Deezer porte sur Android les changements de son interface Web

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
deezer

Sans grande surprise, Deezer décline sur les smartphones les changements apportés à la version Web de son service musical. Si les utilisateurs Android sont les premiers servis, ceux sur iOS devraient suivre dans la foulée.

Deezer, le célèbre service français de streaming musical, vient de déployer une mise à jour  de son application Android. Parmi les changements réalisés, tous se veulent plus liés à l’ergonomie plutôt qu’aux fonctionnalités. À commencer par la déclinaison de la nouvelle interface introduite en octobre dernier sur l’interface Web. Une interface qui se veut plus sombre, et par extension, plus proche du modèle finlandais, Spotify.

Deezer

Nouveau design

L’intégration du nouveau design impacte essentiellement deux parties de l’application. Le Flow, un point d’entrée parfait pour accéder à différents contenus (recommandations, listes de lecture, musique favorite, radios en ligne), est désormais beaucoup plus fourni. Le Player, lui, centralise et enrichit les interactions en lien avec les morceaux à l’écoute (accès à l’album, partage, ajout aux favoris). Il est par exemple possible désormais de modifier l’algorithme de recommandations des titres directement depuis le lecteur afin d’affiner le Flow.

Cette nouvelle version de Deezer apporte naturellement un peu de fraîcheur aux utilisateurs d’Android. En revanche, les propriétaires d’iPhone et d’iPad devront attendre avant de mettre la main sur cette nouvelle version. Deezer offre un vague « prochainement » comme seule indication temporelle. Il faudra s’en contenter. Cependant, cette mouture devrait valoir la peine d’être attendue. En effet, le service musical confirme que sa nouvelle version offrira une optimisation pour les nouveaux iPhone, aussi bien pour le smartphone que la phablette.

Opération séduction ?

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais la publication de cette nouvelle version est particulièrement importante. En effet, elle intervient quelques semaines après la suppression de l’option Deezer Premium + des forfaits Origami. Les abonnés de l’opérateur historique devront désormais payer en supplément le service Deezer s’il souhaite continuer à écouter de la musique en mobilité sans publicité, ni contrainte. Mais dans le contexte actuel, il est certainement difficile de les retenir. Cette version, plus cosmétique, joue donc la carte de la simplicité et de la nouveauté pour espérer conserver les abonnés premium, ou en tout cas convertir ceux qui bénéficiaient de l’option avec leur forfait.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.