Un an après Android, TomTom décline enfin Go Mobile sur iPhone

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
tomtom

Comme certains concurrents, le spécialiste de la navigation routière TomTom est passé lui aussi au freemium. Il vient de lancer sur l'App Store son application Go Mobile, laquelle est disponible sur Android depuis le printemps dernier.

TomTom est certainement, avec Garmin, le plus connu des concepteurs de système de navigation routière pour les voitures, les camions ou encore les motos. Jusqu’à présent, si vous souhaitiez utiliser votre iPhone pour profiter des avantages de la marque, il fallait télécharger une application payante qui incluait la cartographie de la zone géographique de votre choix. Et, évidemment, plus la carte était grande, plus le prix était élevé : 50 euros pour la France, 60 euros pour l’Europe occidentale, 70 euros pour l’Europe.

Nouvelle application pour iOS

Puisque l’encombrement de la mémoire des mobiles ne permet plus de stocker autant de données, la navigation routière sur smartphone est passée du modèle « onboard » au modèle « sélectif » : certaines cartes sont téléchargées, mais pas forcément toutes, c’est vous qui choisissez. Tous les spécialistes y sont passés. Et logiquement, TomTom y passe également avec une application freemium appelée Go Mobile. Celle-ci vient d’apparaître sur l’App Store, un an après la version Android... Aïe. Elle pèse 113 Mo au téléchargement. Elle est compatible iOS 9.0 minimum. Et elle est donc gratuite au téléchargement, mais également à l’usage, si vous roulez peu...

TomTom Go Mobile iPhone TomTom Go Mobile iPhone TomTom Go Mobile iPhone

Comme avec la version Android, la gratuité dépend en effet du nombre de kilomètres parcourus chaque mois. La limite est de 75 (renouvelable chaque mois et non reportable). Si vous faites moins, tant mieux. Sinon, il faudra passer par la case abonnement et ouvrir le porte-monnaie. L’accès à l’ensemble des services de l’application sans souci du kilométrage coûte 20 euros pour un an ou 45 euros pour trois ans. À quoi accédez-vous pour ce prix ? D’abord à la cartographie mondiale (150 pays couverts) mise à jour 4 fois par an. Vous y accédez soit en vous connectant à Internet avec le mobile, soit en téléchargeant par avance la carte.

Tous les services historiques de TomTom

Ensuite, vous accédez à TomTom Traffic (ex HD Traffic), un outil qui calcule les itinéraires en fonction des embouteillages, mais également en fonction des prévisions de circulation. Les cartes sont évidemment enrichies de quelques millions de points d’intérêts, comme les stations-service, les restaurants et les hôtels. Et un moteur de recherche est inclus. Enfin, l’application inclut les alertes « zones de danger » (accidents, travaux, radars).

L’application TomTom est connue pour être l’une des plus ergonomiques du marché, avec de nombreuses informations à l’écran, mais une visibilité éprouvée de la route. Les amateurs seront donc ravis de redécouvrir cette ergonomie dans cette nouvelle application. Cependant, avec Here Maps, Google Maps, Apple Plans et tous les concurrents historiques de la firme néerlandaise également présents sur l’App Store, il faudra certainement un peu plus qu’une belle interface pour convaincre les usagers d’ouvrir le porte-monnaie.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.