Vertu dévoile le second mobile développé pour Bentley

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
vertu

Pour le second mobile créé dans le cadre de son partenariat avec Bentley, Vertu se contente simplement de ressortir le vieux Signature de ses cartons et de l’habiller de beaux matériaux. Un paradoxe typique de la téléphonie de luxe.

La marque automobile Bentley et le fabricant de téléphones de luxe Vertu présentent conjointement le second mobile né de leur partenariat qui durera jusqu’en 2019. Après le Vertu pour Bentley, un Signature Touch (sorti sous la marque Vertu quelques mois plus tôt) dont la robe a été modifiée pour s’adapter aux couleurs de la marque automobile, voici le Signature pour Bentley. Le principe est le même. Vertu décline son élégant, mais vieillissant, Signature (un feature phone de plus de deux ans) pour créer un nouveau produit griffé du «B volant» de la marque anglaise.

Vertu Signature pour Bentley

Tout l'esprit de la Mulsanne Speed dans un mobile

Esthétiquement, le Signature pour Bentley est un produit recherché. Les lignes et les matériaux ont été choisis pour rappeler aux connaisseurs de belles cylindrées la Mulsanne Speed, un modèle de Bentley présenté à Paris, au Mondial de l’Auto de l’année dernière. Cette voiture est tout un symbole, puisqu’il s’agissait alors de la voiture de luxe la plus rapide du monde : 305 km/h pour un moteur de 537 chevaux. Il faut dire, c’est le minimum pour déplacer les 2,7 tonnes de ce véhicule qui culmine dans les excès. Le ticket d’entrée y est également (dans les excès) : 315 000 euros minimum. Ajoutez à cela les diverses options...

Une fois que vous avez pris connaissance du modèle qui a servi à reconcevoir le Signature, vous comprendrez que Vertu n’a pas lésiné ses efforts pour offrir une esthétique racée à son feature phone (qui l’était déjà pas mal). Fibre de carbone. Cuir. Acier inoxydable. Saphir synthétique. Pierre précieuse. La tannerie qui fournit le cuir du Signature pour Bentley est la même que celle qui alimente les usines de la marque automobile. Et comme la Mulsanne Speed, le téléphone est personnalisable : 2300 combinaisons possibles pour créer un téléphone unique.

Un téléphone qui sert à... téléphoner ?

Et à l’intérieur ? On ne s’en occupe pas. C’est un mobile qui sert à téléphoner, envoyer des textos, prendre quelques notes rapides et accéder à un service de conciergerie propre à Vertu. Que pourrions-nous attendre d’un feature phone à part cela ? Peut-être un Snake de Nokia. Voilà qui serait cocasse. Notez que le premier Signature était aussi doté de 4 Go de mémoire interne, d’un capteur WiFi, d’une connexion Bluetooth et d’un navigateur web, c’est déjà ça. Nous nous interrogeons évidemment quant à la pertinence d’associer de tels matériaux à un téléphone mobile aussi désuet. Les milliardaires n’ont-ils pas de goût pour l’électronique ? Bien sûr que si. Encore un bel exemple du paradoxe de la téléphonie de luxe.

Le lancement du produit est prévu le 18 septembre prochain, mais il sera en démonstration lors d’événement de grand standing pendant tout l’été. Son prix : 14 500 livres sterling, soit un peu plus de 20 400 euros. Pour un téléphone, c’est peut-être un peu exagéré. Mais c’est la gamme qui veut cela.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.