMeIn, Netviewer, RealVNC, ScreenConnect, WebEx, etc. Autant de solutions qui proposent généralement l’accès gratuit sur un ordinateur sur son propre réseau WiFi domestique, et payant à partir d’un autre réseau ou même en 3G/4G sur un mobile ou une tablette.

Arrivé d'abord avec Chrome tel un cheval de Troie  

Jusqu’à présent, Chrome Remote Desktop n’était proposé qu’en tant qu’extension au navigateur Chrome, sous Windows et Mac OS. L’accès à distance d’un PC vers un autre n’était donc pas véritablement une concurrence significative. D’autant que certains spécialistes du genre, comme RealVNC ou 2X, proposent aussi leur propre extension dont l’utilisation est similaire. Or, la situation est désormais différente. Google vient de placer sur le Play Store une application gratuite éponyme qui propose, gratuitement, d’accéder à un PC à distance depuis une tablette et un smartphone.

Une application compatible Android 4.0

L’utilisation est simple. Une fois l’extension Remote Desktop installée et activée dans le navigateur Chrome du PC hôte, il suffit d’installer l’application cliente sur Android (compatible à partir d'Android Ice Cream Sandwich). Il faut également se connecter avec le même compte Google sur Chrome et sur Android. L’ordinateur doit alors apparaître dans la liste des appareils accessibles. En cliquant dessus, le système s’active.

Chrome Desktop Remote sous Android

Encore quelques retouches à effectuer

Les outils de gestion intégrés sont encore balbutiants. Les spécialistes de l’accès à distance ont donc encore une longueur d’avance. Mais Google va vite. Très vite. Et son modèle économique (tout gratuit) devrait séduire les particuliers avant de toucher les professionnels. Les premiers tests sont d’ailleurs globalement positifs, notant que l’ensemble est assez fluide. Quelques petites critiques en revanche sur le clavier virtuel et sur le multi-écran. Mais Google devrait certainement corriger rapidement.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.