Adblock débarque sur Android avec son propre navigateur

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
adblock

Les développeurs de la très populaire extension Adblock annoncent l’arrivée d’un nouveau navigateur Web pour Android. Actuellement en beta et en téléchargement hors du Play Store, ce browser Web stoppe certaines publicités, mais pas toutes.

Adblock est l’une des extensions les plus utilisées sur Chrome, Safari et Firefox. Ce logiciel bloque sur les pages Web toutes les publicités présentes, notamment les bandeaux, les bannières, les pop-up ou encore les habillages de sites. Particulièrement efficace, cette application n’existe aujourd’hui que sur ordinateur (Mac et PC). Mais comme les utilisateurs surfent de plus en plus depuis Android, il était logique qu’une version adaptée soit en préparation. Seulement, les navigateurs Web sur Android n’utilisent pas encore le système d’extensions. D’où l’idée d’Adblock de proposer une alternative à Chrome, tout simplement.

Une version modifiée de Firefox Mobile

Adblock présente donc sur son compte Google Plus un nouveau navigateur Web basé sur Firefox Mobile (vous y retrouvez d’ailleurs l’ensemble des fonctionnalités, si vous êtes un amateur). L’idée est d’offrir un logiciel qui affiche les pages Web, mais stoppe les publicités, comme sur ordinateur. Cependant, une subtilité sépare les deux versions d’Adblock. La mouture sur mobile ne supprime pas toutes les publicités, mais laisse celles qui sont jugées comme non intrusives (comme sur PC). Reste à savoir évidemment ce que veut dire non intrusif pour Adblock.

Notez que la fonctionnalité est désactivable à volonté, certainement pour amener les utilisateurs à choisir les sites sur lesquels ils acceptent les bannières, celles-ci se multipliant même sur les sites mobiles. En outre, Adblock annonce que son navigateur Web continuera d’évoluer et proposera prochainement de supprimer les publicités vidéos sur YouTube (et certainement sur Facebook aussi), comme c'est déjà le cas avec l'extension pour ordinateur. Voilà qui va amener certains Youtubers à changer leur façon de se rémunérer... 

Pour télécharger l’archive APK, rendez-vous sur la page Google Plus d’Adblock et suivez les quelques instructions, après avoir modifié (si besoin) les paramètres de sécurité de votre smartphone liés à l’installation d’applications de sources inconnues. Ensuite, il suffit de cliquer sur un simple lien pour déclencher la procédure. Comme toutes les applications en beta, quelques bugs sont à prévoir. Certains sont déjà rapportés sur Google Plus...

Vers une évolution du modèle économique publicitaire sur mobile ?

La simple existence d’Adblock a considérablement changé le modèle et la pérennité économiques de certains sites Web. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à poster des messages pour inviter les usagers à débloquer leurs publicités pour continuer à gagner les quelques deniers nécessaires pour continuer à offrir leurs services gratuitement. L’approche d’Adblock sur Android est, comme sur PC récemment, moins manichéenne qu'auparavant, quand l’extension bloque le plus de bannières possible. Sur mobile, certaines seront conservées. Est-ce une façon d’amener les développeurs de sites à mieux réfléchir « selon Adblock » à la monétisation de leur audience ? Le débat est ouvert.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.