Square Enix dévoile Dragon Quest 1 sur iOS et Android

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
square enix

Square-Enix avait promis de porter quasiment tous les épisodes de Dragon Quest, sa seconde série phare, sur smartphone. Après le huitième et le quatrième opus, voici le tout premier épisode. Une séance de « rétro gaming » qui rappellera quelques souvenirs.

Avis aux amateurs de RPG japonais : un nouvel épisode de Dragon Quest, l’une des plus célèbres séries du genre, vient de paraître sur iOS et Android. Quelques mois après Dragon Quest VIII et Dragon Quest IV, l’éditeur japonais continue d’alimenter les boutiques applicatives des smartphones en jeux de rôle de très bonne qualité.

Pour ce nouveau lancement, Square-Enix a choisi de ressortir de ses cartons l’ancêtre Dragon Quest 1. Ici, « rétro gaming » oblige, la 3D est totalement proscrite et le « pixel art » est de rigueur. Soyez cependant rassurés : ce n’est ni la version NES de 1986, ni le remake Super Nintendo de 1993 qui ont été utilisés. Il s’agit de la version feature phone sortie en 2004 qui sert de base de travail.

Dragon Quest

Une base qui a quand même été modifiée

Une base qui connaît cependant quelques modifications. D’abord, les graphismes ont une fois encore été affinés pour ne pas choquer les jeunes joueurs habitués aux jeux en 3D. Les ennemis sont plus soignés. La carte principale plus dense. Des changements qui feront certainement plaisir à tous ceux qui ont connu Dragon Quest il y a presque 30 ans.

Second changement : l’interface. Pas besoin de manette pour s’aventurer dans le monde d’Alefgard. Square-Enix a créé une nouvelle interface tactile grâce à laquelle il est possible de jouer d’un seul doigt. La croix directionnelle est repositionnable et les menus sont simples. Dommage en revanche que l’éditeur n’ait pas inclus un mode paysage, Dragon Quest 1 ne se jouant qu’en orientation portrait.

Dragon Quest

Une aventure épique, mais pas à la portée de tous

Le reste de l’aventure devrait rester strictement la même. Vous jouez le rôle du descendant d’un héros appelé Erdrick. Votre but est de récupérer l’orbe de lumière volé par DragonLord. Et si par la même occasion vous pouvez sauver la princesse d’Alefgard, autant joindre l’utile à l’agréable.

Le jeu se déroule tel un Final Fantasy, à la différence près que la visualisation des combats est à la première personne (vous regardez au travers des yeux du personnage). Ici, vous n'avez qu'un seul personnage pour affronter le bestiaire qui vous attend, ce qui peut paraître difficile pour les joueurs occasionnels.

Le contenu du jeu n’a été ni changé, ni agrémenté. Comprenez que Dragon Quest 1 ne compte aucun achat intégré. Et son prix est assez modique pour une production Square-Enix : 2,69 euros. Si vous n’y avez jamais joué, le premier Dragon Quest est un classique (peut-être même un peu trop). Et son prix est assez modique pour se laisser tenter. Attention cependant à la difficulté et au rythme de l’aventure qui peuvent en rebuter certains.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.