Obi Worldphone : quand un ancien PDG d'Apple se lance avec Android

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
obi worldphone

Un petit nouveau vient de faire son entrée sur le marché de la téléphonie mobile. Il s'appelle Obi Worldphone et vise les marchés émergents avec des smartphones abordables au design soigné.

Avec le nombre impressionnant de constructeurs de smartphones qui se battent déjà tous les jours rien que pour exister, on pourrait penser qu'il faut être un peu fou pour démarrer une telle activité. Et pourtant. Ils sont de plus en plus nombreux à le faire. Dernier exemple en date, Obi Worldphone. Comme beaucoup, cette nouvelle firme espère faire son trou sur le marché de la téléphonie mobile mais elle part tout de même avec un petit avantage.

Elle est dirigée par John Sculley, ex-PDG de Pepsi mais surtout d'Apple (même si c'était bien avant les débuts de l'iPhone). S'ajoute à cela une stratégie bien définie avec, au coeur, le design et, pour cible, les marchés émergents. Un positionnement unique. Encore faut-il réussir à s'y tenir mais c'est assez bien parti à en juger par les deux premiers smartphones déjà annoncés : SF1 et SJ1.5.

Obi Worldphone SF1

Commençons avec le premier. C'est le mieux équipé du duo mais aussi le plus travaillé à l'extérieur avec son châssis rectangulaire aux extrémités métalliques et son écran surélevé. C'est sûr. Il ne ressemble à aucun autre, même si certains éléments peuvent paraître familiers. En fait, c'est un peu comme si on avait posé la façade d'un iPhone sur le châssis d'un Lumia 800/900 en y ajoutant des notes de métal. Un mélange surprenant mais pas forcément déplaisant.

Obi Worldphone SF1

A l'intérieur, quelques bonnes surprises nous attendent également, à commencer par un écran Full HD de 5 pouces et protégé par une vitre en Gorilla Glass 4. S'ajoutent à cela le Snapdragon 615 de Qualcomm, avec CPU octa-core et modem 4G et accompagné au choix par 2/16 Go de RAM/ROM ou 3/32 Go, un appareil photo principal avec capteur Sony IMX214 de 13 mégapixels ainsi qu'une webcam 5 mégapixels. Le tout, alimenté par une batterie de 3000 mAh et animé par Android 5.0.2 Lollipop habillé d'une surcouche baptisée Obu Lifespeed.

Obi Worldphone SJ1.5

Du côté du SJ1.5, le châssis est plus coloré mais un peu moins travaillé avec un revêtement en polycarbonate sur une structure en alliage de titane et magnésium. La forme est quant à elle toujours originale, et il lui faudra bien ça pour percer car, sur le plan technique, nous sommes là aussi bien loin de ce que l'autre modèle a à proposer : écran HD de 5 pouces, chipset quad-core signé MediaTek, 1 Go de RAM, 16 Go de mémoire interne, appareils photo 8 et 5 mégapixels et batterie 3000 mAh. La 4G est ici absente. Dommage. Il est néanmoins double SIM, comme son grand frère d'ailleurs.

Obi Worldphone SJ1.5

Des prix compris entre 100 et 250 €

Reste à aborder le prix mais ce n'est pas vraiment un sujet fâcheux ici. L'Obi Worldphone SF1 sera vendu à 200 $ (177 €) en version 16 Go et 250 $ (222 €) en version 32 Go. Pour le petit modèle, il faudra compter 130 $ (115 €). Le lancement est prévu pour bientôt mais nous ne sommes évidemment pas concernés. Les Worldphones seront disponibles au Vietnam, en Inde, en Turquie, au Pakistan, en Afrique du Sud, au Nigeria, en Thaïlande ainsi qu'aux Emirats Arabes Unis.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.